Découvrez les bijoux en pâte polymère de Coquelicot et berlingot


Sandrine alias Coquelicot et berlingotMaman de 3 garçons (8, 10 et 15 ans), Sandrine exerçait jusqu’à l’année dernière son métier de psychomotricienne. Un déménagement pour suivre son mari lui a donné l’opportunité de quitter ce métier (qui l’a passionné mais dans lequel elle s’épuisait) et l’occasion de pouvoir se consacrer 100% à la création.

“J’ai toujours aimé m’occuper les mains et offrir des cadeaux “fait main” depuis toute petite.”

Sandrine garde cependant quelques souvenirs douloureux d’accueil de ses cadeaux par des petites copines déjà sous l’emprise de la société de consommation, lui disant “ce n’est pas un cadeau, tu n’as rien acheté “…

“ça marque ! Aujourd’hui je suis heureuse de voir que mes créations sont offertes en cadeaux.”


Boites à sardines en pâte polymère


Le plaisir du fait main, elle le doit notamment à sa tante, couturière de métier

“Elle nous a initié (avec mes 2 sœurs) à la couture (dont j’ai retenu peu de chose au niveau technique…désolée tata !). De ces moments, j’ai gardé la précision, l’art de la finition et du détail, la persévérance.”


Boucles d'oreilles en polymère


“J’ai découvert la polymère en 2013 un peu par hasard, par un livre qui trainait chez une amie.”


Lors d’un arrêt maladie de plusieurs mois au cours duquel elle a été “privée de son bras gauche”, Sandrine a eu le temps de remettre en route sa créativité cachée depuis plusieurs années au fond d’elle.

“Dans un premier temps seulement mentalement, les couleurs et les formes se mêlaient entre elles, je prenais quelques notes. Puis lorsque j’ai retrouvé l’usage de mon bras, je suis passée à la pratique (cela a fait partie de ma rééducation !), il y avait dans cette activité de modelage une forme de “jubilation”. Et depuis je n’ai plus quitté la polymère !”


Collier en 5 pièces en pâte polymère


A l’aube de ses 40 ans, Sandrine a retrouvé son âme de petite fille.

“En effet avec la polymère, je replonge dans mon univers imaginaire, je laisse libre cours à mes envies. Je n’ai pas peur de me tromper. Au niveau sensoriel, le travail de la pâte me remémore mes sensations d’enfance.”

Depuis un peu plus d’un an, elle se consacre à temps complet à la création et à sa” petite entreprise” “Coquelicot et berlingot“.

“Pourquoi ce nom ? Coquelicot car c’est ma fleur préférée, j’adore ce rouge et elle fait partie de mes souvenirs d’enfance. Berlingot, également en rapport avec des souvenirs d’enfance. J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de voir fabriquer manuellement des berlingots. Avec le recul ce mélange des couleurs me fait penser au travail de la polymère.”


boucles d'oreilles en cube


Dans sa maison, elle a plusieurs coin d’atelier :

“Un poste patouille celui que je préfère avec une vue splendide sur la Charente et les mats de l’Hermione. Un poste ponçage et polissage, et un poste montage. Plus un bureau familial pour l’administratif et la communication !”

Elle a des techniques favorites. Elle adore surtout faire du Mokumé, scalper et découvrir sous sa lame l’association des couleurs.

“J’aime aussi utiliser la dentelle qui en découle (les copeaux). Je ne jette rien. Je reste fidèle aux techniques 100% polymère. Ce que j’aime avant tout c’est le travail de la pâte.”


bracelet bleu en pâte polymère      Collier coquillage polymère


“Pour avoir des idées, il me faut du temps et du calme. Le stress de la vie moderne ne m’est pas du tout favorable !”


Sandrine trouve ses inspirations un peu partout. Elle a un univers marin assez riche car l’océan l’inspire.

“Mais je trouve aussi beaucoup d’idée d’associations de couleurs et de formes dans les magazines et les boutiques de décoration. Je suis fan d’Hélène Jeanclaude. J’ai aussi fait un stage (le seul ! car il y a peu de chose dans ma région) avec Marie-France Tournat, c’était très formateur. Leurs livres m’ont permis d’acquérir les techniques de base.”

Bonne découverte des superbes créations de Coquelicot & Berlingot !


1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *