Graphiste de métier, scrappeuse par passion

Attention, ça va scrapper ! Découvrez les techniques et inspirations de Crearel, graphiste de métier et scrapbookeuse par passion, pour concevoir des albums de scrapbookings très originaux et pile dans l’air du temps.

Derrière le pseudo de Crearel se cache Aurélie, jeune maman Bourguignonne installée près de Dijon.  D’où vient ce nom original, qui est aussi son nom « pro » ? De la contraction de « CREAtion » et d’AuRELie », que l’on prononce « créarelle ».

La créativité comme mantra

Aurélie a toujours aimé le dessin, les arts graphiques et les loisirs créatifs. Petite, elle voulait être « maîtresse de dessin ». « J’ai toujours dessiné, peint, découpé, collé, etc… Je me suis orientée tout naturellement vers des études d’arts plastiques et, oh surprise… je suis aujourd’hui graphiste ! » explique-t-elle en souriant.

Il y a presque 10 ans, Aurélie a découvert le scrap, avec un style très épuré, « européen », notamment via les gabarits « Azza ». Depuis, son style a fortement évolué ! Comme beaucoup de scrappeuses et scrappeurs (n’oubions pas les hommes qui scrappent !), ses deux enfants sont les principaux sujets de ses pages de scrapbooking et pour l’instant, ils sont plutôt fiers d’être au centre de ses créations !

« Le scrap me permet de me détourner de mon écran d’ordinateur. Sauf que depuis quelques temps, je scrappe en regardant Netflix ! »

 

L’album scrapbooking, à la fois passion, métier et partage

Aurélie avait un blog dédié au scrap, mais elle est aujourd’hui bien plus présente sur Facebook et Instagram, des plateformes plus intuitives et plus rapides « pour partager, commenter, et papoter. » Vous pouvez aussi découvrir ses créations « scrap » dans le magazine Esprit Scrap, qui consacre dans son dernier numéro un superbe article à Soraya Maes et son livre sur les Mini-albums. Aurélie a en effet la chance d’y travailler comme graphiste/maquettiste, coordinatrice de rédaction et scrappeuse (évidemment) depuis bientôt deux ans. Elle scrappe également pour 2 marques françaises : Graffiti Girl et Les Jolies Créations.

« Le scrap est un bon moyen de créer sans avoir recours à sa tablette graphique. »

Le scrapbooking, c’est aussi pour Aurélie du partage. Elle a créé une association il y a six ans dans son petit village. « C’est toujours un chouette moment où l’on se retrouve pour créer, échanger, parler, rire… Le scrap, comme beaucoup de loisirs créatifs, est un bon moyen pour faire de belles rencontres, réelles et virtuelles. »

 

Une famille piquée au scrapbooking

Chez elle, Aurélie dispose d’un bureau/atelier. C’est une pièce partagée avec toute la famille, bien plus que son salon d’ailleurs ! « On s’y sent bien. C’est une pièce dans laquelle je travaille bien sûr, mais c’est surtout une pièce où l’on crée. Nous avons une grande table sur laquelle chacun peut laisser libre cours à sa créativité. J’avoue que c’est souvent moi la responsable du joyeux bazar qui y règne ! Et lorsque l’inspiration est là, on se dit que l’on rangera plus tard… »

 

Les techniques favorites de Crearel

En scrap, on travaille essentiellement avec le papier (avec des matrices de coupe), mais aussi avec des tampons, des encres, des pochoirs, des embellissements. Aurélie ne déroge pas à la règle.

« Mon scrap est un mélange de clean et de patouille : le mélange des deux est le combo parfait ! »

Cependant, elle aime bien aussi scrapper sur d’autres supports, comme des châssis toilés, des grands, des petits, et même des triangulaires… « Et puis, j’ai eu la chance de participer ces trois dernières années à l’exposition Monumental Scrap, organisée par Micowël & Ginivir pendant le salon Version Scrap Paris (le salon international du scrapbooking). Le défi était de scrapper en grand ! Résultat, des toiles format XXL (1x1m) habillent, ici et là, les murs de ma maison ! »

Album scrapbooking : des inspirations très tendance

Pour Aurélie, l’inspiration est partout : dans l’univers de la mode, la publicité, le quotidien, la rue… « Même si le scrap, est à la base, axé sur l’embellissement de photos, il faut bien avouer que l’on « suit » les tendances impulsées par les marques de scrap. Par exemple, dans l’un des derniers numéros d’Esprit Scrap, le thème de l’origami est abordé sous plusieurs formes. C’est un thème très à la mode en ce moment. On le retrouve en déco ou sur les t-shirts de nos enfants, et le scrap n’y échappe pas (embellissements, masking tape, papiers…). »

 

Ses livres de chevet Creapassions

Forcément, Aurélie connaît les livres Creapassions, et notamment ceux de scrap. Sa préférence va au tout premier livre de Soraya Maes, Mini-albums en scrapbooking. « C’est le must have du moment ! »

Allez, à vous de scrapper maintenant !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *