Découvrez les créations en couture de Barbara Gourde

blog de couture Barbara GourdeAnne est Barbara Gourde depuis deux ans et demi. Barbara Gourde, c’est sa jumelle maléfique, c’est celle qui pose du biais à l’envers, ou celle qui coud sans fil de canette ! Dans la vraie vie, Anne, 28 ans, est professeur des écoles. Elle a vécu trois ans en Inde, à Bangalore, avec Mister Gourde, où elle a découvert la couture. Rentrés il y a peu, ils se sont installés en Midi Pyrénées. Ils s’y sont même mariés cet été, l’occasion de faire une grande fête pour leur retour !

De puis toute petite, j’ai toujours aimé bricoler des bijoux et passer de longues heures à la Droguerie à rêver devant les bocaux de perles.”

robe de plein airPetite Anne aimait beaucoup le décopatch, au point de recouvrir le frigo familial de papier journal ! Maintenant, elle ne fait plus autant de bijoux ou de bricolage, puisqu’elle se consacre surtout à la couture. “J’ai découvert la couture en Inde grâce à Marikiki qui organisait des ateliers d’initiation délurés chez elle. J’ai vite attrapé le virus. C’est ainsi qu’est née Barbara Gourde. Quand je n’étais pas à l’école, j’étais derrière ma machine à coudre. Quelques accessoires pour enfants (sac à langer, livre à toucher,…), mais surtout des vêtements. N’arrivant pas à trouver ma taille dans les magasins indiens, je me suis cousu toute une garde robe. Je couds aussi parfois pour Mister Gourde (chemises, t-shirt, short,…)”

“J’ai initié 3 amies d’Inde à la couture, j’espère qu’elles continueront à coudre après mon départ même si elles détestent poser du biais !”

Top estival noirComme son container était parti deux mois avant elle, avec sa machine à coudre à l’intérieur, Anne s’est mise au crochet en s’aidant de vidéos sur YouTube et de nombreux tutos sur la blogosphère. “Je ne suis pas encore très rapide, mais ça vient ! J’aimerai réaliser des doudous pour les futurs bébés à venir ainsi que des marionnettes à doigts pour les utiliser à l’école.”

Lorsqu’elle était en Inde, Anne avait une pièce entière dédiée à la couture, avec une grande table de coupe, un vieux pied de machine à coudre Singer sur lequel était installé sa machine et un grand placard avec plein de tiroirs et d’étagères pour ranger tous mes tissus, boutons, rubans… “Mister Gourde m’a aidée à fabriquer un mannequin en m’enroulant dans du scotch. Le résultat est très précis, et je m’en sers souvent. C’est très pratique pour ajuster certains patrons.”

Une jolie jupe africaineRobe estivale

Pour créer son futur espace de création, Anne a passé pas mal de temps sur les blogs et sur Pinterest pour voir comment organiser son nouvel espace. “J’ai ainsi découvert que certains meubles de cuisine de chez le suédois feraient de très bonnes tables de coupe. Il me tarde de réinstaller mon atelier et de me remettre à la couture.”

“Mon style est un mélange casual et élégant.”

ensemble pour un coupleAnne aime que les vêtements soient bien taillés, mais qu’on y soit à l’aise pour bouger et aller au boulot avec. “Je dois pouvoir m’agenouiller pour refaire les lacets des petits en préservant ma dignité par exemple ! J’aime beaucoup le travail de Deer and Doe, République du Chiffon mais je ne désespère pas de faire mes propres patrons un jour ! En attendant, je m’amuse à modifier des patrons que je connais bien. C’est un premier pas !”

 

Elle porte souvent de la couleur, quelque soit la saison. “Ce n’est pas en Inde que j’ai arrêté, tous les vêtements sont si colorés là bas !”

Comme beaucoup sur la blogosphère, Anne a un faible pour les tissus Liberty. “Mais je ne me suis toujours pas décidée à vendre un rein pour m’en acheter un grand coupon ! Sinon, j’adore tous les tissus à pois.. et les chevrons…ahhh…les chevrons !”

Un pantalon tissu Barbara gourde

 “J’ai bien sur commencé à travailler du coton. C’est facile à coudre, et on ne trouve pratiquement que ça en Inde !”

barbara-gourde-haut-copy

Le coton est la matière qu’Anne porte le plus souvent. Elle a aussi cousu un peu de laine pour se faire une veste, de la viscose pour une robe, ainsi que du lin pour un pantalon. “Depuis que j’ai une surjeteuse, j’ai essayé la couture du jersey. C’est plus rapide, mais la coupe est moins précise qu’un tissu ordinaire. Cela m’amuse, mais je pense rester fidèle aux tissus chaine et trame. Dernièrement, je me suis lancée dans deux robes en soie lavée et en tissu néoprène. Deux expériences intéressantes, car il faut bien choisir ses outils, la façon de couper le tissu et de le coudre.”

Pour trouver l’inspiration évidemment Anne passe beaucoup de temps sur les blogs. “Dès qu’un nouveau patron indépendant sort, j’aime en voir fleurir les versions sur le net avant de me lancer, observer les matières et les couleurs qui ont été utilisées. J’aime aussi beaucoup Pinterest, on peut y passer des heures ! Sinon, dans la vraie vie, je regarde toujours les vêtements que portent les gens que je croise, ou les coupes que je vois dans des magasins. J’aime aussi transformer les choses, comme ces chemises achetées chez Emmaüs transformées en jupe ou en chemisier. Quand je vois un tissu ou un vêtement à recycler, j’ai rapidement une idée très précise de ce qu’il va devenir.”

Bien sûr Anne connait le livre “Grains de couture” d’Ivanne Soufflet. “J’aime surtout la jupe “perle de nacre”. En flânant sur le site de Creapassions.com, j’ai découvert le livre L’atelier Couture de Blousette Rose et ses jolis modèles, ainsi que “Créez vos contes en tissus” qui change un peu de ce que je couds habituellement mais qui me fait drôlement envie.”

Bonne découverte de l’univers Barbara Gourde !

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *