Découvrez les créations de Nadège qui brode du glazig

     

 NaDeGe, 36 ans, maman de trois enfants, 8, 5 et 2 ans, en congé parental pour la « petite dernière », a repris ses aiguilles et crochets, comme à chaque maternité d’ailleurs. « Sauf que cette fois-ci, je ne me suis pas arrêtée de crocheter ! » 
      
 Elle crochète et tricote depuis l’âge de huit ans grâce à son arrière-grand-mère qui lui a enseigné tout ce qu’elle savait 
 
 Elle utilise tous les outils dont elle a hérité de son arrière-grand-mère. L’été 2012, Nadège a eu envie de garder une trace de ses réalisations et créations, pour se stimuler aussi. « Plus on crée, plus on a envie de créer, et de nouvelles idées jaillissent tous les jours ! C’est ainsi qu’au 1er août, j’ai ouvert mon blog Chez NaDeGe. On y trouve des photos de mes réalisations au crochet, tricot, en broderie, comme on feuillette un album photos ; mais également des photos de mes balades dans mon Finistère adoré, grande source d’inspiration. » 
 
 Depuis septembre dernier, elle brode du glazig. Elle s’est inscrite aux cours de l’Ecole de Broderie de Pascal Jaouen à Quimper. « J’aime le glazig pour ses couleurs chatoyantes, ses motifs floraux. Je l’aime aussi car je trouve important de perpétrer cette tradition. Garder ce patrimoine comme un trésor et le faire vivre aujourd’hui, je trouve que c’est un beau challenge ! » 
      
 Elle n’a pas d’atelier et a donc envahi son salon ! 
 
 Chez elle, Nadège utilise un lit clos (meuble traditionnel breton) pour stocker ses tissus, et un autre meuble pour la mercerie, les laines, sa documentation… Et quand le temps est clément, elle aime créer dehors. « J’apprends le glazig, cette broderie traditionnelle du pays de Quimper. Elle était utilisée autrefois essentiellement pour l’habit masculin. Elle se travaille au fil de soie sur une double épaisseur de tissu (lin plus drap de laine) afin de lui donner du relief. » 
      
 Elle puise son inspiration dans la Nature 
 
 Dans la mesure du possible, toutes ses réalisations sont photographiées en pleine nature, dans le jardin. « C’est essentiel pour moi. Je m’émerveille tous les jours de la beauteé des choses et cela me donne des forces pour créer. J’ai la chance d’habiter à la campagne, et lorsque je sors de chez moi, je peux me promener en pleine nature plus d’une heure sans croiser une seule voiture ! J’ai un faible pour tous les paysages sauvages, Monts d’Arrées, l’Ecosse. »
 Le costume traditionnel breton l’inspire également beaucoup. « Les tissus, les coiffes, les broderies, les perles, les ouvrages au crochet irlandais… tout est d’une richesse telle que je ne m’en lasse pas ! J’aimerais d’ailleurs à l’avenir voir utiliser plus de broderies ou éléments sur les vêtements rappelant cette culture et ce patrimoine, comme le fait Pascal Jaouen pour la haute couture, ou Val Piriou il y a quelques années. » C’est aussi une grande fan de Cécile Franconie. « Ses broderies, ses ouvrages sont d’une fraicheur et d’une beauté. Elles me ravissent à chaque fois. » Côté livres, elle a acheté celui sur les sarouels, sans doute car certaines formes me rappellent celles des costumes bretons (« bragou braz »). Je n’ai pas eu encore le temps de m’y atteler, mais les idées d’adaptation murissent ! » 
 
 Bonne découverte des créations de Nadège,       

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *