Ce week-end direction Toulouse pour découvrir le scrap tout en variations de Marie-Line…
6 février, 2010 par
Ce week-end direction Toulouse pour découvrir le scrap tout en variations de Marie-Line…
Emmanuelle Prot

       Pour la petite histoire… 

Marie-line, alias Marie, mariée, a 3 enfants : Axelle 24 ans, Matthieu 18 ans et Clara la petite dernière 7 ans pour qui elle scrappe régulièrement et qui se trouvent être sa principale source d’inspiration. 

 

La région Toulousaine riche en scrappeuses de talent

 

« Originaire de Montpellier, j’habite provisoirement à Montauban puisque que ne travaillant plus, j’ai suivi mon mari. Ma découverte du scrapbooking remonte à 2004 et à une rencontre dans un salon avec Florence des ateliers de Flo à Maugio. Elle m’a appris la technique (embossage, les encres, la utee…).J’ai commencé mes premières pages en liftant (copiant) celles des autres à l’époque plutôt du scrap assez chargé pas forcément mon style d’ailleurs, mais une bonne école. J’ai encore la nostalgie de ces premières soirées scrap où l’on se rencontrait entre passionnées et où on s’échangeait nos bons tuyaux entre autre chose. Et puis à mon arrivée près de Toulouse, j’ai eu la surprise de découvrir une région très riche en scrappeuses de talent. De nouvelles rencontres m’ont ouvert d’autres horizons et m’ont permis d’affiner mes goûts. J’ai progressivement trouvé mon style. Alors maintenant je fais du  » clean « .     

          Le Clean & Simple, un style pour revenir à l’essence du scrap : la photographie 

La photo est une autre des passions de Marie-Line surtout depuis l’arrivée de sa fille Clara et d’un bel argentique offert à sa naissance par son papa.

 

« Il n’en fallait pas plus pour que le scrapbooking devienne une passion puisque l’un n’existe pas sans l’autre. Ah, bien sûr maintenant j’ai aussi un numérique, un Canon 450, qui me permet d’échanger mes objectifs avec mon argentique. Je joue les papparazzis encore plus souvent qu’avant. J’adore aussi suivre des ateliers, participer à des crops même si je passe surtout mon temps à papoter ! »

 

 

        Pour faire une page, Marie a besoin d’une photo qui lui parle 

Depuis peu, elle s’exprime beaucoup plus sur ses pages. « Le journaling prend de l’importance, sans doute le besoin de raconter les choses et ma fille Clara adore les lire parce qu’elle ne sait pas ou a oublié ce que représente ces photos. Donc j’ai tendance à faire le journaling avant toutes autres choses puisque c’est la longueur de mon journaling qui va influencer ma mise en page. Ensuite viennent les papiers que j’ai envie d’utiliser étant donné que mes photos sont très souvent en noir et blanc, j’ai le choix des couleurs. Et puis petit à petit, ma page se construit. Alors oui, il y a des moments où ça ne vient pas alors je me promène sur les blogs et j’enregistre sur mon ordinateur les pages qui me plaisent, les idées que je n’ai pas eu, un titre de page……Et je repars. Mais pour commencer une page rien ne doit traîner sur ma table si ce n’est une page souvent blanche. » Tout doit être clean !

        Un mari qui pense à elle : il lui a aménagé sa scraproom 

« Lorsque nous avons aménagé à Montauban, j’ai eu la surprise de voir que mon homme avait pris une maison avec une chambre de plus pour mon scrap et moi. Donc je dois dire que j’ai de la chance même si mes grands placards et ce bel espace m’ont l’air de rétrécir au fil du temps. Alors pour l’aménagement, je l’ai partagé en deux : un côté pour l’informatique ordinateur, imprimante, machine de découpe et de l’autre mon atelier. J’ai aussi contaminé Clara alors elle prend sa place aussi dans la scraproom. »

 

 

 

En scrap, Marie n’a pas de techniques précises. « J’utilise de temps en temps les brushes que je télécharge au fil de mes découvertes sur le net et que j’utilise avec photofiltre (logiciel gratuit) ou des word art avec lesquels je fais mes titres. Depuis peu, j’ai Photoshop et j’essaie d’utiliser les scripts pour embellir mes photos mais ce n’est pas gagné. »

 

 

 

Ses sources d’inspiration : une scrappeuse américaine

 

 

 

Pour créer, Marie lit des magasines, des livres. « J’adore naviguer sur le net tellement riche en inspiration de toutes sortes et de tous les pays. Ma muse du moment est une scrappeuse américaine MoonKo. Ses photos, ses pages : j’adore. Parmi les livres Créapassions, j’ai bien sûr dans la collection Scrapattitude le classique Scrap en toute simplicité et j’attends avec impatience le prochain Scrapbooking à l’état pur ! ».

 

 

 

Et maintenant bonne découverte de l’univers scrappé de Marie et très bon week-end, 

          

Ce week-end direction Toulouse pour découvrir le scrap tout en variations de Marie-Line…
Emmanuelle Prot
6 février, 2010
Partager ce poste
Archiver