Ainsi font les doudous RekinCitrons !

Sabrina, couturière du week-end, éleveuse de crapouilles, copilote de chevelu, 33 ans, a créé son site Ainsi font les RekinCitrons dans l’idée d’avoir un espace où déposer ses premières créations originales en couture. On y retrouve donc les Ballapoils, petites peluches en forme de balles  » animalisées » ou « personnifiées », et les Flying Bestioles, des doudous plats très colorés, imaginées pour les petits et moins petits. Se trouvent aussi sur le site d’autres creations en vrac, une section blog où elle étale son quotidien de « serial couturière », et une section tutoriels dans laquelle Sabrina partage les tutos de quelques créations.

« A 7 ans, je m’ennuie, je suis fille unique, le Monopoly en solo c’est compliqué, alors je bidouilles des trucs de mes dix doigts, pour passer le temps. Je deviens une « manuelle », me dit-on. »

A 12 ans, sa grand-mère l’initie au tricot. « Je râle, je tiens deux rangs de jersey, on passe vite à la belote. A 30 ans, je suis enceinte. Le congé maternité est très long pour des jumeaux, ma grand-mère me manque, j’achète des aiguilles à tricoter. Je surfe sur des sites dédiés, j’apprends les fondamentaux, et je commence à renouer avec l’envie de créer.  » A 31 ans, Sabrina est en congé parental, elle a du tissu africain dans lequel elle rêve de faire des vêtements pour ses enfants. »Et bim ! Une vente privée Singer ! J’achète un premier prix, je resurfe sur internet, me plonge dans les bases de LalouAndCo et mes enfants sont rhabillés pour l’hiver ! »

 

Depuis trois ans Sabrina tricote (un peu) et elle coud (beaucoup), et elle adore ça. « J’adore bidouiller avec la matière et les techniques pour rendre réel un objet né dans mon imaginaire. J’adore concevoir les peluches auxquelles mes enfants vont s’attacher et sur lesquelles leur imaginaire va se construire. Et par-dessus tout, j’adore voir la tête de mon fils quand il découvre que sur sa nouvelle chemisette sur-mesure, y’a des petits requins qui lui font des clins d’oeil. »

« J’ai cette chance d’avoir une pièce dédiée à mon activité. Un petit espace logé sous le toit où se déploie tranquillement mon imagination entre les coupons qui s’accumulent et les livres Creapassions.com ! »

Sabrina connait bien les livres Creapassions.com. ‘J’ai commencé avec le LalouAndCo « S’initier à la couture » pour débuter puis le « Doudous des îles » et ceux de Laëtitia Gheno avec « 46 créations originales en couture » et « En piste !« . Ce dernier reste mon préféré pour m’avoir donné l’impression d’être une déesse de la couture en aàpeine deux jours, avec ses modèles variés et la clarté de ses pas à pas ! »

Sabrina fait surtout dans la peluche et le doudou, sûrement parce qu’elle travaille essentiellement pour ses enfants. « Au-delà de créer une simple peluche, j’aime surtout mettre en matière tout un univers, et créer un personnage, une histoire, une légende. »

Enfants en bas âge oblige, Sabrina s’est d’abord tournée vers des matières douces aux textures variées (pilou, minkee, fourrure, velours…) mais ce qu’elle préfère surtout, c’est dénicher des tissus de designers aux imprimés improbables et les mixer sans vergogne. « Le pantalon à motif « Zombies » de mon fils et la jupe « Piranhas » de ma fille ont fait leur effet au dernier Noël chez mamie… »

Elle trouve son inspiration dans son imaginaire, teinté d’une culture populaire un peu geek et rock n’roll.  » Ce sont mes goûts de parents, traduits dans l’univers des enfants. La BallaBowie, à l’effigie d’une pochette d’album de Bowie, vient typiquement de là par exemple. »

Bonne découverte des doudous de Sabrina !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *