Découvrez L’atelier de Mademoiselle C à Bordeaux

Caroline est teinturière sur tissus et laine spécialisée en teinture naturelle et notamment en indigo et Shibori, technique de résiste japonaise pour obtenir des motifs blancs sur fond bleu. Elle est également créatrice de patrons de tricot, L’atelier de Mademoiselle C. « Le nom est simplement l’initiale de mon nom et de mon prénom, Caroline Cochet, c’était aussi le nom par lequel on appelait Gabrielle Chanel … Comme elle, je tiens au «Mademoiselle », même si en vieillissant, ça devient de plus en plus désuet, j’aime ce côté décalé et suranné. »

« Je suis tombée dans les loisirs créatifs en 2007 quand j’ai commencé à tricoter, le tricot a été dès lors une passion dévorante pour moi »

Un projet en constante évolution

Caroline a eu 3 blogs successifs. Elle a tricoté des heures par jour, hiver comme été et elle a même créé ses propres patrons, ainsi qu’un webzine sur le sujet www.intheloop.fr. « Le tricot a été la porte d’entrée vers mon univers créatif qui ne cesse de se renouveler. Aujourd’hui je tricote moins, je me mets à la couture, au tissage aussi, mais j’ai toujours cette passion et ce goût pour les belles matières qui m’a été transmise par ma mère et par mes grand-mères. »

Aujourd’hui Caroline a un bel atelier à Bordeaux dont elle termine l’installation, un nouvel espace à la campagne dédié à son activité de teinture naturelle et aux stages qu’elle propose. « Longtemps l’atelier n’a été qu’un nom sans lieu défini, j’ai même partagé l’atelier d’une céramiste quand je vivais à Paris.  Mais aujourd’hui l’atelier prend forme et ce lieu dédié à créer me motive, j’ai surtout l’envie de le partager avec d’autres, qu’il ne soit pas un lieu fermé. »

« Je définirai mon style, comme une recherche de l’épure, qui passe parfois par des chemins compliqués. J’aime la simplicité, mais elle ne vient qu’avec beaucoup de travail en amont de recherche et de développement. »

Ses inspirations créatives

Comme Caroline est une éternelle insatisfaite, elle évolue beaucoup au gré de ses rencontres. « Le voyage que j’ai fait au Japon en Mai 2015 m’a définitivement fait basculer du côté de l’indigo et du travail autour de cette couleur et des motifs infinis du shibori qui me fascinent par leur géométrie et leur régularité autant que par les petits accidents qui en font des pièces uniques. »

Pour teindre elle aime surtout travailler sur du lin, du chanvre ou du coton. « Si ce sont des tissus anciens c’est encore mieux. Mais j’aime aussi travailler la laine pour sa douceur et ses affinités avec les teintures naturelles. Je ne travaille que des matières naturelles et je cherche toujours des tissus non teins pour les colorer moi-même. »

« Je suis très inspirée par la nature et par l’Asie en général. »

Pour créer Caroline essaie de ne pas regarder ce que font les autres afin de mieux cultiver mon univers intérieur. « Comme j’adore les tissus et  les motifs sur tissus, j’ai de nombreux livres sur le sujet qui sont des sources d’inspiration majeure. J’aime beaucoup par exemple le travail d’India Flynt en Eco Print. J’avoue que je ne connaissais pas Creapassions et je découvre avec intéressement cet éditeur. Il faut dire qu’il n’existe à ce jour aucun livre en français sur le Shibori japonais. Toutes mes sources sont des livres en anglais. »

 

 

PastedGraphic-1.tiff

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *