Découvrez les créations en Fimo de Mélanie

 Mélanie, 35 ans, tente de partager son emploi du temps entre sa famille (elle est mariée et maman de trois zouaves), ses amis, son boulot de prof et ses passions, les bouquins et la patouille ! « Depuis le début, je dévore les blogs des collègues patouilleuses comme des romans feuilletons. J’ai créé le mien il y a peu, pour montrer aux personnes qui s’y intéressaient ce que je faisais, partager le peu que je sais, et ne plus rester toute seule dans mon coin. »  
 « J’ai toujours aimé les activités manuelles mais, persuadée d’avoir deux mains gauches et peu satisfaite des résultats de ce que j’entreprenais, je laissais vite tomber. »

Mélanie est tombée dans la pâte il y a un peu plus de deux ans, après avoir eu une grande envie de kokeshis en Fimo aperçues sur Internet. « J’achetais quelques jours plus tard mes premiers pains pour tenter de créer quelques poupées en pendentifs et broches. Puis, au fur et à mesure de la découverte de la multitude de techniques à exploiter, j’ai laissé de côté la partie modelage tout en gardant en ligne de mire la création de bijoux. » Chez elle Mélanie n’a pas d’atelier. « Je crée sur ma table à manger, perpétuellement encombrée de mon matériel. Machine à pâte, pâtes, lames, rouleaux font partie du paysage quotidien de la famille ! »

 « Je crée des bijoux ; principalement des colliers et des boucles d’oreilles. »

Elle travaille beaucoup les harmonies de couleurs et elle aime ce qui sort de l’ordinaire tout en restant élégant et raffiné. « J’espère que c’est ce que je parviens à réaliser ! »

Tout l’inspire. « Je suis une éponge ! Une chanson, le temps, une couleur, un tissu, une émotion et la machine se met en route. Mais comme je garde rarement le même état d’esprit ou la même humeur très longtemps, les projets se transforment souvent en cours de route. De ce fait, j’ai souvent une idée de départ qui ne ressemble absolument pas au résultat. Parallèlement, j’adore jeter un oeil sur ce que font les patouilleuses que j’admire. Je ne copie pas, ce ne serait pas intéressant mais certaines formes, certaines techniques m’inspirent et me servent souvent de base. Enfin, je note sur un cahier des trucs à essayer, des mots qui viennent, des titres et je me retrouve avec d’interminables listes inexploitées. »

 « Je possède plusieurs livres de modelade Creapassions.com »

Ses préférés sont les Canes en délire et les Bijoux en pâte polymère d’Hélène Jean-Claude. « Ce sont deux livres techniques. J’ai acheté le premier au tout début pour apprendre à réaliser des cannes. Il ne m’a pas déçue. Je me suis offert le second cet été car les effets d’imitations me faisaient envie. Je trouve ce livre beau sous tous rapports. Les projets de l’auteur sont superbes et vraiment bien expliqués. »

Bonne découverte des créations de Mélanie,

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *