Copier n’est pas créer

COPIER

Petit exercice de parano, non, pas du tout. Simple constat, à une époque où les affaires sont dures, où les idées se répandent et se partagent vite, il paraît presque normal de s’inspirer, de reprendre les bonnes idées des autres. Les cabinets de consulting en font même un sport officiel affublé du joli mot de « benchmark », on établit un guide des « bonnes pratiques » et on en extrait celles que l’on va reprendre. Légal, à voir. Pitoyable, certainement. Éthique, pas vraiment.

Nous ne sommes pas là pour donner des leçons de savoir vivre ou de bonne conduite, nous avons tous nos démons à combattre. Mais nous défendons notre pré carré et avons le devoir, en cette profession bien particulière d’éditeur, de défendre notre fond, donc nos auteurs et avec eux leurs idées et originalités. Nos auteurs ont plein d’idées, nous aussi espérons-le, et nous ferons tout pour les défendre. Et, nous nous infligeons le devoir de rester créatifs en rejoignant à la rentrée le plus grand diffuseur national, Interforum.

La copie n’est pas la plus sincère des flatteries

Quand un concurrent reprend quelques astuces qui ont fonctionné chez nous, citons ça et là le recrutement d’ambassadrices, la manière d’animer Facebook, la publication d’une astuce quotidienne (nous c’est depuis 2006), la reprise presque scrupuleuse de la manière que nous avons de découper les textes (avec des pas à pas et divers encadrés comme les astuces, recommandations et autres ponts techniques, d’ailleurs en tant qu’anciens journalistes nous nous sommes inspirés de la presse sur ce point, bien plus avancée que l’édition pour mettre en scène des écrits), nous pourrions être flattés si ce n’était pas le fait d’éditeurs à l’esprit visiblement peu inventif. Nous les plaindrions presque de leur manque d’idées, ils se reconnaîtront, et nous les connaissons et surveillons de près. Un copieur n’est pas innocent et se révèle plus vite qu’il ne le pense. Heureusement notre profession a dans ses rangs de grands professionnels, ne serait-ce que le plus grand d’entre eux, qui donnent le la d’une belle symphonie créative.

Nous attaquerons tous les copieurs de patrons !

Que dire aussi d’amateurs qui s’inspirent du contenu des livres de nos auteurs, c’est un vol qui peut glisser au pénal d’ailleurs. Ne doit-on pas lutter aussi contre celles qui scannent les patrons de couture (soit dit en passant un délit lourdement répréhensible) et les offre à toute une communauté en PDF sur des forums privés. Qu’elles sachent que le premier lésé est l’auteur qui vendra moins de livres et touchera moins de droits. Qu’elles se rassurent nous avons trouvé moyen de leur rendre la vie bien plus difficile, vous verrez…

Copier n’est donc pas jouer.

separator

8 réponses
  1. maryline
    maryline dit :

    Non, pas de parano, juste une petite mise au point essentiel apparemment quand on voit le nombre de plagiat ou de vol d’idées qui fleurissent sur la toile; et même quand une créatrice donne de son temps et son énergie pour offrir un tuto sur un groupe privé, il est aussi repris et distribué; alors oui clairement une bonne mise au point est utile, et si l’erreur est humaine, presenter ses excuses est alors la moindre des choses, mais hélas….Dans un monde ou tout semble à portée de main et facile à avoir, pourquoi penser qu’il y a des etres humains qui ont passé des heures sur un projet! Respect du travail et de la personne, voilà ce que je prône sur mon Blog et la mise en avant des créateurs et de toutes les personnes qui les aident à mettre leurs idées sur pied. Bonnes vacances à tous

    Répondre
  2. Gazouillis et cie
    Gazouillis et cie dit :

    Dernièrement, j ai su que sur un groupe « secret »fb, il se disait à mon sujet que c était incroyable, et qu on avait jamais vu ça, que mon éditeur (,creapassions ) et moi étions inflexibles sur le partage des modèles et la revente des modèles réalisés d après le livre…et que pour cette raison il était hors de question que elles s abaissent à l acheter….De mon côté, une seule intervention en 15 mois…. Sous ce faux prétexte elles en profitent et abusent du partage par mp car en mp elles on le droit , c privé, directement sur le groupe non car la charte de bonne conduite l interdit… parfois les voleurs ont une morale…j en ris pour ne pas en pleurer….

    Répondre
  3. Allison
    Allison dit :

    C’est un combat de tous les jours. Lorsque j’explique à des personnes qu’il est interdit de reproduire le contenu des livres je passe pour une cinglée, une méchante, une râleuse sauf que c’est la loi qui le dit, pas moi. Les gens n’ont plus peur de rien, ils se pensent au dessus des lois et à l’abri de tout. Entre les gens qui vendent sans être déclarés et ceux qui vendent des copies de vos livres sans demander l’accord à l’auteur il y a plus que foule. C’est épuisant et déplorable.

    Répondre
  4. Le Bars
    Le Bars dit :

    Vous auriez pu mettre dans l’article quelques textes de loi… Je suis brodeuses depuis de nombreuses années, connais personnellement plusieurs de ces dames qui m’enchantent par leur univers, créations et me bat au quotidien quand je découvre des photocopies sur ces forums ou sites d’annonces d’occasion..Et c’est moi qui me fait traiter de noms d’oiseaux !!! Merci d’être là et de continuer à protéger la créativité..

    Répondre
  5. Casper
    Casper dit :

    Bien dit.
    Tout travail mérite salaire !!!
    Et pour chaque création dont on s’inspire, on doit mentionner la source, même si le final est différent !!!

    Répondre
  6. vivi26
    vivi26 dit :

    partagé l’article sur facebook , il y a des spécialistes de revente de fiches qui demandent de passer gratuitement un pas à pas dont elles s’attribuent ensuite le mérite , on m’a demandé des photocopies de magazines ou livres d’encadrements ou de cartonnages . j’ai même vu la photo d’ une statue Paverpol ,création bien connue d’une correspondante Anglaise dont une fille avait placé la photo(un copier-coller) sur son blog et en plus elle acceptait les compliments des cocottes qui commentaient , j’ai cliqué trop vite et n’ai pas retrouvé mais çà m’a mise dans une colère!!! travaillant le Powertex (produit similaire)avec un agrément de la créatrice du produit , je sais bien qu’il est impossible de réaliser 2 fois exactement le même montage …comme écrit par Allison c’est déplorable !!!!des créatrices broderies se plaignent aussi de ce genre  »d’emprunts »

    Répondre
  7. Sophie
    Sophie dit :

    Bonjour à toutes,
    Bravo pour cet article, une mise au point nécessaire !
    Je co-anime un groupe sur Facebook qui partage des patrons et des tutos gratuits. Nous prenons bien soin de ne diffuser que des modèles « officiellement » gratuits, c’est à dire proposés comme tels sur les sites des créatrices, ou des blogs de couture, et nous les retirons quand l’offre est expirée. Nous estimons que chacune doit accéder à la création, même sans disposer de moyens financiers importants, et dans le même temps il nous semble déplacé et d’ailleurs illégal de diffuser des modèles issus de livres par exemple. Nous savons quel quantité énorme de travail représente la création de modèles originaux.
    Cependant, certaines « créatrices » revendiquent la création de modèles simples, voire basiques, ou se sont elles-mêmes largement inspirées de la mode présente en magasins ou dans la presse. Tous ces modèles de tote-bags, de blouses sans manches ou de shorts à taille élastique ne sont pas des créations originales, juste une ré-interprétation et je suis parfois agacée de certaines réactions offusquées quand ces modèles sont ensuite repris.
    Bref, comme dans chaque chose, le bon sens et le respect doivent prévaloir… Bonne couture à toutes. Sophie

    Répondre
  8. Sophie
    Sophie dit :

    Perso, je trouve cela absolument incorrect mais étant amatrice de patrons vintage issus de magazines des années 50, 60, 70, ce qui m’agace le plus c’est quand des créatrices plus ou moins réputées s’approprient, vantent l’originalité de patrons existants depuis des décennies et les vendent sous couvert de certains éditeurs peu scrupuleux en tentant de cacher leur plagiat à coup de tissus hors de prix pour leur séance photo.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *