Découvrez les doudous de Mi Fil, Mi Câlin


Mi fil, Mi Câlin, Créations originales et faites mains pour bébé


A Conflans Ste Honorine dans les Yvelines (78), Aurélie, 28 ans, crée depuis 2013 des vêtements et accessoires pour bébé, ainsi que des doudous et des kits à tricoter pour sa boutique Mi Fil, Mi Câlin.


Aurélie alias Mi fil, Mi câlin


“J’ai débuté les loisirs créatifs, enfant, vers 8 ans environ. J’ai la chance d’avoir eu une maman très douée de ses mains qui a pu me transmettre son savoir-faire et son amour des travaux manuels.”


En loisirs créatifs, Aurélie a commencé par des choses simples, mais très touche-à-tout elle a très rapidement diversifiée : tapisserie, broderie, perles de rocailles, bracelets brésiliens, tricot, peinture…

“Je suis vraiment reconnaissante à mes parents pour m’avoir offert la chance de m’exprimer sur tant de supports.”


Un coffret cadeau


Une fois entrée au collège, elle a laissé tout ça entre parenthèses pour ne reprendre le tricot qu’à 16 ans environ ; c’est l’époque où les amis de sa famille commençait à avoir leurs enfants ou petits-enfants et elle s’est lancée à corps perdu dans la confection de tout petits habits.

“Depuis je n’ai plus arrêté le tricot. Petit-à-petit, cela a fini par occuper tout mon temps libre, surtout quand le crochet s’y est ajouté ! N’étant pas douée en dessin, ces 2 techniques sont pour moi l’occasion de donner vie à mes idées.”


Lapinette tenniswoman


“Je n’ai malheureusement pas d’atelier pour travailler et je confectionne tout depuis… mon canapé !”


Elle crée depuis son canapé, un drôle d’espace de travail, mais cela lui convient car elle ne sait pas rester assise sur une chaise.

“J’aimerais en avoir un plus tard, à l’image du magnifique atelier de Torie Jayne ou de quelques autres que j’ai vu sur Pinterest.”

Ses créations se veulent surtout mignonnes et enfantines, mais avec un grand souci du détail.

“Par exemple, pour la confection du Lapin Ecossais “Braveheart”, j’ai tissé moi-même le tartan à la main, selon les coloris de celui porté par Mel Gibson dans le film du même nom !”


lapinou mexicain   panda roux en laine feutrée


 

Pour le Pinou Napoléon qu’elle a réalisé pour l’un de ses amis, professeur d’histoire, elle s’est inspirée du tableau de Joseph Chabord, en reprenant chaque détail du costume de l’Empereur : épaulettes, boutons contrastés, bicorne…

Enfin, pour la Pinette Tenniswoman, elle a confectionné des renforts au bout de ses baskets, en ajoutant bien sûr des lacets.

“J’ai créé de A à Z sa raquette, tissant le tamis de celle-ci point par point à l’aiguille.”


Lapin Iron Man    Renne amigurumis


“Mes sources d’inspiration sont très variées : l’actualité, l’Histoire, le cinéma… Je me nourris de tout ce que je peux trouver.”


Pour ses “Pinoux” par exemple (ses doudous lapins), Aurélie a choisi cet animal parce qu’elle en avait 3 vrais chez elle !

“Je suis en plus membre d’une association qui œuvre à leur protection (Marguerite et Cie). Pour leurs déclinaisons en revanche, j’ai fait aussi bien quelques représentants de différents pays (l’Irlandais ou l’Allemand) que des personnages fictifs (Iron Rabbit) ou historiques (Napoléon).

Pour le design, je suis très attirée par l’univers manga et la culture japonaise en général, c’est d’ailleurs grâce à des auteurs japonais que j’ai découvert les amigurumis il y a presque 10 ans !”


Lapinou bavarois   lapinette fée


Connait-elle Creapassions ?

Évidemment Aurélie connait les livres Creapassions, elle en a même plusieurs chez elle.

“J’adore celui de Domitille Guillermin (Peluches et doudous à coudre) et celui Pascale Champain (Layette Gazouillis et Cie) qui sont en plus deux créatrices que j’admire énormément, tant pour leurs créations que pour leur capacité à mener plusieurs projets de front.”

Bonne découverte de Mi Fil, Mi Câlin !


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *