Notre Scrapastuce Portrait – Le 17 juillet 2007
17 juillet, 2007 par
Notre Scrapastuce Portrait – Le 17 juillet 2007
Emmanuelle Prot

Aujourd’hui, direction l’Australie à la rencontre d’une scrappeuse française…

Pour la petite histoire…

Brigitte (40 ans le mois prochain !), mère au foyer avec deux enfants (Anais 8 ½ ans, et Nicolas 7 ans) vit dans la région du “Blue Mountains” à deux heures de la ville de Sydney en Australie. Née sous le beau soleil du Pacifique à Noumea (Nouvelle Calédonie), elle a quitté le territoire vers les 13 ans pour aller vivre à Tahiti avec ses parents.  Ensuite, elle est partie en Australie apprendre l’anglais et après quelques va-et-vient, Brigitte a decidé d’y rester. Elle y a d’ailleurs rencontré  Tony, son mari depuis 12 ans.

Une passionnée de loisirs créatifs 

Attirée par les “trucs” créatifs, elle n’a été tout de suite séduite par le scrap.  “J’ai essayé les arrangements de fleurs, la photographie en Noir & Blanc, le patchwork et puis un jour, j’ai été émerveillée par une femme qui démontrait les poudres à embosser.  C’était il y a…9 ans.  Depuis, je collectionne beaucoup de tampons et je crée beaucoup de cartes.” Brigitte a ainsi publié plusieurs projets dans des magazines Australiens comme Stamping and Papercraft Magazine, Australian PaperCraft, Handmade et même une carte publiée dans un magazine américain (RubberstampMadness). “C’était pour moi un événement !”.

Le scrap comme thérapie et mélange éthnique

Etant née en Nouvelle Caledonie et ayant vécu quelques années à Tahiti, j’ai voulu ensuite faire un album de famille pour mes deux enfants.  C’est à partir de ce moment que le scrap est devenu pour moi une passion.  C’est non seulement raconter toute notre histoire, notre personalité à travers la vie que l’on a vécu mais aussi c’est très “thérapeutique”. En plus que l’on fasse de la broderie, de la carterie, de la peinture, etc. on peut tout utiliser dans le scrap, c’est sans limite ! En plus il n’y a pas de règles à suivre, on fait comme on le sent ! Dans mes pages, j’ai une tendance à apporter mes héritages: Francaise de nationalité avec une touche asiatique (mes grand-parents sont du Vietnam), ma vie dans le Pacifique donc, j’utilise beaucoup de couleurs vibrantes (ciel bleu, pleins de fleurs tropicales !) mais aussi j’apporte des couleurs naturelles de la Terre. Sans oublier ma touche Australienne !”

Le scrapbooking en Australie vu par Brigitte

Selon Brigitte, en Australie, le scrap c’est “Big !”. “Presque tous nos produits viennent d’Amérique mais je crois que les scrappeuses australiennes prennent leur place…et les francaises aussi !  C’est un grand business en Australie.  On trouve facillement des groupes de cropping organisés ainsi que des week-ends où l’on va dans un centre de conférence ou bien un hôtel raisonable et bien équipé rien que pour le week-end et…on scrappe, on scrappe, on scrappe sans même devoir faire la cuisine ou le ménage ! C’est une superbe expérience, c’est “Fun” et on se fait pas mal de copines avec la même passion.”

 

Il y a seulement 3 à 4 mois Brigitte a découvert avec plaisir (“avec excitement”) qu’il y a énormement  de françaises qui scrappent. “C’est fantastique ! J’adore, je passe beaucoup (‘trop’) de temps ces temps-ci à dévorer et lire les blogs des françaises. J’espère avoir aussi une petite place pour moi parmi vous ! « 

 

Je découvre seulement les produits français, et j’entends beaucoup parler des livres ScrapAttitude, alors je n’ai plus qu’à trouver un site qui pourrait envoyer leur produits en Australie !” Avis aux boutiques !

Bon voyage sur le blog de Brigitte !

Emmanuelle Prot
Directrice de la collection ScrapAttitude
epcreapassions@wanadoo.fr

Notre Scrapastuce Portrait – Le 17 juillet 2007
Emmanuelle Prot
17 juillet, 2007
Partager ce poste
Archiver