Découvrez Gisèle une fan de crochet !

       

Gisèle, 27 ans, maman d’une petite fille de 10 mois, habite depuis un an à Neuilly-Saint-Front (Picardie) où elle est secrétaire bilingue anglais dans une association européenne. Gisèle a également été traductrice indépendante (anglais/allemand/français) pendant 3 ans.  

  

 

« C’est ma sœur aînée qui m’a appris à crocheter lorsque j’avais environ 7 ans. A cette période j’ai crocheté de tout petits ouvrages, et j’ai ensuite complètement arrêté pour ne m’y remettre que 15 ans plus tard, tout à fait par hasard au détour d’une mercerie. Cela fait donc environ 5 ans que je fais régulièrement du crochet. »

 

 

 

Aujourd’hui le crochet est une vraie thérapie pour Gisèle

   

Le crochet canalise son énergie, il lui permet de se vider l’esprit et de se détendre. « C’est vraiment agréable de créer des ouvrages avec ses dix doigts, et c’est un beau moyen de se faire plaisir et de faire plaisir à son entourage. »

 

 

       

 

Elle a commencé à aménager un atelier dans sa maison

   

C’est une pièce rien qu’à elle avec tout son « bazar » (laines, cotons, tissus, en-cours, accessoires divers). « Le but est que tout mon matériel soit visible, ce qui facilite la création. Par contre je crochète un peu partout : dans le train, chez mes amis, devant la télé … C’est l’avantage du crochet par rapport aux autres loisirs créatifs, cela prend très peu de place et il n’y a pas besoin d’être toujours dans son atelier pour en faire. »

 

 

         

Sa première source d’inspiration est sa petite puce

 

C’est durant sa grossesse que Gisèle a commencé à être le plus productive (layette, doudous, écharpes au crochet, et autres accessoires en couture et broderie…). « Aujourd’hui elle est toujours dans un coin de ma tête lorsque je crée et j’essaye de donner à mes créations des couleurs et de la joie de vivre, à son image. Par ailleurs, je crée au fil de mes journées et de mes lubies, parfois aussi au fil de mes besoins et de ceux de mon entourage. Des vide-poches pour mon atelier au protège-carnet pour mes notes, en passant par une écharpe pour ma mère ou un bracelet pour ma nièce. Bref, il n’y a pas vraiment de ligne directrice. »

 

 

       

 

Pour trouver l’inspiration, Gisèle fait partie depuis quelques mois des Serial Crocheteuses sur Internet. « Le principe est le suivant : chaque vendredi, une personne propose un thème, et tous les participants ont une semaine pour créer un ouvrage au crochet en rapport avec ce thème. Un exemple de création : pour ma participation au n°69 des serial crocheteuses sur le thème de soldes, j’ai crocheté un pistolet (« liquidation totale »). C’est un formidable exercice qui fait travailler les méninges et qui permet de découvrir des créations souvent très drôles et originales. »

 

 

 

Côté livre, Gisèle possède « l’excellent livre de Laétitia Gheno, 40 créations originales en couture, première édition. Ce livre m’a accompagné durant ma grossesse et je l’ai adoré pour toutes les créations colorées qu’il contient et pour toutes les explications qui le rendent accessible aux débutantes comme moi. C’est notamment grâce à ce livre que j’ai fait mes premiers appliqués. J’ai regardé dans votre catalogue et il y a pas mal de livres que je connais mais que je n’ai pas encore eu le plaisir de m’offrir (30 vêtements pour les petites filles et leur maman, Sarouels et autres trucs de filles…). »

 

 

        Et maintenant bonne découverte des créations au crochet de Gisèle,     

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *