Notre Scrapastuce Portrait Scrappeuse – Le 18 novembre 2008
18 novembre, 2008 par
Notre Scrapastuce Portrait Scrappeuse – Le 18 novembre 2008
Emmanuelle Prot

Direction la Normandie pour découvrir les mini-albums d’Aurélie….

Pour la petite histoire…
Aurélie, 23 ans et cela fait deux ans qu’elle enseigne le Français (qui est sa formation d’origine) et l’histoire-géographie dans un lycée professionnel privé. Elle habite et travaille près de Rouen (à Elbeuf précisément). Aurélie est mariée depuis juin 2006 et elle espère obtenir bientôt le concours lui permettant de devenir titulaire de son poste.

« Ce métier est une passion mais je n’aurais jamais dû découvrir le scrap ! Car je consacre désormais tout mon temps libre à ce loisir et il faudrait que je songe malgré tout à remettre un peu le nez dans les livres afin d’être totalement libre de faire du scrap la conscience tranquille. C’est difficile à admettre mais il va falloir que je fasse une parenthèse car passer ce concours c’est aussi se sacrifier pendant quelques temps, et même si je me dis qu’ensuite j’aurai toute la vie devant moi pour scrapper librement, je n’arrive pas à m’en passer, c’est une drogue !… Il n’y a pas un jour où je ne pense pas scrap… Je pense que scrapper et être raisonnable est difficilement compatible, comme tout ce qui relève de la passion ! »

Le scrap c’est pas ringard ! 

C’est en 2007 qu’Aurélie a découvert le scrapbooking en feuilletant l’album photo d’une amie qui pratique ce loisir. « Nous sommes assez proches et pourtant j’ignorais totalement ce qu’elle faisait. Je savais seulement qu’elle aimait faire quelques loisirs créatifs mais pas plus car moi-même je n’en faisais plus depuis l’adolescence lorsque la mode était aux vitrines miniatures. J’ai toujours aimé les activités manuelles entre guillemets et cela me manquait de ne pas en faire mais je ne trouvais rien qui puisse me correspondre. J’avoue d’ailleurs avoir eu ensuite des a priori sur tout ce qui touchait aux loisirs créatifs et le peu que j’avais aperçu du scrap me semblait assez « ringard » pour être honnête. Je m’imaginais tout un tas de loisirs réservés aux femmes au foyer. Quel préjugé idiot !!! « 

La découverte d’un album photo scrappé a été une révélation 

« C’est ainsi, qu’un soir en cherchant un détail sur une photo, elle nous a fait voir son album. Et là ce fut la révélation, en effet depuis un an mes photos de mariage et de vacances étaient dans l’ordinateur et le contact papier me manquait même si je ne voyais pas l’urgence de les mettre dans un album classique. Tout était sauvegardé donc je trainais. Mon amie Marie allait souvent dans les salons réservés aux loisirs créatifs et lorsqu’elle a commencé c’était surtout la tendance du scrap européen, on ne trouvait pas autant de choses qu’aujourd’hui. Je n’appréciais pas spécialement ce style au départ mais ce qu’elle avait fait était original. J’ai donc commencé par acheter du matériel dans les magasins de loisirs créatifs, puis j’ai acheté des livres et enfin ce sont les magazines qui m’ont fait découvrir tout ce qu’internet pouvait receler comme trésors… Tout un monde s’est ouvert à moi et depuis mon porte-monnaie ne cesse de rester ouvert au scrap lui aussi !!! Mon amie a ainsi redécouvert le scrap car c’est avant tout un loisir basé sur l’échange et je pense qu’elle est heureuse que l’on puisse partager cela ensemble et se donner des idées. « 

D’ailleurs le virus se propage autour d’Aurélie puisqu’une autre de ses amies va s’y mettre et sa belle-sœur commence à scrapper.

Le loisir idéal pour se changer les idées

Le scrap lui permet de se changer les idées (« je ne fais pas de sport !« ) et c’est dans cette bulle qu’elle décompresse de sa journée ou de sa semaine. « En effet, jeune prof il est difficile de ne plus penser élèves et cours à préparer à la maison donc là je scrappe et je m’évade complètement… Cette découverte est vraiment tombée au moment où il me fallait un loisir pour me changer les idées et depuis je me passionne aussi pour la photo. En somme, la curiosité est mon leitmotiv et c’est pour cela que j’ai également ouvert un blog. »

Son organisation avec des kits de scrap

Quand elle est en train de scrapper, il y en a un peu partout alors elle ferme la porte de sa bulle et le tour est joué ! Aurélie fonctionne aussi avec des kits, c’est-à-dire que « je sors tout ce qui va m’être utile pour réaliser mon mini, je gagne ainsi du temps et je peux tout transporter plus facilement chez mon amie avec qui je scrappe régulièrement. Elle est prof aussi et le mercredi c’est journée scrap et goûters au programme ! »

Sa passion pour les couleurs 

Aurélie a toujours été très sensible à l’association des couleurs. « Toute petite déjà, j’observais comment les gens mariaient les couleurs dans leur façon de s’habiller. Je faisais de l’art plastique au lycée et j’adorais mettre plein de matières différentes, peindre avec les mains avec de l’alu enfin j’aimais l’originalité et la découverte de techniques différentes. Le nom de mon blog n’est pas anodin, je n’avais pas d’idée et celui-ci m’est apparu comme une évidence. Kaléidoscrap, c’est bien voir la vie à travers les couleurs et le scrap. Comment plusieurs points de vue peuvent-ils se rejoindre autrement que par le scrap ? Oui, je vois la vie en couleurs tout simplement ! Pour vous dire, même quand je cuisine, ce sont les couleurs du plat sur la photo du livre qui vont m’attirer vers telle recette plutôt que telle autre. Et à chaque évènement je pense déjà aux futures couleurs de l’album. « 

Ses sources d’inspiration pour créer

Comme vous le verrez sur ses albums, n’ayant pas d’enfants, le mari d’Aurélie reste sa principale source d’inspiration ainsi que leurs voyages. Elle s’inspire aussi beaucoup des magazines de scrapbooking et des blogs qu’elle découvre par le biais de ceux-ci.

« Je pense que ne connaissant le scrap que depuis récemment je suis en train de me chercher un peu, je m’inspire beaucoup de ce que je vois en y ajoutant ma touche personnelle mais je mûris et digère au fil du temps ce que j’observe afin de me trouver vraiment un style particulier. Néanmoins je me suis découvert une passion pour les mini-albums je ne fais que ça !!! Peut-être que les pages uniques me tenteront un jour mais pour l’instant je n’en éprouve pas le besoin. En ce moment je suis un peu touche à tout en matière de technique et je réalise parfois des cartes pour les offrir. Je n’ai donc pas de technique particulière ou bien je ne suis pas encore capable de l’analyser mais j’avoue que tout comme dans la mode j’adore les accessoires, j’attache une importance toute particulière aux embellissements de toutes sortes et ils deviennent souvent mon point de départ pour les couleurs d’un album si les photos sont en noir et blanc ou pour la disposition d’une page. Je dois avouer que les matières, tout comme les couleurs sont très importantes à mes yeux et c’est pour cela que j’affectionne particulièrement les minis. En effet, j’adore accumuler les épaisseurs et toucher ensuite ce que j’ai réalisé à chaque fois que je passe devant ma page. C’est d’ailleurs devant la difficulté de trouver un album sans pochettes plastiques pour ranger mes futures pages que j’ai opté pour les minis. »

Une fan évidemment des mini-albums de Karine

Fidèle lectrice de la Scrapattitude, Aurélie possède le livre sur les tampons, le shabby & vintage, l’art de récupérer et de détourner et bien sûr « mon préféré les mini-albums avec ma scrappeuse préférée Karine Cazenave-Tapie que j’ai eu la chance de rencontrer lors d’un atelier. Et je n’attends qu’une chose recevoir son deuxième sur les minis ! »

Alors maintenant à vous de découvrir le scrap d’Aurélie,

à vos agendas : les 22 et 23 novembre 2008, participez dans le Sud à la crop de Noël de l’association Scrapbooking 06. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Emmanuelle Prot
Rédactrice de la Scrapastuce
eprot@creapassions.com

Notre Scrapastuce Portrait Scrappeuse – Le 18 novembre 2008
Emmanuelle Prot
18 novembre, 2008
Partager ce poste
Archiver