Découvrez les créations d’Edwige une couturière pleine d’humour !

     

 Aujourd’hui je vous présente Edwige et son blog « Couture & co edwigecreedestrucs ». La nécessité de ce blog lui est apparu lorsqu’elle s’est aperçue que son orgueil ne se suffisait pas du regard de ses proches ! « Et j’assume ! Il s’agissait au départ de n’en faire qu’une vitrine pour mon travail, exposer mes créations mais je me suis vite prise au jeu : le blog est devenu mon jardin pas secret, il me permet d’allier tant de passions : la couture, « l’écriture » , le contact avec les autres, mon besoin de faire rigoler ! Et puis on rencontre des gens chaleureux, créatifs. On échange des tuyaux, des techniques et souvent, les mois voire les années passant, ce sont de véritables amitiés qui se nouent. Quand la rencontre a lieu en vrai, on se connaît déjà. Mais je ne peux nier qu’au départ, le blog a été créé pour montrer mon travail. Internet est un très bon tremplin pour qui veut se faire connaître ! » 
      
Etre couturière dépend de son arbre généalogique d’après sa grand-mère !  
 
 Elle lui a même dit que la couture saute une génération. « Et je vous le donne en mille, couturière était le métier de ma grand-mère, alors la preuve que ! J’ai donc toujours joué dans les boutons, les bobines… Une certaine ressemblance avec ce qui est arrivé à Obélix non ! » 
 
 Chez elle, Edwige a un atelier où elle travaille avec son homme qui lui fabrique des appliqués en tissus. « Nous partageons l’atelier avec Edward (la machine de l’Homme) et Force Tranquille ma machine à coudre. Il est parfois difficile d’allier mon sens du bazar à celui de l’organisation de l’Homme mais en délimitant bien nos territoires (chacun son côté de la pièce avec permis de séjour dans le territoire de l’autre !) nous sommes parvenus à un équilibre de travail assez sympa ! Il est bien obligé, l’Homme, d’être sympa : le fer à repasser est de mon côté de la frontière ! ». 
      
Elle aime que ses créations parlent avec des phrases connues ou des titres de films détournés 
 
 Comme vous allez le voir sur le blog d’Edwige, elle ne sait pas coudre sérieux. « Je préfère le côté enfant de l’adulte dans la création, je couds donc des créations pratiques pour un adulte mais avec un esprit simple, coloré et rigolo.  Je garde le côté sérieux pour la réalisation, lorsque je couds je suis méticuleuse et j’ai besoin de belles finitions et de détails. C’est mon côté adulte peut-être. 
 
 Sa ligne de conduite est écologique. « Je travaille le plus que je peux en recyclant des vêtements. Ainsi la besace tweed est totalement doublée d’un coton écru qui était une jupe. Je récupère des vêtements dont les particuliers veulent se débarrasser (toujours avec Tadâm), mais je travaille aussi avec une couturière qui m’envoie régulièrement des colis contenant ses chutes de tissus. Lorsque j’ai besoin de grands métrages, je fais un tour aux ventes de tissus chez Emmaüs ou alors je rachète des stocks de tissus déjà existants, en général à des particuliers qui ne cousent plus ou qui ont encore en stock les tissus de leur maman ou grand-mère …de véritables trésors. Bien sûr il m’arrive aussi d’acheter des tissus neufs mais en privilégiant alors les petits commerces, ou les tissus bio.  » 
      
Pour créer elle s’inspire de la vie et du rire des autres 
 
 En général Edwige coud par impulsion. « J’ai l’idée, je fonce voir Force Tranquille… mais comme nous sommes souvent 3 à travailler ensemble, il arrive que ce que je couds ou la manière dont l’objet est conçu relève du hasard, ou découle d’une blague avec l’Homme ou Delphine (ma partenaire de travail et la créatrice de l’association Eco-couture Tadâm » ).  Mais il arrive aussi que l’on bûche sur une idée pour l’approfondir ou l’améliorer, ok c’est vrai toujours en rigolant. » 
 
 Edwige ne travaille pas avec des livres (« je ne vais pas piquer le boulot des autres quand même !) mais il va de soi qu’elle a entendu parler par exemple du merveilleux livre de patrons pour enfants de « la non moins merveilleuse créatrice de  » Grain de Maïs« , mais aussi de la « saga sarouels » de Parfum du Ciel et n’oublions pas Laëtibricole ! » 
 
 Et maintenant bonne découverte des créations et de l’humour d’Edwige
 
      

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *