Découvrez les bijoux en pâte polymère de Pier’Li

bijoux pier'li

En Normandie, Pierre (32 ans) travaille réellement l’argile polymère depuis un peu plus de deux ans. Une pâte modelable à la main qui, après cuisson, durcit. Les pièces qu’il crée sont ensuite manuellement poncées puis polies pour leur apporter une brillance durable. Elles sont ensuite assemblées pour former des bijoux uniques et originaux, assez souvent hauts en couleurs. Il vend ses créations dans différents salons de créateurs. “Plusieurs boutiques m’ont fait confiance et proposent mes bijoux à leurs clientes. De mon côté, je commercialise également mon travail en ligne sur A little market.”

 

“J’ai découvert l’argile polymère l’été 2012 avec une amie. Lors d’une après-midi ensoleillée, celle-ci m’avait montré cette « pâte à modeler » rigolote à manipuler, à  mélanger. Nous avions fait quelques canes pour décorer des manches de fourchettes et petites cuillères. J’avais été bluffé par la netteté et la complexité des motifs lorsque nous découpions nos canes précédemment créées. Partir d’une matière brute et obtenir autant de nuances de couleurs et des détails d’une telle précision : j’étais littéralement scotché ! J’ai vite compris que cette matière avait un réel potentiel mais, pour des raisons personnelles, n’ai pu continuer à travailler ce matériau.”

 

Des bijoux d’argile polymère

Après une année à passée à vadrouiller en Amérique du Sud, Pierre est rentré en France avec énormément de graines glanées au fil de ses pérégrinations. “L’Amazonie regorge de graines de toutes formes et couleurs ; elles sont superbes. J’ai alors décidé d’en faire des bijoux pour mes proches. Mais enfiler des perles/graines m’a très rapidement lassé. C’est à ce moment que je suis replongé dans l’argile polymère“. Armé de quelques pains de FIMO et d’un rouleau à pâtisserie, Pierre a essayé de refaire quelques canes. Après de multiples échecs, il a réalisé qu’un investissement s’imposait : un laminoir déjà, quelques outils, un petit four électrique uniquement consacré à cette passion naissante, etc.

 

bijoux pierli

Un atelier dédié à la création

Son atelier de création se situe dans son habitation. “J’ai la chance d’habiter une grande maison ; le deuxième étage est exclusivement consacré à mon travail de l’argile polymère. Je crée dans une première pièce d’environ 20 m². Une deuxième un peu plus petite me permet de stocker toutes mes créations. C’est également ici que j’ai installé un petit studio photo. C’est aussi dans cette pièce que je gère mes commandes.”

 

“Le travail de l’argile polymère est devenu très rapidement addictif !”

Depuis ses débuts dans l’argile polymère, Pierre essaye de proposer des pièces différentes de tout ce qu’il peut voir sur les réseaux sociaux, sur Internet d’une manière générale, lors de salons, etc. “Pour ce faire, j’expérimente … encore et encore. Je travaille de façon empirique. Le résultat de mon travail est le fruit de centaines … de milliers d’heures d’expérimentation dans mon atelier. Je travaille de plus en plus sur des créations simples : une association de 2 voire 3 couleurs maximums, des lignes épurées ou encore des formes géométriques simples. Dans la vie de tous les jours je suis une personne simple aimant les choses simples. Je fais en sorte que mes créations soit le reflet de ma personnalité.”

 

 

“L’inspiration est partout, tout le temps : au coin d’une rue sur une affiche publicitaire, une combinaison de couleurs sur un vêtement, dans la nature, etc.”

 

Pierre, créateur inspiré

Pierre est passionné de Nature. Que ce soit à travers ses activités (randonnées, pêche, escalade) ou encore avec son travail (Technicien de Rivières), la Nature et la protection de l’environnement sont des paramètres fondamentaux de son quotidien. “Je m’inspire beaucoup de la Nature. A ce sujet, je développe actuellement une collection mêlant argile polymère et lichen ! Je travaille sur ce concept depuis maintenant environ un an. Je garnis des perles creuses de lichen stabilisé … de quoi ? Le lichen est une sorte de petite mousse naturelle. La stabilisation est un procédé totalement écologique consistant à remplacer la sève du végétal par un produit 100 % biodégradable. Gâace à cette technique, le lichen conservera sa souplesse et sa fraîcheur naturelle sans aucun entretien, pendant plus de 10 ans ! J’ai longtemps expérimenté pour obtenir ce résultat qui plaît beaucoup.”

Etant également mélomane et musicien, il a aussi développé une collection de bijoux à partir de bande de k7 audio. “D’une manière générale, je m’inspire de tout, partout, tout le temps. La cuisine stimule également mon esprit créatif. J’adore cuisiner, le mélange des textures, des couleurs ou encore des épices me donnent souvent des idées d’association de couleurs ! A vrai dire, je crois que je pense continuellement polymère. Des idées fusent en permanence dans ma tête : des bonnes et des moins bonnes. C’en est parfois frustrant car, de part mon travail à temps plein et ma vie de famille, je n’ai pas assez de temps à mon goût à consacrer à l’expérimentation, au travail de ces nombreuses idées quotidiennes.”

bijoux pierli

 

Bonne découverte des bijoux de Pier’li

separator

voir son site internet    I    voir sa page facebook

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *