Découvrez les bijoux hors du temps de Sylvia

     

 Voilà plusieurs mois que Sylvia, 38 ans, s’est levée un matin comme possédée par l’envie de démonter un réveil qui trainait chez elle, puis deux, puis trois ! Insassiable, elle a cherché ` se constituer un stock de matière première et au détour de ses recherches, elle a trouvé un lot de plus d’une centaine de réveils en Aveyron, avec la sensation d’avoir un trésor entre les mains ! 
      
 « Leurs entrailles me fascine, j’aime chacune des pièces qui les compose. »  
 
 Aiguilles, cadrans, rouages et engrenages, témoins du temps passé, deviennent dans les mains de sylvia des acteurs du présent. « Cela m’est apparu comme une évidence. Boucles d’oreilles, bagues, colliers, bracelets, mais aussi porte-clés et broches, je les allie avec une base de zinc, brossé et martelé. Une manière de detourner la matière et le temps. J’aime le contraste entre les deux phases de créations, la première, plus  » masculine  » et physique faite du démontage, de l’approche et la maîtrise des outils, et la « féminité » de la seconde, à travers le bijou fini ».  
      
 « Originaux et uniques je précise, les bijoux ne sont pas collés mais rivetés, donc solides. Il s’agit en quelques sortes de micro mécanique au féminin ! «  
 
 Maman de 4 filles, ce sont elles son comité de sélection qui aiment à porter ses créations. « Elles sont suivies aussi de près par mon chéri, qui lui-même étant créateur, a non seulement éveillé en moi l’envie de créer et de vibrer au rythme de mes créations, mais par dessus tout soutenu et encouragé dans cette démarche et même donné quelques  » techniques » ».  
 
      
 Tel un don d’organe, son atelier, comparable au bloc opératoire, redonne donc une seconde vie à ces réveils. « Dans cette société où le temps est compté, dans mon atelier, il s’arrête … Vous pouvez retrouver mon travail sur ma page Facebook  » Bijoux hors du temps »« . 
 
 Bonne découverte des créations hors du temps de Sylvia !        

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *