Notre Scrapastuce CréaPassions – Le 9 novembre 2007
9 novembre, 2007 par
Notre Scrapastuce CréaPassions – Le 9 novembre 2007
Emmanuelle Prot

Découvrez Virginie l’une des auteurs du livre « Scrap Mariage »…

Pour la petite histoire…

Virginie, 36 ans, est l’heureuse maman de petites demoiselles, Roxane (12 ans) et Coleen (10 ans). « Elles sont les prunelles de mes yeux, mes amours et mon inspiration pour la majorité de mes créations en scrapbooking et l’épouse d’un homme adorable, Christophe, dont je partage la vie depuis presque 20 ans ! »

Cumulant les activités professionnelles, Virginie est commerçante à temps partiel avec son mari (elle tient un bar tabac presse loterie) et elle est également responsable communication chez SCAP (visitez le blog). « Je ne sais pas être inactive et lorsqu’il m’arrive d’avoir du temps pour moi, je me consacre, entre autre, à une de mes activités favorites, le scrap. »

L’histoire de sa découverte du scrapbooking

En fait, c’est une ironie du sort et une rencontre qui restera gravée dans sa mémoire, qui l’ont amené au scrap mais tout a commencé durant son enfance. « Je suis née avec un crayon dans la main et des idées plein la tête disait ma maman ! J’ai toujours adoré photographier et être photographiée. Je prenais beaucoup de soin à classer mes photos avec le petit ticket de visite du parc et je griffonnais l’anecdote pour que l’on se souvienne. Et un jour de 2001, au journal télévisé de Jean-Pierre Pernault, ce fut LA révélation : une mini chronique télévisée sur le scrapbooking. J’ai tout de suite su que c’était ce que je voulais faire de ma vie professionnelle ! Adieu, serviettage, broderie, perle, peinture (pas pour longtemps !) et bonjour bonheur ! » Virginie a ainsi commencé à « scraper » en septembre 2001 avec les « moyens du bord et le peu que l’on trouvait en boutique (l’ère du Miocène à côté, c’est rien !)
La première année, j’ai fait beaucoup de recherches sur Internet et à l’époque, il était préférable de parler anglais ! Puis, en juillet 2002, une boutique de loisirs créatifs a ouvert à deux pas de chez moi. J’ai sympathisé avec une des gérantes. Nous sommes alors devenues amies et j’ai tout naturellement lancé les premiers ateliers de scrapbooking, c’était en octobre 2002 
». Ce n’est que deux mois plus tard, sur le salon Création et Savoir Faire de Paris que Virginie arencontré la personne qui allait bouleverser une partie de sa vie. Ensuite, tout est allé très vite : cours, stages, crops, publications, création d’une association et rencontres dont certaines sont devenues professionnelles.

Aujourd’hui le Scrapbooking est devenu pour Virginie un exutoire. « Il m’a révélée et je ne peux plus imaginer qu’il ne fasse un jour plus partie de ma vie. Lorsque je scrappe, j’oublie tout ! Je suis comme dans une bulle. Les minutes et les heures passent sans que je m’en aperçoive. Souvent, ce sont mes filles qui me ramènent à la réalité ! »

Ses techniques de prédilection
Virginie pratique ce l’on appelle le scrap hybride, tantôt papier, tantôt digital, tantôt les deux (à découvrir dans le livre « Scrap Digital »). « En fait, j’aime les trois! Tout dépend de mon humeur et surtout, si c’est professionnel ou pas! J’entends par là une commande ou une envie personnelle. Ce que j’aime par-dessus tout dans le scrap, c’est le journaling. J’aime écrire et pouvoir associer mes photos (mes chers souvenirs!) au délice de l’écriture, c’est envoûtant. Les deux génèrent cette connotation émotionnelle que l’on ne retrouve que dans ce loisir en particulier. De ce fait, la technique que j’aime le plus est le Clean and Simple. C’est un style épuré, élégant, technique (très technique) que j’affectionne même si je n’ai pas souvent l’occasion de m’y adonner. Pour le digital, ce qui me plaît, c’est de pouvoir m’amuser ! aucune perte, tout reste dans mon pc, c’est génial. »

Ses conseils et astuces pour celles ou ceux qui veulent démarrer
Comme beaucoup, Virginie a mis beaucoup de temps à se trouver en scrap parce qu’elle avait tendance à se laisser influencer par tel ou tel courant. «Le conseil que je pourrais donner, c’est « amusez-vous. Ne vous préoccupez pas de ce que fait la voisine, soyez juste vous-mêmes. Il n’existe aucune personne mieux placée que vous pour écrire et mettre en scène l’histoire de votre famille. Le scrap ne doit pas être une corvée mais toujours rester comme une pâtisserie : du plaisir ! Pour celles ou ceux qui n’osent pas se lancer, je pense qu’il faut participer à une ou deux crop, assister à un ou deux ateliers et surfer sur Internet de blog en blog et sur les forums. Bien souvent, les non-initiés ont juste besoin que l’on amorce leur créativité. »

Son expérience autour du livre « Scrap Mariage »

« Le mariage est une institution à laquelle je crois. C’est l’un des plus beaux jours de la vie d’un homme et d’une femme. C’est aussi le plus difficile à scraper ! C’était un vrai challenge ! Je suis ravie de me dire que, grâce à notre travail d’équipe, de jeunes couples vont pouvoir réaliser de A à Z toutes les décorations et autres faire part de ce jour mémorable. »

Un livre qui est un cadeau idéal pour les jeunes mariés et qui vient d’ailleurs de recevoir une excellente note de lecture avec un19/20 (!) sur le site de critiques de livres, 1001 Livres.

Bonne découverte,

Découvrez les créations de Virginie sur son blog.

Découvrez le livre « Scrap Mariage » disponible dans toutes les librairies, magasins de scrap et de loisirs créatifs et sur Internet (Fnac, Amazon, Alapage,…).

Emmanuelle Prot
Directrice de la collection ScrapAttitude
epcreapassions@wanadoo.fr

Notre Scrapastuce CréaPassions – Le 9 novembre 2007
Emmanuelle Prot
9 novembre, 2007
Partager ce poste
Archiver