Découvrez les bijoux en polymère de Tropico

Nathalie alias tropicoNathalie, 43 ans, maman de deux garçons 12 et 15 ans, technicienne chimiste dans le milieu du nucléaire, habite Les Ulis dans le sud de la région parisienne (Essonne). Elle ne croyait pas être créative avant de mettre les mains dans la pâte polymère. “Je dois s’en doute tenir ce gêne de sa grand-mère maternelle qui faisait tout et n’importe quoi de ses dix doigts !” Nathalie a créé sa page facebook les créas de Tropico en juillet 2014.

“Tropico mon petit hamster doit être fier de sa maitresse de là-haut. En effet le nom Tropico vient de mon petit animal que j’affectionne toujours particulièrement. J’aime mettre en scène sur mon profil perso selon mon humeur…”


“J’ai touché à la pâte polymère en août 2011 (je n’aurai pas dû car la polymère est addictive !) lors d’un atelier dans un village vacances dans l’Aveyron.”


Du coup Nathalie a très “très” vite acheté une map (machine à pâte) et tout le nécessaire aussi pour bien débuter. En septembre 2011 Nathalie a été élue présidente d’une association de parents d’élèves et c’est donc tout naturellement qu’elle a réalisé quelques colliers (les premiers avec des trombones !) et quelques petites choses.

Très vite le bouche à oreille à œuvrer et les premières demandes sont arrivées. Il m’a fallu abandonner mes trombones et me mettre au langage des apprêts que je ne connaissais pas du tout. Quoi une tige à œil tout le monde ne connait pas ?!? Les marchés de Noël, les kermesses ont suivi avec toujours le stand du fait-main..….”


collier en polymère


“La polymère me permet de m’évader et de plus penser à rien. Ce médium a tellement de possibilités, il y a toujours des choses à découvrir.”


Son véritable début en modelage remonte à l’année 2014  (“disons qu’avant je bricolais dans son coin”)  avec sa venue sur un groupe Facebook de patouille très actif où Nathalie a fait de magnifiques rencontres virtuelles qui sont devenues pour beaucoup réelles.

“Hélas certaines amies fimoteuses ne sont encore qu’au stade du virtuel et je le regrette. Sur ce forum j’y ai beaucoup échangé, partagé. Car j’adore parler de la polymère, c’est devenu une passion, une drogue (promis je ne fume pas les pains de polymère !) et j’ai d’ailleurs entrainé plusieurs copines dans mon sillage.”

En septembre 2015 Nathalie a participé à son premier stage avec Hélène JeanClaude  qui restera pour elle un grand moment créatif.

“Ce fut une belle rencontre et une intrusion dans son magnifique domaine créatif que j’affectionne particulièrement. Si la création m’abandonne (il ne faut pas se leurrer il y a des creux dans la création), je reprends un de ses bouquins et là c’est reparti. J’ai notamment beaucoup aimé travaillé son effet bois.”


Collier graphique


“Je pratique exclusivement la polymère. J’ai créé dans mon salon un atelier car cela devenait indispensable, la table du salon était toujours prise…. Bon maintenant j’ai du coup l’atelier et la table du salon…. Chut c’est un secret sinon monsieur va râler !”


Cette année Nathalie a eu la chance de faire aussi un stage avec Carole Aubourg et Olga Nicolas, deux autres univers créatif qui lui ont ouvert d’autre voies fimotesques tout aussi extraordinaires.

“Je ne pourrais que conseiller aux débutantes de faire des stages car déjà on y rencontre des gens aussi fêlés que vous qui parlent le même langage  (mica shift hidden magic silk screen ce n’est pas évident à replacer tous les jours !) et cela permet de rencontrer des grandes polymèristes. C’est extraordinaire de partager avec elles leur passion. Le retour dans la vraie vie après un stage est parfois difficile car il reste encore des étoiles dans les yeux pendant un petit moment.”


Collier effet tampon


“J’adore me servir de tampons de scrapbooking, il y en a de magnifiques et sur la polymère j’adore leur rendu en multi-couches.”


Nathalie n’a pas forcément de style de créations mais plutôt des couleurs de prédilection qui sont : le blanc, le noir et le rouge.

“En ce moment je fais beaucoup de créations avec des papiers de scrapbooking car les possibilités sont infinies. D’ailleurs si vous veniez chez moi, vous pourriez croire que j’ai des feuilles qui trainent partout sur la table… du salon vous l’aviez deviné !”


Collier et boucles d'oreilles


Ses sources d’inspiration sont multiples et partent souvent d’un rien, un motif, une couleur.

Évidemment je connais les livres Creapassions.com car je dois bien en avoir une petite dizaine dans ma bibliothèque. Je suis très fière de vous dire que certains sont même dédicacés  ! Je m’en inspire d’ailleurs régulièrement.”

Une dernière chose ! Nathalie vient de créer dernièrement avec 3 autres copines rencontrées lors de stages fimotesques une association « les fofollymères » dont le but est d’organiser sur la région Yonne Loiret et Ile de France toutes les 6 semaines des rencontres polymères.

“Je suis certaine de retrouver des fofolles passionnées comme moi de polymère pour y aller !”

Bonne découverte des créations de Tropico,


1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *