Découvrez Laure qui prend la poudre d’escampette avec ses DIY !
29 décembre, 2015 par
Découvrez Laure qui prend la poudre d’escampette avec ses DIY !
Emmanuelle Prot

Laure de la poudre d'escampetteLaure, 44 ans, 3 enfants de 16, 13 et 10 ans (Garçon-fille-garçon) vit à Paris où elle jongle entre sa famille, son travail de contrôleur de gestion dans une grande entreprise américaine, la logistique quotidienne et ses minuscules plages d’échappée belle qui n’appartiennent qu’à elle. « Je me ressource en cousant, en bricolant, en fabriquant des bijoux, en lisant, en dessinant, en cuisinant. »

« Les aléas de la vie m’ont amenée à suivre une carrière professionnelle assez sage, rigoureuse et un peu austère alors que j’ aime profondément imaginer, créer et éprouve un besoin vital de bricoler avec mes mains. »

un beau sac rose à points blancCréer l’équilibre et l’apaise. Laure est minutieuse, patiente, exigeante avec elle-même et aime prendre son temps pour peaufiner chaque détail. « Mes parents m’ont toujours trouvée redoutable avec une paire de ciseaux. Petite, au grand dam de ma mère, j’aimais découper des vêtements afin d’en faire des habits pour mes poupées. Vers 8 ans, ma mère a commencé à me laisser toucher à sa machine à coudre. Puis, une de mes tantes m’a offert, à l’occasion de mon mariage, une machine à coudre. »

Il y a 10 ans, au début de la création des blogs, elle est tombée complètement par hasard sur le blog de Fred « On va voir si je m’y tiens » qui lui a mis le cerveau en ébullition. « Ma fille était en maternelle à l’époque et je me suis mise à rêver de petits patrons simples à réaliser pour elle, de Liberty. Sous l’impulsion de ma belle-soeur, qui coud elle aussi, j’ai découvert d’abord « Citronille », puis « c’est Dimanche » et ai progressé petit à petit. Je suis une complète auto-didacte en couture. Après avoir sous-mariné pendant quelques années, sur une bloglist qui m’émerveillait, je me suis enfin décidée à ouvrir mon blog en Septembre 2010. Je voulais qu’il me ressemble et me permette de garder une trace de toutes mes réalisations, de ma progression, qu’il soit une source de défi et d’échange avec d’autres passionnées. Je prends autant de plaisir dans la création en elle-même que dans la présentation et les photos de mes réalisations. Mon blog, l’espace qui me permet de m’évader, de prendre la tangente, la poudre d’escampette ! »


« J’ai toujours fait des loisirs créatifs. Enfant, ma mère et ma grand-mère m’ont appris à broder, à coudre, je faisais des vêtements pour mes poupées. Je faisais aussi de la poterie. »

Laure a une anecdote amusante sur ses souvenirs créatifs : « vers 8-9 ans, alors que je faisais mes premières armes avec la machine à coudre de ma mère (pour coudre des habits pour mon KiKi…je sais, ça casse le mythe, ne riez pas), emportée par l’enthousiasme et le tissu qui défilait sous le pied de biche de la machine, je me suis transpercé l’ongle et le bout de l’index avec l’aiguille. Ma mère est venue délivrer mon pauvre doigt, grâce à l’insistance de mon frère…elle pensait que les hurlements proférés venaient d’une énième dispute avec mon frère…Aujourd’hui, j’aime toujours autant les machines à coudre. »

un haut en tissu diyles coutures à découvrir

Plus tard, adulte, avec ses enfants en bas âge, Laure est « tombée » dans la création de bijoux en découvrant « La Droguerie », puis, ses enfants grandissant, elle s’est tournée vers le dessin, la photo, et à nouveau la couture. « J’aime les loisirs créatifs qui laissent beaucoup de place à l’imagination, raison pour laquelle je n’ai, par exemple, pas accroché et persévéré avec la broderie ou le tricot. »

collier original plein de couleurChez elle Laure n’a pas d’atelier pour créer, mais elle a un grand salon très lumineux, avec beaucoup d’étagères où elle peut ranger ses boites contenant son matériel. « J’empile mes tissus dans tous les recoins de l’appartement, et mes livres de couture et patrons sont entassés sur les étagères de ma bibliothèque pleine à craquer. Je couds et fais mes bijoux sur la table de ma salle à manger. Cela me permet de me retrouver avec moi même et en même temps d’être dans la pièce à vivre et de ne pas perdre une miette de la vie de la famille. »

¤
 » En couture, je suis toujours très inspirée quand il s’agit de création de vêtements pour enfants, de déguisements. »
¤

des nids d'oiseau de décorationElle aime les couleurs douces, le charme d’une petite dentelle ancienne pour border une tunique, les harmonies de couleurs, le charme rétro du lin ou d’une attache de cartable pour fermer un sac.
Elle est en revanche moins inspirée quand il s’agit de coudre des vêtements pour elle. « Mais c’est un passage qui forcément s’imposera, puisque ma fille a maintenant 13 ans et, avec le temps, voudra de moins en moins de mes cousettes. »

Elle a une prédilection pour les matières naturelles, pour les bijoux, fil, ficelle, fil métal, perles fantaisie en verre, perles de rocaille, perles naturelles, en bois, en métal, en pierres semi-précieuses, en résine, en tissu, en feutre, en papier.


« Mes sources d’inspiration pour créer, je les trouve avant tout lors de mes balades dans Paris, en rentrant dans les boutiques, en étant curieuse de tout. »

Sac àm ain d'automneElle va également sur Pinterest, sur les blogs et dans les magazines de mode, de déco pour trouver l’inspiration.

Laure connait les livres Creapassions.com connais surtout par sa fille qui se passionne pour la pâte fimo et les bijoux gourmands. « Creapassions.com a un éventail assez large d’ouvrages sur le thème de la pâte polymère (Fimo). En ce qui me concerne, j’ai l’ouvrage « Grains de couture pour Femme et homme » d’Ivanne Soufflet pour lequel j’ai craqué à cause de 2 patrons que je trouvais magnifiques… mais que je n’ai pas encore réalisés. »

Alors prenez la poudre d’escampette créative avec Laure !

Découvrez Laure qui prend la poudre d’escampette avec ses DIY !
Emmanuelle Prot
29 décembre, 2015
Partager ce poste
Archiver