Découvrez les créations en Fimo de Be Zen…

Des créations nature et bien sûr Zen !        

Quadragénaire très grande enfant, Be Zen a découvert la polymère à 18 ans grâce à mensuel qui proposait de réaliser une crèche tout en Fimo ! L’activité lui a plu et elle a donc acheté ses premiers pains de cernit dans une boutique en ville, car internet n’existait pas à l’époque. « C’est d’ailleurs un peu pour ça que je n’ai pas continué le modelage. Pour la petite histoire, mes parents ont gardé la crèche qui, chaque année, trône dans leur salon. J’ai replongé dans le modelage à cause de mon travail, tout bêtement, parce que je voulais avoir un stylo autour du cou, indispensable dans mon métier pour ne pas se le faire piquer ! » Du coup, elle a acheté de la Fimo pour le personnaliser, et le faire rechargeable. Et cette fois ci, grâce à Internet et à sa grossesse (qui lui a laissé le temps de surfer), Be Zen a redécouvert la Fimo et ses multiples possibilités.
     
Be Zen fait donc vraiment de la Fimo depuis septembre dernier (2011)

Avec son bébé, elle n’avait pas le temps de « patouiller » et surtout grâce à son mari qui l’a incité à faire son atelier dans le salon (un petit coin de 1m70 de long par 70 cm de large), ça a tout changé. « Avant le temps de sortir tout le matériel, c’est déjà l’heure de ranger ! »

Be Zen aime le modelage car elle aime créer. « Vous allez me dire oui mais vous pouvez aussi faire de la peinture ? Certes, mais j’ai toujours depuis toute petite aimé la pâte à modeler. Je me rappelle d’un dessin animé qui présentait 2 chats en pâte et qui se transformaient. J’adorais aussi Barbapapa car il se transformait en chose utile et arrangeait toutes les situations! C’est peut être grâce à Barbapapa que j’aime la pâte à modeler, sinon, je ne l’explique pas!

     

Le gros avantage de la polymère c’est qu’une fois cuite, la création reste !

Be Zen n’a pas vraiment de style et elle aime plutôt des techniques comme l’hidden magic, les imitations de matériaux nature ou Zen ! « On va dire que ce que je fais est inspiré par ma personnalité et ce que j’aime : la nature, l’Asie, le Zen, l’exotisme.
 
Pour s’inspirer, elle suit ses goûts, une création d’une personne dont elle fait son adaptation. « Par exemple, mon Amie Couki m’a offert un collier, avec un magnifique montage très original. J’ai repris et modifié un élement du montage pour faire mes bijoux de sac et les rendre nature en y associant du coton ciré. »
      

Evidemment Be Zen connaît les livres de modelage Canes en folie, Canes  en délire, Gourmandises à créer en pâte polymère, et surtout « le superbe livre d’Héléne Jean-Claude, « Bijoux en pâte polymère » qui a ma préférence ! »        Bonne découverte de l’univers de Be Zen,     

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *