Découvrez les bijoux en pâte polymère de Florence
2 juin, 2014 par
Découvrez les bijoux en pâte polymère de Florence
Emmanuelle Prot

 Florence, alias Perloriane, bientôt 63 ans, 2 filles et 4 petits-enfants, s’est prise de passion pour la polymère en 2009 alors qu’elle était en préretraite. Elle a découvert la polymère au détour d’un vide-grenier, dans un atelier d’art sympa d’une une petite commune du Loiret.
 « A cette époque, je faisais déjà des bijoux avec des perles. »

Curieuse elle s’est donc arrêtée sur ce stand de vide-grenier où il y avait de la mosaïque et des bijoux en polymère. « Très intéressée par ce qui était présenté, j’ai discuté un peu avec la créatrice et nous avons sympathisé. Nous avons donc pris rendez-vous pour une petite démonstration la semaine suivante. Malheur à moi. J’ai attrapé le virus et ça ne se soigne pas, je vous le dis… Depuis cette date, j’ai commencé à faire des bijoux en Fimo, d’abord pour moi, puis j’ai du vendre quelques créations pour pouvoir investir à nouveau dans cette pâte polymère et quelques outils. Et ce n’est pas un passe temps très économique ! »
 « Je n’ai pas d’atelier, je travaille chez moi dans une pièce dédiée à tous mes outils, matières. »

Florence associe souvent la polymère à d’autres techniques, perles, cordons (noeuds chinois), aluminium, bois, tissus… « ce qui représente un joli bazar ! J’ai donc créé un blog, ouvert une micro entreprise, et je fais des expositions artisanales. Mais il ne faut pas croire que ce soit facile, la crise ne facilite pas la vente de ces bijoux ! »
 « J’aime tester de nouvelles techniques trouvées sur Internet et je fais partie de 2 groupes où je puise aussi mon inspiration. »

Florence fait partie des groupes Creationfimo qui échange et stimule les polyméristes par de nombreux challenges, qui sont publiés sur le site de Parole de pâteu et Artfiguratifs polymerclay qui est dédié au modelage. « Toutes celles qui font de la création vous dirons que l’on trouve l’inspiration partout, dans la nature , dans un tissu, sur un objet, etc. » Elle s’inspire aussi des livres Creapassions.com qu’elle possède comme Canes en folie, Utiliser les restes de pâte polymère, Design et couleurs, Fleurs en relief. « J’y puise surtout des techniques pas forcement pour l’application directe des modèles, je n’aime pas reproduire trait pour trait ce que quelqu’un a déjà fait. J’aime également le format de vos livres, pratique pour poser sur un plateau de travail souvent encombré, lorsque l’on met en oeuvre une création. »

Bonne découverte des créations de Florence,

Découvrez les bijoux en pâte polymère de Florence
Emmanuelle Prot
2 juin, 2014
Partager ce poste
Archiver