Notre ScrapAstuce Découverte – Le 7 avril 2007
7 avril, 2007 par
Notre ScrapAstuce Découverte – Le 7 avril  2007
Emmanuelle Prot

Magali, lectrice de la ScrapAttitude, vous livre ses impressions sur le livre « Les encres : carterie et scrapbooking »…

Passionnée par les encres et les tampons depuis ses débuts en scrap, Magali a tout de suite été séduite par les encres Distress (marque Ranger) de par leurs couleurs, leurs textures et la multitude d’utilisations. « Avec les encres Distress, on ne se contente plus de tamponner, on dilue, on mélange, on peint, on vaporise, on embosse….bref une multitude d’usages tous plus inattendus les uns que les autres ! »

 

« Avec la première série de couleurs sortie à la vente, on aurait pu penser que ces encres étaient seulement destinées au style vintage, mais à présent la palette est tellement étendue, que des couleurs « flashy » comme Mustard Seed, Fired Brick, Spiced Marmelade… permettent des créations très variées et contemporaines comme les pages d’enfants ou les cartes d’anniversaires. Outre l’énorme choix de couleurs, j’aime ces encres par-dessus tout car elles sont polyvalentes. »

 

« On peut les utiliser pour réaliser ses propres fonds de pages ou de cartes, pour tamponner des motifs, pour embosser, on peut les diluer, les mélanger, peindre à l’éponge, à la lingette, au pinceau, les utiliser comme de l’aquarelle, les couleurs se mixant à merveille et permettant des dégradés exceptionnels. Les possibilités sont infinies. Et bien entendu toujours ce petit rendu « ancien » que j’aime tant ! »

« Les encres : carterie et scrapbooking », le livre pour tout savoir sur les encres 

Magali connaissait le blog d’Isabelle Norris qui était déjà dans ses favoris avant même la sortie de son livre, et elle trouvait ses réalisations extraordinaires.

« J’avais de côté un petit stock d’encres Distress que je n’osais pas utiliser ou que j’utilisais de manière très basique. Dès que j’ai appris la sortie du livre d’Isabelle sur les encres, et plus particulièrement les encres Distress et Alcool, j’ai guetté les boutiques le proposant et je l’ai acheté immédiatement ! Ce livre a été pour moi une Révélation ! Je me suis de suite procuré le matériel conseillé par Isabelle et j’ai commencé mon apprentissage. Cet ouvrage a été et est toujours un guide exceptionnel pour mes réalisations et après avoir lu et relu de long en large le cahier technique, je le feuillette toujours pour le plaisir, pour la beauté et la qualité des photos qu’Isabelle nous offre tout au long de son ouvrage. »

Véritablement passionnée et émerveillée par l’éventail de possibilités qu’offrent ces encres, Magali a expérimenté chaque jour une technique différente et à créer elle-même ses propres papiers.

 

Ses conseils

Magali a créé au sein de sa ville une association de Scrapbooking qui se met tout doucement en place, l’association Scraperlipopette qui propose des cours et des ateliers. « Une majorité de personnes a déjà été séduite par ce livre sur les encres et demandent à se perfectionner dans les techniques à la Distress. Les autres livres CréaPassions font également partie intégrante de l’association. Je conseille donc à toutes les personnes voulant s’essayer à la Distress de se procurer évidemment ce livre, de se constituer un petit stock d’encreurs, pas besoin de la collection complète au départ, je conseillerais de commencer avec des duos clair/foncé comme Milled Lavender/Dusty Concord, Shabby Shutters/Peeled Paint, Broken China/Faded Jeans…ainsi qu’une couleur comme Old Paper ou Antique Linen pour le vieillissement des papiers, et puis Black Soot ou Walnut Stain pour l’impression des motifs. Et puis surtout le plus important : lancez-vous car les résultats sont vraiment surprenants et on n’est jamais déçu ! N’hésitez pas à vous en mettre plein les doigts car ces encres se nettoient très bien.»

 

Ses astuces d’utilisation

« Une petite astuce : le pinceau à pochoir que j’utilise pour tous mes fonds. Après avoir appliqué la couleur la plus claire en guise de fond, je distresse les bords de ma page et j’applique sur tout le pourtour la couleur la plus foncée au pinceau à pochoir. La texture obtenue est superbe ! » Autre petite astuce de Magali pour « abîmer » ses bords de pages, le Paper Distresser de Tim Holtz chez Tonic Studios. « C’est un petit outil rond comportant sept petites lames sur son pourtour, qui abîme et déchiquette le bord des papiers pour un rendu vieillot que j’affectionne particulièrement. J’associe également souvent les encres Distress aux encres à Alcool, le rendu est surprenant, fondu et lumineux. »

 

« Bref, n’hésitez plus, lancez-vous, ces encres ne ressemblent à aucune autre, votre scraproom va se transformer en un véritable petit atelier où vous allez mélanger, vaporiser, tamponner, sécher, embosser, diluer… C’est magique ! »

 

Alors bonne lecture, bon scrap avec les encres, et bon week-end !

 

Le site de Magali

Découvrez vous aussi le livre « Les encres : carterie et scrapbooking »

Emmanuelle Prot
Directrice de la collection ScrapAttitude
epcreapassions@wanadoo.fr

Notre ScrapAstuce Découverte – Le 7 avril  2007
Emmanuelle Prot
7 avril, 2007
Partager ce poste
Archiver