Découvrez le scrap « américain-clean-free propre » d’Alexia !
13 janvier, 2012 par
Découvrez le scrap « américain-clean-free propre » d’Alexia !
Emmanuelle Prot


Alexia, 33 ans, mariée et maman d’Axelle, 9 ans, et d’Alyson, souvent surnommée Lyly sur ses pages, 6 ans, habite en Meuse, pas très loin des frontières belges et luxembourgeoises, où elle est assistante maternelle.

C’est en 2006, l’année où elle s’est mariée avec le papa de ses filles, qu’Alexia a découvert le scrapbooking. « Pendant les préparatifs du mariage, une fois les faire-parts terminés, je les ai montré à ma meilleure amie, et elle m’a demandé pourquoi je ne les avais pas créés moi-même, en scrap.. « En quoi ? » « En scrap, tu mets un petit noeud, 2 papiers 1 tampon et le tour est joué.. ».. Sincèrement je n’avais pas envie de recommencer. Mais, curieuse, je me suis penchée sur la question, j’ai fait des recherches sur le net, me suis inscrite sur un forum « juste pour voir » parce qu’en fait, je me disais que c’était pas pour moi.. Pas assez manuelle. Et une fois le mariage passé, les premières photos reçues, j’ai réalisé ma première page toute seule, puis d’autres avec cette amie qui m’a fait découvrir le scrap, et depuis je n’ai pas arrêté. »
En 2007 elle a créé son blog. « Au début c’était comme ça, pour faire comme tout le monde, partager ma passion, et depuis j’essaie de le tenir à jour régulièrement. J’ai cherché mon style pendant quelques temps, comme la plupart des scrappeuses. J’ai changé de format aussi, pour un aspect pratique. Je n’avais plus d’albums où ranger mes pages, et je préfèrais acheter du matériel plutôt que des albums 30*30, des pochettes. Je fais donc du A4 horizontal, beaucoup plus pratiques à archiver.        Son style, elle le définit elle-même comme du américain-clean-free propre

« Tout va dépendre de la photo surtout (oui, bien souvent je ne mets pas plus d’une photo, ou alors des petites d’identités), j’aime aussi de temps en temps, mettre des titres humoristiques quand je fais des pages moins sérieuses (faut dire qu’avec mes 2 clowns, j’ai de quoi faire !). J’aime les taches, mais point trop n’en faut, juste par-ci par-là, et surtout bien calculer où ces taches vont tomber ! Parce que je scrappe essentiellement mes filles. Ces albums seront pour elles. J’aime aussi faire des pages avec du journaling pour qu’elles se remémorent un souvenir, une anecdote, un moment du quotidien (comme sur ma page « princesse »). Mais j’ai un gros défaut : je parle beaucoup. En vrai, et aussi sur mes pages, du coup mon journaling a souvent bien du mal à s’intégrer sur la page, alors maintenant je le cache sous les photos avec un tag et j’écris recto-verso. »
Ses inspirations viennent d’un peu partout comme un sketch qui lui « parle », un t-shirt ou une robe de ses filles, un sac à main… « Depuis que je scrappe, je porte plus d’attention aux petits détails du quotidien, et j’ai aussi des scrappeuses « fétiches », chez qui je vais piocher quelques idées ou carrément un lift les jours de panne d’inspiration ! »

Chez elle, Alexia a une petite scraproom qu’elle partage pour les siestes des petits qu’elle garde. « J’ai la chance d’avoir un mari bricoleur, qui m’a réalisé un meuble à papiers, qui vient me rajouter une étagère quand la place me manque, et qui réfléchit à m’aménager un nouveau coin rien qu’à moi, dans une autre pièce de la maison.. Affaire à suivre ! »
Bonne découverte et bon week-end,

Découvrez le scrap « américain-clean-free propre » d’Alexia !
Emmanuelle Prot
13 janvier, 2012
Partager ce poste
Archiver