Notre Scrapastuce Portrait – Le 8 janvier 2008
8 janvier, 2008 par
Notre Scrapastuce Portrait – Le 8 janvier 2008
Emmanuelle Prot

Découvrez une créatrice de mini albums en scrap très originaux…

 

Pour la petite histoire… 
Muriel (alias Much76), 39 ans, mère de deux garçons, Antonin 12 ans et Mathis 10 ans, est institutrice à mi-temps dans une école maternelle pour l’instant en Normandie, car elle déménage en moyenne tous les 4 ans pour suivre son mari.
« Je suis née et j’ai vécu en Alsace jusqu’à l’âge de 24 ans. Après avoir passé un an et demi en Belgique près d’Anvers, je me suis retrouvée dans les Hauts de Seine, à Clamart. Après cette expérience parisienne qui a duré 4 ans, nous nous sommes installés près de Troyes dans l’Aube, ma dernière halte avant la Normandie. J’adore déménager et changer d’endroit car je découvre à chaque fois des cultures et des habitudes différentes. J’ai également une véritable passion pour la Bretagne, ma région d’adoption, où nous avons acheté un pied à terre, qui nous sert de trait d’union entre toutes ces « vies » et aussi d’ « atelier » car je suis aussi une fan de décoration, et je m’amuse à tester toutes les nouvelles techniques (ma dernière expérience, le béton) ».
 

Sa rencontre avec le scrapbooking
Il y a un an, elle a découvert le scrap tout à fait par hasard. « Ce jour-là, j’étais partie pour m’inscrire à un cours d’encadrement. Dans la salle d’inscription, se trouvaient des réalisations de scrap et notamment un album sur Giverny (réalisé par Sylvie, ma prof de scrap). En le feuilletant, je me suis dit : « c’est trop beau, je veux le même ! » Je n’ai jamais refait cet album, mais depuis ce jour-là, il ne se passe pas une journée sans que je ne scrappe ou que je ne pense au scrap. Une seule question me hante aujourd’hui, comment ai-je pu vivre sans lui pendant toutes ces années ? Le scrap est un moyen d’expression, un exutoire. Il agit comme une thérapie, qui me procure un bien être incomparable. Mais je mentirai, si je vous disais que c’est toujours aussi simple, le scrap agit aussi parfois comme une drogue, dont on ne peut se défaire : le linge s’accumule, le frigo se vide et mes trois hommes râlent…si, si, si ! Pour l’instant, j’ai beaucoup de chance, ils sont plutôt conciliants et finissent toujours par me pardonner surtout quand ils voient le travail terminé… »

Son inspiration elle la puise dans les papiers de scrap…
Scrappeuse nocturne, elle ne trouve son inspiration que lorsque ses enfants sont couchés et que la maison est calme.
« Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est souvent le papier ou le support qui m’inspire dans un projet, plus que les photos. Quand j’achète des papiers sympas, il est rare qu’ils finissent la semaine dans mon placard… je ne peux pas me retenir, il faut que je les scrappe sur-le-champ ! C’est ce qui s’est passé avec mes premiers « Love Elsie », ça a été une véritable révélation, et depuis je suis devenue une accro inconditionnelle ! Ce que j’aime aussi dans le scrap, c’est la variété des techniques et les milliers de possibilités qui s’offrent à nous pour embellir une photo. C’est aussi un peu déstabilisant d’ailleurs, car les modes passent très vite, il faut suivre, et ne pas hésiter à se remettre en question très souvent! »
 
Elle est également très sensible à l’harmonie qui peut se dégager d’une réalisation. Elle n’aime pas les pages qui sont trop chargées et où l’on trouve une multitude de couleurs. « J’essaye de travailler avec seulement trois teintes, parfois quatre. J’adore les couleurs vives et les albums en bois de la Pause Créative. J’adore faire du « scrap ludique » et parfois je me dis que le scrap est un « jeu d’enfant » (à tous les sens du terme) : lorsque je ne trouve pas les formes qui me conviennent, je m’amuse à les inventer moi-même et à leur donner vie dans du carton. Les enfants que je côtoie tous les jours dans mon métier, m’inspirent dans cette recherche de formes et de couleurs. Je réalise avec eux des petits livres depuis de nombreuses années, en fait, je scrappais depuis longtemps sans le savoir… J’adore donner du relief à mes réalisations en utilisant toutes sortes de matières : éléments en bois (home décor) ou en carton, raphia, tissus… Enfin, je suis une fan de Nahte et de Késia et de leur scrap très coloré et très  » tendance ».»

… et sur internet et dans les livres !
Quand elle a commencé le scrap en septembre dernier, elle s’est beaucoup inspirée des réalisations de Two Peas. Elle a acheté beaucoup de magazines de scrapbooking.
« J’ai bien sûr commencé une collection des petits livres ScrapAttitude. J’ai une préférence pour le Scrap Embellissements de Prisca Jockovic, et aussi pour le Scrap Créatif et le Scrap Les Mini Albums de Karine Cazenave-Tapie. Je viens de m’acheter celui sur les tampons de Sandra Charbonnel, car j’ai eu la chance de rencontrer il y a peu de temps, la talentueuse Karine Roulet qui m’a fait découvrir et apprécier les tampons ; elle a beaucoup de mérite d’ailleurs, car j’ai toujours eu une aversion inexplicable pour cette technique ! J’ai feuilleté récemment celui de Laurence Guével sur les sacs, et je pense qu’il devrait rejoindre rapidement le reste de ma collection. Le format des livres CréaPassions est pratique et facilement repérable dans les rayons, le prix est forcément attractif. J’ai découvert depuis peu la rubrique Scrapastuce et je la trouve très intéressante et riche en petits trucs. »
Bonne découverte des superbes créations colorées de Muriel que j’ai pu découvrir au salon Crée Attitude grâce à Karine Roulet,

Emmanuelle Prot
Directrice de la collection ScrapAttitude
eprot@creapassions.com

Notre Scrapastuce Portrait – Le 8 janvier 2008
Emmanuelle Prot
8 janvier, 2008
Partager ce poste
Archiver