Coudre la double gaze de coton

Parmi tous les tissus que les couturières aiment passionnément coudre depuis quelques années, la double gaze de coton – aussi appelé tissu lange – figure en bonne place. Les raisons de son succès ? D’abord, on la trouve dans des coloris très doux, résolument tendance comme le vieux rose, le moutarde, le mint, le corail ou encore le bleu canard. Ensuite, parce que la double gaze confère à tous les projets un petit air champêtre ou bohème. Enfin, coudre la double gaze rend véritablement addict, si bien que lorsque l’on commence… on ne peut plus s’arrêter !

Les caractéristiques de la double gaze de coton

On le remarque immédiatement : ce tissu 100% coton est souple, léger et plutôt facile à coudre. Il a naturellement un côté froissé qui lui donne tout son charme. Comme son nom l’indique, ce tissu est constitué de deux épaisseurs de gaze de coton, reliées par de petits points invisibles. Parce qu’elle n’est pas transparente, la double gaze ne nécessite pas forcément de doublure. Un gain de temps pas vrai ?

Les modèles qui se prêtent bien à cette matière

Blouses, robes et jupes d’été, mais aussi accessoires comme des foulards, des chouchous, des barrettes… La double gaze de coton se prête à énormément de modèles féminins. Tout le monde s’accorde à le reconnaître : il s’agit d’une matière très agréable à porter et ultra confortable. Lorsque vous choisissez vos projets de couture, pensez bien au fait que ce tissu est aérien et vaporeux. Évitez ainsi les coupes un peu trop structurées ou cintrées.

Pour bébé, le double gaze a également la cote car peut servir pour coudre des barboteuses mixtes, des bloomers, des langes, des doudous plats… Sans oublier les incontournables comme la gigoteuse, la couverture ou encore le bavoir bandana.

Evanthia ECONOMOU_livre blousette
En pratique

Avant de le coudre et comme pour tous les tissus, il convient bien sûr de laver à 30°C et de sécher la double gaze. Privilégiez un séchage à plat, pour qu’aucune pince à linge ou fil ne marque la matière.

En revanche, pour garder son côté froissé, mieux vaut ne pas le repasser, ni le passer au sèche-linge. Utilisez une aiguille assez fine de bonne qualité (60 ou 70) ainsi que des épingles extra-fines. Manipulez le tissu avec précaution afin d’éviter de tirer sur un fil.

Le seul inconvénient de ce tissu étant qu’il est assez mouvant, faites attention au moment de la coupe et de la couture.

Petit focus

Dans son livre Ma couture Blousette rose, Evanthia Economou a notamment réalisé les modèles de robe bain de soleil, de robe longue et de snood en double gaze de coton (photo ci-dessus). De la douceur et de la fraîcheur pour ces patrons!

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *