Suivez la couture du Tutofil
Une couture qui va vous surprendre!
5 décembre, 2019 par
Suivez la couture du Tutofil
Emmanuelle Prot

En couple depuis 15 ans, maman de 2 enfants Merlin 7 ans et Mya 10 ans, Périne habite avec sa famille dans la Loire en pleine campagne avec des champs et des vaches à perte de vue ! Maman au foyer, elle a découvert par hasard la couture.


« Après la couture des ourlets de rideaux, coussins licorne, lingettes, paniers et trousses ce sont les vêtements qui m’obsèdent et surtout les pulls et les tops en maille, une matière extensible, douce et confortable qui me permet de faire des supers drapés. »

Maman au foyer qui s’ennuyait car ses enfants n’étaient plus des bébés (selon eux !), Périne a découvert la couture par hasard même si petite elle voyait ses deux grand-mères coudre pour rapiécer ou raccourcir ses vêtements. Il y a 3 ans en septembre, sa fille a souhaité prendre des cours de couture dans une boutique tenue par une amie prof de couture.

« J’ai dit OK car elle aimait vraiment ça et ses réalisations étaient superbes. Noël arrivant, elle a commandé une petite machine à coudre Brother. Je lui ai dit : « pourquoi pas ? ». Je souhaitais pouvoir l’aider, n’y connaissant rien j’ai pris 2 heures de cours sur sa machine derrière son dos m’entraînant à coudre droit lorsqu’elle était à l’école ! »

Fin novembre sa fille a changé d’avis, la couture ce n’était plus pour elle….Oui mais voilà, Périne avait déjà acheté la MAC.

« J’adore la couture donc maintenant ce sera mon cadeau de Noël à moi ! »




« L’essentiel pour moi en couture est de me sentir à l’aise et belle dans ma création, un peu comme un costume de Super héroïne ! »

Comme toute novice, Périne achète des magazines couture en pagaille et elle constate 3 choses :

« Les magazines ne sont pas aussi fan que moi de la maille, je ne suis pas dans la norme avec mon 1m58 rien ne me va ! Du coup, je dois tout reprendre à chaque fois et les explications sont très souvent succinctes. Il faut que j’en sache plus, comment créer un patron, comment le modifier, comment, comment … J’achète donc des livres (beaucoup !) sur le patronage, je fais mes toiles et je crée mes vêtements confortables qui mettent en valeur mes atouts. »

Doutant de l’impartialité de son entourage, Périne a commencé à publier ses créations sur les groupes de couture de Facebook, et surprise, elle a eu des retours positifs.

« Les couturières aiment bien mon univers, je couds (et découds) tous les jours 2 à 3 vêtements par semaine. On me demande comment je fais ou l’origine de mes patrons et ça pollue mon mur perso, il me fallait donc une nouvelle page Facebook pour montrer mes créations, échanger et papoter (je suis une grande bavarde!),  le Tutofil est ainsi né ».


« Accro à la maille l’achat d’une surjeteuse c’est vite imposé mais mon salon n’était plus adapté, j’ai donc réquisitionné la salle de jeux de mon mari, un coup de peinture, 2 Velux pour la lumière, 2 grandes planches et meubles Ikea et me voilà tranquille dans mon atelier ! »

Périne a décidé de monter sa micro-entreprise mais il lui manque encore les bases pour la gradation et la diffusion de belles planches…

« Avant de me lancer j’ai suivi une formation pour découvrir que les tailles pouvaient aller jusqu’au 60, c’est une découverte ! Pourquoi les magazines ne proposent-ils pas ces tailles ?!  Entre le rêve et la réalité il y a un monde. Je veux vraiment savoir ce que je vaux alors j’ai proposé un premier patron gratuit et des tutos vidéos. J’ai ainsi lancé ma chaîne YouTube le Tutofil.« 

Périne a offert le Top Pistache et ensuite le Top Margarita toujours du 34 au 60. Elle écoute ses lectrices et corrige à chaque fois ce qui ne va pas pour s’améliorer et proposer des explications les plus simples et les plus documentées.




« Ma boutique en ligne le Tutofil a vu le jour le 1 octobre dernier et j’ai déjà plus de 75 patrons Tutofil dans la nature ! »

Coté inspiration Périne se balade sur les marchés ou dans la rue en regardant ce que portent les gens, une finition intéressante par-ci, une jolie dentelle par-là, un col inspirant, et bien sûr les empiècements.

« Je ne sais pas pourquoi mais ça me fascine, tout comme les couleurs qui tranchent et les dos. Un dos tout simple je trouve ça tristounet. »

Évidemment, Périne connaît les livres Creapassions, sa fille a eu « Mes premières coutures » et on lui a offert «  Coutures pour petits mecs« .

Alors bonne découverte du Tutofil et de ses patrons couture !

Suivez la couture du Tutofil
Emmanuelle Prot
5 décembre, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Modifier
ArchiveS