Notre Scrapastuce Portrait – Le 7 juin 2007
7 juin, 2007 par
Notre Scrapastuce Portrait – Le 7 juin 2007
Emmanuelle Prot

Direction Madrid pour rencontrer la pétillante Marie-Hélène…

Pour la petite histoire…

Marie-Hélène est mariée depuis 20 ans avec un Espagnol. Elle a un fils de 17 ans et demi. Elle a toujours travaillé dans le privé comme Secrétaire de Direction dans des multinationales françaises mais suite à un chômage forcé, depuis 2002, elle a commencé à passer des concours administratifs et depuis le 5 novembre dernier elle est fonctionnaire (secrétaire aussi) de sa très sympathique Majesté Don Juan Carlos I à l’Université Polytechnique de Madrid !

 Marie-Hélène a toujours été très manuelle : point de croix, tricot, crochet, décoration d’objets (« en Espagne nous avons une multitude de support qui n’existent pas en France »), bijoux, cartonnage, encadrement-loisir … Elle a découvert le scrap lorsque le magazine Idées de Cadres a sorti le premier numéro concernant un loisir inconnu au bataillon en France « Idées de Scrap ». A l’époque, elle faisait de encadrement pour sa famille, ses amies et pour des commandes diverses …

Mes cours de scrap se comptent sur les doigts de la main !

« En 2003, j’ai fait un stage, en été, de quelques jours avec Guylaine de Montpellier une des pionnières du scrap en France mais qui malheureusement n’est plus parmi nous. C’est une fille formidable et généreuse qui m’a appris tout ce qu’elle savait. J’ai voulu me lancer dans le scrap mais j’avais commencé à passer des concours administratifs: mon cœur me disait de faire du scrap mais ma raison me poussait vers les livres de révision ! En 2005, j’ai assisté à une journée aux Ateliers de Flo. En fait, je ne suis pas faite pour avoir des cours de scrap ! Je me suis rendue compte cet été-là, chez Flo, que je préférais jouer les concierges, voir ce que faisaient les autres filles et que, comme j’habite un pays où le scrap n’existe pas, pour moi c’est plus important d’avoir un cours spécifique sur un produit, sur l’utilisation d’un embellissement que faire une page que je pourrais faire à la maison et dont l’inspiration me viendra tout droit d’internet. Donc je fais partie de plusieurs listes de scrap. Je visite beaucoup de blogs où les filles ont la gentillesse de partager leur création et c’est une source d’inspiration constante … Il y a aussi les cours gratuits que l’on trouve sur le net : Bernadette Segui, plusieurs sites américains de scrap avec vidéos, Youtube, etc.. »

Dans le monde du scrap, Marie-Hélène se considère encore comme une débutante et parfois elle sent qu’elle fait figure d’ « imposteur ». « Mon blog est un blog de scrap mais je blague plus qu’autre chose. J’appartiens à trois listes et je participe en envoyant des bêtises, en racontant des histoires mais presque jamais pour dire que j’ai fait une page. J’envie bien souvent les grandes dames du scrap qui ont trouvé leur style encore que parfois, je sens que « trouver son style » c’est parfois rester ancré dans ce style et certaines ont parfois du mal à évoluer. Moi je n’ai pas ce problème puisque je n’ai pas trouvé mon style … Je crois quand même que celui qui me plaît le plus c’est le clean and simple. »

Ce qu’elle aime dans le scrap

Deux choses : « On laisse avec le scrap une explication sur nous, nos us, nos coutumes et nos pensées à la future famille que nous ne connaitront pas (sauf si notre espérance de vie s’allonge de 200 ans !) et le fait que ce soit un loisir de partage. J’encadre depuis 1998 mais ce loisir n’a pas de forum spécifique, ni de partage d’idées… Alors qu’avec le scrap je me suis fait pas mal d’amies sur le net. J’en rencontre beaucoup à Montpellier et très souvent par hasard aux Ateliers de Flo (Vérojill, Vahiné34 et La Madrilène en Décembre et Bidi, la Vénus de Millau pour le pont du 1er Mai) ».

Le scrapooking en Espagne

Marie-Hélène va vous apprendre qu’il n’y a pas de scrapbooking en Espagne ! « C’est tellement inconnu au bataillon qu’une boutique de travaux manuels en Espagne essaye de lancer ce loisir et lui a changé le nom. Ici c’est du « K-booking ». Cette boutique vend des papiers de K¬Company mais la ligne pour albums de bébé, les papiers à fleurs style victorien… J’ai vu qu’il y avait une autre boutique en Catalogne et une troisième à Javea tenue par une anglaise (ScrapWorld). »

« Il y a aussi un énorme handicap en Espagne en ce qui concerne les loisirs: le soleil. Dès qu’il fait beau (et c’est environ 11 mois sur 12 à Madrid par exemple), les gens ont donc du mal à rester enfermés dans des salles de classe. Tout le monde sort et profite du beau temps, des terrasses, des tapas … Il fut un temps où je voulais monter des cours d’encadrement mais j’ai désisté car les cours commencent bien en Septembre… puis en décembre : personne à cause des fêtes … Cela reprend en janvier et en mars, si le temps est beau, les absences se font sentir. Finalement, le scrap est tellement inconnu encore sur nos terres qu’il y a eu un concours de marque pages dans mon Université et que j’ai fait un tas de marque pages pour moi et mes collègues car personne ne savait par quoi commencer ou que présenter. En France, je suis sûre qu’il y aurait eu une tonne de marque pages, tous aussi jolis les uns que les autres … Finalement j’ai eu un des trois prix donné en main propre par le Président de notre Université et par la Secrétaire Générale des Universités. J’ai fait des marque pages tout simples (sur mon blog on peut en voir quelques uns) et tout le monde m’a complimenté comme si j’avais fait des œuvres d’art !’

Nouvelle lectrice de la ScrapAttitude !

« Je suis tellement contente avec cette collection que j’ai montré dans mon blog, il y a quelques jours, ce que j’ai fait avec deux des livres achetés (voir le post du 9 mai sur l’opération de guillotine de Marie-Hélène (!) et son idée de nuancier du livre sur les encres). Ils n’existent plus dans leur état premier. … J’ai eu une montée des commentaires pour cet article incroyable ! »

A cet égard, Marie-Hélène vous donne une astuce : « pour éviter d’avoir ma boîte aux lettres encombrées par les newsletters ou bien d’aller tous les jours me promener sur mes blogs favoris sans savoir si je vais avoir du succès ou pas (les bloggeuses ne postent pas tous les jours) et perdre ainsi du temps… Je me suis inscrite à Bloglines, qui est mon œil de Moscou. J’ai donné les adresses de mes blogs favoris et j’ai installé un icône Bloglines qui me prévient dès qu’une de mes blogueuses favorites a posté une création. Je le recommande à tout le monde tellement c’est pratique. Je peux surveiller mes blogs à la maison, au bureau où si je pars en voyage. »

Le blog de Marie-Hélène.

Le site Bloglines.

Emmanuelle Prot
Directrice de la collection ScrapAttitude
epcreapassions@wanadoo.fr

Notre Scrapastuce Portrait – Le 7 juin 2007
Emmanuelle Prot
7 juin, 2007
Partager ce poste
Archiver