Découvrez les créations en couture de Le ChAtelier


Au Chatelier, couleurs et matières naturelles


Margaux est la créatrice de la toute jeune marque Le ChAtelier, que vous pouvez retrouver sur Facebook, sur Instagram. Le ChAtelier, ce sont des accessoires uniques faits à la main, dans des matières naturelles (du cuir, du coton, du papier …), et toujours de la couleur et de jolis imprimés !

Au ChAtelier, on trouve des bijoux (boucles d’oreilles, colliers textiles …), mais aussi des foulards, des articles pour les tout-petits, des ceintures textiles, des blagues à tabac … Tout est fabriqué en France avec un soin tout particulier apporté au détail, et la souplesse d’un petit atelier ou toutes les demandes de personnalisation sur mesure peuvent trouver une oreille attentive …


 

Créatrice depuis toujours

Que ce soit à l’école ou à la maison, Margaux a toujours aimé fabriquer, dessiner, écrire, lire, bref.

“Je me retrouve bien dans les activités qui épanouissent la créativité ! Comme je viens d’une fratrie de 6 enfants, j’imagine que nos parents n’étaient pas mécontents de nous occuper à des taches pas trop bruyantes, histoire d’avoir un peu la paix.

Donc pour ce qui est des Origami (dont je me sers pour certaines créations), c’est mon papa que je remercie : quand on était petits, il nous attablait tous autour de belles feuilles colorées pour des didacticiels drôlement plus interactifs que ceux de Youtube ! Et pour la couture, c’est ma mère – et son intarissable source de magazines de patrons importés d’Espagne (la revue “Patrones”, pour les intimes) – que je remercie.”


l'atelier du chatelier


Son atelier est tout petit, niché sous un pan de toit de son appartement.

“Comme il est à Paris, ça reste un luxe ultime ! C’est en tout cas une pièce dédiée aux créations, ou il fait bon chercher l’inspiration parmi pléthore de tissus et de cuirs organisés de façon presque pas bordélique. Et puis bon, l’avantage, quand c’est petit, c’est que tout est à portée de main … Littéralement.”

pile de tissus


“J’aime la couleur et les imprimés … Mais je crois bien que ça se voit !”


Margaux aime chercher à marier de belles matières, avec des imprimés graphiques au goût du jour, pour des créations qui soient à la fois originales, et faciles à porter

“Un autre point important est que mes créations soient fonctionnelles : tout ce qui sort de mon atelier (bijoux, blagues à tabac, ceintures textiles ou cadeaux de naissance) doit pouvoir être porté, offert, utilisé et usé … Bref, pas de bibelots qui risqueraient de finir au fond d’un tiroir.
Par ailleurs, je suis toujours ravie quand un client me fait une demande de création personnalisée, pour des occasions particulières ou l’idée est de chercher ensembles comment allier son propre style au mien : au-delà des objets créés à proprement parler, et comme tout plein d’autres artisans, j’aime l’idée de redonner à chaque création sa valeur particulière, en opposition à la standardisation massive imposée par la grande distribution, où finalement la priorité donnée au coût éclipse totalement l’idée de la valeur … Mais c’est une autre histoire !”

sac à main


Des matières fabriquées en France

Elle ne travaille qu’avec des matières naturelles : du coton, du lin, du cuir, du papier …
“Dans la continuité de l’orientation éthique mentionnée plus haut, je cherche aussi au maximum à m’approvisionner localement (ce qui n’est pas trop compliqué quand on est à 15 minutes à pied du Marché Saint Pierre), et autant que possible avec des matières fabriquées en France.

J’adore le toucher des tissus naturels qui respirent ou de jolis papiers aux imprimés multicolores. Je trouve qu’avec des matières “nobles”, on produit plus facilement des créations qu’on a envie ensuite de garder pour longtemps.”


des bavoirs pour bébes diy


“Mes sources d’inspiration sont multiples !”


Selon Margaux à Paris,

“il y a tellement de gens bien sapés qu’on a vite fait de se sentir pouilleux”, sa parade : “revendiquer sa pouilleuserie. Après tout, c’est aussi un style !. Mais ce qui est chouette avec ça, c’est qu’observer les autres donne déjà plein d’idées !”

Elle puise son inspiration sur internet.

“Il y a cette mine d’or de l’inspiration qu’est Pinterest ! C’est une source intarissable, tout le monde y met des idées qui vont vivre, ricocher, donner lieu à de nouvelles créations qui vont elles mêmes en inspirer d’autres … On a vite fait d’y passer un temps fou, mais c’est un vrai bonheur.

Dernière source, et pas des moindres : vous (les lecteurs, acheteurs, et admirateurs secrets ! Comme il y a une certaine souplesse dans mon mode solitaire de création à petite échelle, c’est assez facile de m’adapter aux demandes des gens, transmises directement ou via la page Facebook du ChAtelier … Donc voilà, si lire ces lignes ravive en vous des idées créatives jamais nées, parlons-en !”

Et Creapassions dans tout ça ?

Jusqu’ici
-“honte à moi !”, –
Margaux ne connaissait Creapassions que de nom …
“Les collections de livrs sont très bien faites, et d’ailleurs je reconnais des livres qui sont déjà dans ma bibliothèque ! Les livres sur l’art du fil sont ceux qui me captivent le plus par défaut, mais bien sûr, une bibliothèque comme celle-ci ouvre le champ des possible sur toutes sortes d’activités … Bref, je vais continuer de zoner par là avec vous !”

Bonne découverte de l‘univers de le ChAtelier ?


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *