Découvrez les bijoux du Boudoir de Lexie

boudoir de lexie

Depuis toute petite, Marine, 30 ans, a grandi dans un univers créatif. C’est après avoir été diplômée des Beaux arts qu’elle s’est lancée entièrement dans la confection de bijoux. Elle a débuté il y a 6 ans avec la célèbre pâte Fimo en sculptant des boucles d’oreilles en forme de pâtisseries. Et puis il y a 1 an, elle a troqué la pâte polymère pour les perles à facettes et les jolies estampes. Marine s’est ainsi lancée dans l’aventure “Alittlemarket” en ouvrant sa petite boutique : Le Boudoir de Lexie.

“Pourquoi un Boudoir ? Et bien tout simplement parce que le Boudoir évoque la délicatesse, la féminité, la coquetterie… d’ailleurs le nom des bijoux y font référence : les secrètes, les coquettes mais aussi par des noms féminins comme Cléo ou Rosalie.”

Des bijoux fins et délicats

La plupart des créations de Marine sont faites avec du métal de couleur bronze car elle adore le côté “vintage” qu’il apporte. “J’aime travailler les perles à facettes car elles reflètent la lumière ainsi que les pierres semi précieuse comme le Jade.”

 

Comme vous le verrez, Marine apporte une grande importance à faire des bijoux fins et délicats que l’on peut porter en toutes occasions. Elle a ouvert une page Facebook Le Boudoir de Lexie où l’on peut suivre son actualité, les différents salons où elle expose, les photos de son petit atelier, les futurs nouveautés ainsi que les concours avec différents partenaires (comme Creapassions !) qui vous permettent de remporter ses bijoux !

 

Ses inspirations Creapassions

À l’occasion de ce portrait, Marie a découvert les livres Creapassions. “J’ai beaucoup parcouru votre site et c’est une vraie mine d’or pour tous les passionnées de créations ! Je pense d’ailleurs faire l’acquisition de celui sur le Nail art qui nous démontre bien que nos ongles peuvent être aussi de vrais bijoux !”

creapassions

 

Bonne découverte de l’univers créatif du Boudoir de Lexie !

separator

voir sa boutique    I     voir sa page facebook

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *