Découvrez les créations en couture de Cécile

         

Cécile, quatre enfants, travaille à mi-temps comme orthophoniste. Elle habite Paris… mais plus pour très longtemps ! « Nous avons décidé de changer de vie et de partir nous installer en Province pour profiter du temps qui passe et offrir plus d’espace aux enfants. »

 

 

 

Avant de se lancer dans la couture (elle coud réellement depuis la naissance de sa deuxième fille qui a quatre ans et demi), Cécile a beaucoup observé sa grand-mère et sa tante, toutes deux couturières. « Je les ai toujours vues transformer des chutes en tenues pour poupées, broder les cols, assortir les étoffes et chercher la perfection. »

 

 

       

 

Son blog s’appelle « Peut mieux faire » non pas parce que c’est imparfait mais bien parce que tout est perfectible !

 

 

 

Cécile aime la recherche, les détails, dles améliorations, les formes. « Le plaisir naît de la création, de voir un objet prendre forme et vie d’un simple morceau de tissu et devenir unique au monde. Mes enfants aiment cette singularité que leur donnent ce que je couds. Et puis le côté économique est important à mes yeux. »

 

 

 

Chez elle, Cécile a aménagé un petit coin dans son salon, avec sa machine et ses tissus. Elle coud beaucoup le soir, quand les enfants sont couchés. « Je savoure ce « moment à moi »… Bien souvent, ils ont une surprise au réveil en découvrant le « produit fini » ! »

 

 

       

Ses sources d’inspiration sont surtout ses tissus   

C’est en général quand Cécile les touche dans les boutiques que l’envie naît de les coudre. « J’ai toujours eu beaucoup de mal à suivre un patron sans rien changer. Désormais, je les fais moi-même et je cherche toujours la nouveauté parce que la répétition m’ennuie. J’aime beaucoup le « recyclage », redonner vie aux anciennes étoffes et admirer la façon d’autrefois… Et j’aime transmettre à mon tour ce que j’ai observé, ce qu’on m’a enseigné et ce qu’on m’a appris.. »

 

 

        Et maintenant bonne découverte du blog de Cécile,     

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *