Découvrez les créations de Meriem… à Chicago !
8 septembre, 2014 par
Découvrez les créations de Meriem… à Chicago !
Emmanuelle Prot

Meriem, habite à Chicago depuis 2011, où elle est costumière et dessinatrice, en freelance. Son métier de costumière consiste à faire des recherches approfondies sur le thème du projet puis de dessiner l’apparence qu’auront les personnages, des chaussures à la perruque. Meriem

Elle recherche ensuite les tissus et autre matériel et elle coud les costumes ou supervise leur confection par un atelier, et gère le budget lié à tout cela. « Viennent ensuite les essayages avec les artistes… tout doit être parfait le soir de la première ! »meriem2

« J’ai commencé la couture en 2009. »

« Je me suis toujours intéressée à la mode et au dessin, mais j’ai eu un déclic pour les costumes de scène alors que je faisais partie d’un groupe de danse : la couturière avait besoin de petites mains pour l’aider… Je n’avais jamais rien cousu avant, mais c’est très vite devenu une passion ! Je terminais ma thèse de biologie à l’époque. Une fois la thèse en poche et l’installation à Chicago bouclée, je me suis lancée à 100% dans cette nouvelle voie et j’en suis, aujourd’hui, très heureuse ! »meriem3

« J »ai installé mon atelier chez moi. J’ai la chance d’habiter dans un grand espace ouvert où il est très agréable de travailler. »

Elle a installé chez elle un coin bureau/dessin, deux tables « couture » avec une machine à coudre et une surjeteuse, une très grande table de coupe avec plein de tiroirs pour tout le petit matériel et un énorme placard pour ranger les rouleaux de tissus et les costumes en cours. « C’est une activité qui prend de la place et on n’a jamais assez de rangements ! »

« Je crée des costumes pour le spectacle vivant : ce ne sont ni des pièces de mode, ni des pièces de musée. »

Son style peut varier en fonction de chaque projet, et c’est ce qui lui plaît ! Elle travaille régulièrement pour des compagnies qui présentent des opéras de la période baroque, en costumes d’époque, mais il lui arrive aussi de concevoir des costumes de danse ou de théâtre.
meriem4
« Pour mon activité d’illustratrice, j’apprécie beaucoup de styles différents mais j’ai un faible pour l’art nouveau, revu à ma sauce ! »

Dans les deux cas, Meriem s’adapte soit au metteur en scène ou chorégraphe avec qui elle collabore, soit au client qui lui demande un dessin. « J’ai sûrement un style à moi mais je ne m’en rends pas bien compte… je suppose que les autres doivent le voir plus facilement ! »

« Pour dessiner : toujours papier et crayon, pas de dessins à l’ordinateur. Je colore en général à l’aquarelle, avec un peu de gouache des fois. »

Pour les tissus, Meriel est personnellement attirée vers les velours, les brocarts ou les mousselines, mais pour elle c’est le résultat final sur scène qui compte ! « Les trompe-l’œil sont permis du moment que cela fonctionne vu du public… La fameuse « magie » du spectacle ! » meriem6

Ses sources d’inspiration sont très nombreuses : livres de costumes, d’histoire, de mode, expositions, spectacles, films, internet… « Les couleurs d’un tableau peuvent m’influencer pour la palette de couleurs à choisir pour un projet costumes, tout comme des détails architecturaux peuvent me donner l’idée d’un motif à dessiner. J’essaie donc de garder les yeux et l’esprit ouverts en toutes occasions, même face à des styles qui, à priori, ne seraient pas vraiment ma tasse de thé ! »

Et maintenant bonne découverte des créations de Meriem !

Découvrez les créations de Meriem… à Chicago !
Emmanuelle Prot
8 septembre, 2014
Partager ce poste
Archiver