Découvrez Alison et sa laine dans le métro
10 septembre, 2015 par
Découvrez Alison et sa laine dans le métro
Emmanuelle Prot

Alisson alis de la laine dans le metroAlison, 36 ans est l’heureuse maman de deux petits garçons de 4 et 7 ans. Dans la vraie vie, elle est employée de bureau. « Mes journées sont ponctuées de trajets en métro où je dégaine mes aiguilles circulaires plus vite que mon ombre, d’où le nom de mon blog « De la laine dans le métro » !

« Mon tout premier souvenir de travaux d’aiguilles date de l’école maternelle. Nous devions broder un papillon multicolore au point avant sur un tablier. Je pense avoir été la seule enfant à avoir adoré cette activité et j’ai gardé mon précieux ouvrage de nombreuses années ! »

Son blog parle essentiellement de tricot qui est sa passion première et par ce même biais de la mode. Dans sa vie Alison a touché à peu près à tout : Fimo, scrapbooking, carterie, perles, broderie, point de croix, tissage, couture… mais c’est le tricot qui lui parle le plus. « J’adore les créations en crochet dont je trouve le potentiel infini en terme de créativité et je rêve d’y arriver un jour mais pour l’instant ce n’est pas gagné ! »

de-la-laine-dans_le_metro-resizeEcharpe tendance pour femme

Alison a toujours vu sa grand mère paternelle en train de tricoter, coudre des plaids splendides à la main ou devant sa machine à coudre pour se faire des jupes qui tournent, des robes soignées (et sans patron !) … « J’en suis toujours très admirative surtout qu’elle a appris seule ! Si je vous dis qu’elle a appris à tricoter à 13 ans en démontant maille par maille un pull ? Moi, j’en reviens toujours pas ! » Pendant ses vacances, Alison feuilletait ses magazines Bergère de France (seul distributeur de laine qui livrait à l’Ile de la Réunion à l’époque !)… « On attendait plusieurs semaines les précieuses pelotes… Ça faisait partie de la magie du tricot. Elle m’expliquait en douceur et c’était réellement un moment extraordinaire… Mon premier ouvrage fini était un pull bébé avec des petits canards en jacquard fait avec des restes de laine ! Avec le recul, je me dis qu’il ne devait pas être si joli que ça mais ma tante l’a mis à mon cousin avec grand plaisir.. J’en garde un bon souvenir… »Petit pull de ville

« J’ai repris le tricot de façon assidue avant la naissance de mon deuxième fils… et je ne me suis plus arrêtée depuis ! La nouveauté c’est que cette année, pour la première fois j’ai tricoté principalement pour MOI ! »

Chez elle Alison n’a pas d’atelier… mais elle rêve d’une pièce très girly où ranger ses bricoles. Pour l’instant Alison a des boîtes à ouvrage un peu partout, des cabas avec des encours suspendus aux poignets de portes !

bracelet chaud et douxElle aime l’idée que le tricot a retrouvé une belle modernité et intéresse les jeunes. « C’est ce que je cherche quand je tricote : un modèle moderne et à la mode. J’admire le travail du jacquard ou les pulls irlandais aux torsades terribles mais je me suis vite rendue compte que ce que j’aime dans le tricot ce n’est pas la course aux points compliqués ou au jacquard qui fait loucher les yeux… » Elle aime les coupes simples et souples, un tricot qu’on peut porter tous les jours… « L’idée de cette année était de me refaire une garde robe réfléchie que je porterai réellement avec surtout de belles matières qui tiennent dans le temps… Une façon de consommer plus “responsable” aussi… »

 

« J’aime aussi faire entrer le fil dans ma déco. »

En déco Alison aime faire des coussins, poufs, suspensions pour plantes et même une couronne de Noël en pompons… « ça apporte un petit quelque chose de différent et beaucoup de chaleur à mon intérieur ! »

coussin maison de campagneun pouf en tricot

Elle  n’utilise presque plus de matière synthétique. « J’aime beaucoup l’alpaga mélangée à la soie pour sa chaleur et son côté mousseux ou vaporeux selon comment on le tricote ! Le mérinos me fait de l’oeil aussi mais je n’ai pas encore pu le tester… »

Ses sources d’inspirations ? Alison suit la mode sans être une fashion victime. « Je crois avoir trouvé mon style… »Bonnet tendance fait main dans le metro

« De plus en plus en allant faire les boutique je me dis : « Rhoo ! Facile ! A ce prix autant le faire moi-même avec de belles matières ! »… Le soucis c’est qu’il faut du temps ! La blogosphère m’inspire beaucoup.. Les KAL me boostent… Internet est une source d’inspiration inépuisable ! Je connais Layette, Gazouillies et cie de Pascale Champain dont j’ai suivi la merveilleuse aventure de l’ouverture de sa boutique-atelier sur son blog. C’est notre rêve à toutes ! J’aime aussi les ouvrages de Bulle de Gum avec ses superbes et intemporelles poupées type Waldorf et le monde enchanté de Laëtitia Gheno« .

Bonne découverte des superbes créations d’Alison !

 

 

Découvrez Alison et sa laine dans le métro
Emmanuelle Prot
10 septembre, 2015
Partager ce poste
Archiver