Découvrez les créations de Bulles de Cerises

Elsa alias bulle de cerisesElsa, 38 ans, habite dans les Yvelines, et a la chance d’avoir 50 idées à la minute, et ce en permanence…

« Bon pas facile de tout caser dans des journées de 24 heures, mais au moins je ne manque pas de projets !« 

Son blog Bulles de Cerises a vu le jour en 2011… il occupe une partie de son temps quand elle ne se consacre pas à son métier de formatrice et à sa vie de famille.


« Au départ, j’ai créé mon blog pour partager sur le net, des astuces, des bon plans, des tutos. J’avais moi-même tellement appris auprès d’autres bloggeuses que je voulais transmettre à mon tour… »


Pour Elsa avoir un blog c’est faire de nouvelles rencontres, des projets partagés, une ligne directrice pour ses idées, une manière de structurer le temps que l’on consacre à créer au travers des rendez-vous réguliers avec celles et ceux qui vous suivent…

« En plus, construire des tutos, c’est un peu la rencontre de mon métier de formatrice avec ma passion du DIY, une rencontre de deux univers (quelle chance !). »


bouillotte lombaire


« J’ai toujours bidouillé, dessiné, cuisiné, testé… Du plus loin que je me rappelle, créer fait partie de ma vie et de mon équilibre personnel. Mon grand-père était menuisier, ma grand-père couturière… Ils m’ont laissée farfouiller dans leurs ateliers respectifs, et je ne m’en suis pas privée ! »


Ses parents lui ont toujours laissé de l’espace pour ses « expériences »,  aussi bien artistiques que culinaires, et ils ont en toute circonstance porté un regard positif et bienveillant sur ce qu’il en ressortait !

« J’ai bien conscience aujourd’hui du lien entre cette liberté et ces encouragements et la place centrale que tient la création dans ma vie. »


bracelet hola


« Je peux me définir comme une touche à tout, curieuse et surtout entêtée ! »


Petite,  elle était plutôt dessin, pâte à sel, cuisine, point de croix… Depuis, elle a appris à coudre avec deux amies (« on a beaucoup cousu, mais au début, on a beaucoup décousu !« ), elle s’est lancée dans la confection de bijoux (bracelets en cuir, bagues en dômes de verre), et plus récemment également le tissage de perles, la teinture de tissus, la confection d’espadrilles, l’utilisation de tricotins géants…

« Bientôt j’espère tester le béton créatif ! Seul de tricot me laisse perplexe, il n’y a rien à faire ! J’ai pris des cours de crochet, là je m’en sort à peu près… mais il y a encore du boulot ! »


Les espadrilles de ElsaCouture big bag


En fait, Elsa est terriblement curieuse et adore quand elle arrive à réaliser un projet DIY qui lui paraissait jusqu’ici inaccessible…

« C’est comme de faire tomber un mythe créatif, dépasser ses limites, progresser sans cesse dans le plaisir de l’auto épanouissement…le rêve quoi ! Créer me permet de m’exprimer, me concentrer sur un projet et tout faire pour le mener à bien m’oblige à canaliser mon énergie et à me recentrer sur des choses positives… c’est mon équilibre, je ne pourrais pas vivre sans créer je crois. »


« J’ai la chance d’avoir une pièce, chez moi, qui accueille mon énooooorme bazar créatif… »


Chez elle, elle peut entreposer toute sa matière première, ses créations en cours, ses  commandes qui attendent d’être récupérées par ses clientes…

« Créer demande beaucoup d’espace et j’ai la chance d’en avoir un petit rien qu’à moi ! Bien entendu, moi, mes deux machines à coudre, ma surjeteuse et mes 12 mètres cubes de tissus on aimerait bien plus d’espace… mais ça viendra peut-être un jour. »

Comme vous le verrez sur son site, Elsa a un vrai penchant pour les couleurs vives et lumineuses.

« J’adore trouver des assemblages de tissus inédits et les mettre en forme pour un nouveau sac ou une nouvelle pochette. J’ai aussi une grande attirance pour la création pratique, utile au quotidien. Créer pour soi ou pour son entourage des accessoires qui nous facilitent la vie… trouver des solutions créatives pour se simplifier la vie, c’est top. Par exemple, ma fille, lorsqu’elle était bébé avait un don pour se faufiler hors de sa turbulette la nuit, se découvrir ou s’entortiller dans son lit… J’ai conçu je ne sais pas combien de patrons de turbulettes jusqu’à trouver la bonne formule… pour de bonnes nuits ! »


Coussin illustré


« Je travaille aussi avec un ami kiné ostéopathe sur des projets de bouillottes sèches (remplies de grains de blé) : il me remonte les besoins de ses patients, les contraintes anatomiques et nous cherchons des solutions ! Ainsi sont nées les bouillottes lombaires et cervicales… Pour résumer : coloré et pratique, voici mon style créatif ! »


Chèche pour l'hiverSa matière de prédilection reste incontestablement la toile enduite.

« C’est un tissu recouvert d’une couche « plastifiée » qui le rend à la fois solide, étanche, facilement nettoyable et sympa à coudre ! L’enduit peut être mat, brillant, plus ou moins épais… Ce sont toutes ces spécificités qui rendent cette matière si intéressante à travailler. Les sacs, trousses ou pochettes en toile enduite sont quasi inusables, ils sont beaux et pratiques, bref, tout ce que j’aime. Je suis en permanence à la recherche de nouvelles toiles, pour faire plaisir à mes clientes et tester de nouveaux assemblages… Je pense en avoir plus de 70 références dans mon atelier… à ce niveau-là, c’est presque une collection ! »

Elsa puise son inspiration à la fois dans la vie de tous les jours, de jolies couleurs qui vont bien ensemble, un bel objet, une matière inédite… Mais également beaucoup de ce que lui offre la littérature créative et les partages sur internet.

« Depuis quelques années, je ne saurai plus me passer de Pinterest, on y trouve tant pour rêver et s’inspirer ! »


« Les livres enfin restent une valeur sûre, à feuilleter ou à collectionner, un peu comme des gri-gris que l’on garde à portée de main… »


Évidemment Elsa connaît les livres Creapassions.com pour ses ouvrages originaux aux horizons multiples…

« Mes préférés sont « Sarouels » par Valérie Roy, mais également « Grains de Couture pour  femmes et hommes » et « les Sacs et pochettes à coudre de la Petite cabane de Mavada » qui trônent en bonne place dans ma bibliothèque. Ceux qui me font de l’œil : « Je découvre le feutrage à l’aiguille » (je me suis mise à la laine cardée tout récemment), « Mes premières coutures » pour gâter ma fille, et « Couture d’accessoires en simili-cuir » car c’est une matière qui se rapproche de la toile enduite et les projets ont l’air vraiment supers ! Plus récemment,  j’ai suivi Creapassions sur Facebook avec de nombreuses propositions très variées, des projets qui font envie et de belles idées à feuilleter et à partager. »

Bonne découverte de Bulles de Cerises,


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *