Les poupées de la couronne de Chiffon
Découvrez de magnifiques poupées créatives!
4 avril, 2019 par
Les poupées de la couronne de Chiffon
Emmanuelle Prot

Designer d’intérieur, Cecilia a travaillé aussi comme graphiste pendant plusieurs années, presque toujours comme travailleuse autonome. Depuis toute petite elle se passionne pour les projets DIY créatifs.

« J’ai eu la chance d’avoir à l’école primaire toutes les semaines des ateliers de créations différents, j’ai alors expérimenté différentes techniques et j’ai pris le goût du fait-main. La couture est venue plus tard dans ma vie. » Aujourd’hui elle crée des poupées de chiffon de chez elle bientôt au milieu de la forêt québécoise !



Son combat créatif de l’Argentine au Québec

En 2008 Cecilia a émigré de l’Argentine au Canada. En arrivant au Québec, un peu par hasard, elle a fini comme employée dans un atelier de couture et broderie.

« Cela faisait des années que je voulais faire des poupées, mais je ne savais pas comment. En 2011 je me suis décidée à faire des essais. Mais c’était plus difficile que je ne pensais. Ma sœur, qui me savait désespérée avec mes essais, m’a envoyé de Buenos Aires, des magazines pour faire des poupées, de style de Creapassions, mais en espagnol. Ça a été mon point de départ !

En 2012, avec mon plan d’affaires et une petite collection de poupées et d’accessoires deco en tissu, j’ai cogné à la porte d’un organisme de développement pour être admise à un programme (soutien au travail autonome). Ils m’ont accompagné pendant ma première année (soutien économique, cours, conseils) et c’est comme ça qu’officiellement « La couronne de Chiffon » est née en septembre 2012. »

C’est magique de voir les cœurs des enfants si excités à l’idée de voir en vrai leurs personnages dessinés

Son idée première était de faire des personnages doux et magiques. Un peu comme l’univers qui habitait sa fille de 4- 5 ans à l’époque.

« Ma petite princesse, ma première poupée. C’est pour ça que j’ai choisi « couronne » pour le nom. La couronne de ma fille la princesse. Et chiffon, pour donner l’image de pas représenter une princesse prétentieuse et luxueuse. Avec ce même principe, que chaque enfant est spécial et important juste comme il est, j’ai décidé de transformer en peluches leurs créations. D’abord celles de ma fille et rapidement ceux des enfants de mes clients. Très vite, j’ai eu aussi des commandes d’illustrations de professionnels. J’adore mon travail ! »

Les poupées de la couronne de Chiffon
Emmanuelle Prot
4 avril, 2019
Partager ce poste
Archiver