Découvrez les bijoux en Fimo de Faouzia

 À l’âge de 9 ans Faouzia, crochetait et réalisait avec ses moyens des petites robes de poupées en cousant des tissus que sa mère jetait. Sa passion de créer a grandi mais avec beaucoup de frustration puisque Faouzia ne pouvait pas s’y consacrer à cause des études. Elle s’est adonné au serviettage, la mosaïque. « J’ai restauré des meubles avec les peintures à effet et la patine. Cela m’a fait voyager à travers le train des matières qui m’a permis de découvrir la Pâte polymère, et je crois que le train est arrêté en gare pour longtemps car j’ai découvert et je découvre tout les jours beaucoup de choses via cette matière ».
 « J’aimerais bien avoir 24 heures par jour pour pouvoir avoir souvent les mains dans la pâte ! »

Depuis 4 ans elle fimote. Chez elle, Faouzia a transformé sa chambre d’amis en atelier. « Je suis toujours impressionnée par la sculpture à défaut de prendre des cours. J’ai acheté le matériel pour commencer en croyant y arriver sauf que c’était grossier sans finesse ni technique et j’ai tout arrêté. Et la fimo s’est installé confortablement. »

 Autant elle adore la sculpture mais Faouzia n’aime pas du tout la déformation du naturel. « Les êtres humains ou animaux doivent correspondre à ce qu’on trouve dans la nature donc en modelage je ne fais que des bijoux. »
 Dans sa bibliothèque de fimoteuse, Faouzia a les 3 livres « Canes en folie », « Canes en délire » et « Grigris créatifs ». « Je crois que ces ouvrages sont pour tout le monde, débutants ou confirmés. Ils sont accessibles, illustrés par des photos très parlantes et je crois que la qualité d’impression y est aussi pour beaucoup ! ».

Bonne découverte des créations de Faouzia !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *