Découvrez les ficelles et chiffons de Stéphanie

     

 Stéphanie, 45 ans, de formation journalistique est chargée de communication. Depuis toute petite, elle a baigné dans la création grâce à son univers familial. Sa mère a en effet fait de l’artisanat textile et pendant une période, elle a eu une boutique atelier à Vincennes, où le père de Stéphanie peignait à ses heures. Son frère a aussi fait les Beaux Arts de Paris et est aujourd’hui professeur de peinture en Bretagne. Depuis quelques mois Stéphanie a imaginé un nouveau concept de boutique baptisé « Mes images à coudre »
      
 « Je me considère plus comme créatrice plutôt que couturière, car je n’ai pas vraiment appris à coudre. » 
 
 Son arrière grand-père était tailleur et ma grand-mère couturière, Stéphanie adore tous les textiles et c’est le vecteur qu’elle a choisi aujourd’hui pour s’exprimer. Elle a commencé son aventure créative en 2006 avec la fabrication de sacs en tissu. Puis en 2008, elle a été obligée d’arrêter. Elle a repris cette année avec une activité totalement différente puisqu’elle propose des kits de couture pour débutant(e)s et pour celles qui ont envie de finir leur projet. « Je me suis rendue compte que souvent les kits étaient tellement compliqués que cela décourageait tout le monde et moi la première ! J’ai créé ce que moi je voulais avoir et que je ne trouvais pas dans le commerce : des jolis torchons, des sets de table personnalisés, des tabliers de jardin ou de cuisine… »  
 
 Depuis quelques mois et à la demande de ses clientes, Stéphanie a imaginé un nouveau concept baptisé « Mes images à coudre ». Elle y propose des centaines d’images en tissu, à appliquer en couture ou à coller sur ce que l’on veut. « Je déniche des tissus, les lave, les repasse, les découpe et les propose par thème. Je pense que les clientes sont très contentes de cette nouvelle proposition car elles n’achètent en définitive que ce dont elles ont besoin : 1 image et pas 50 cm de tissu avec la même image reproduite 50 fois ! C’est une nouvelle démarche et cela correspond bien avec notre époque où la crise nous dicte de contrôler nos achats. D’autant plus que chez les couturières l’achat de tissu est très compulsif. » 
      
 « Mon fiancé est en train de créer une véranda rien que pour moi. Cette pièce sera prête début 2014. J’ai vraiment hâte d’y être, car pour l’instant je suis un peu envahissante avec tous mes tissus ! «  
 
 Stéphanie va ouvrir chez elle un espace pour des « moments de couture » et une initiation à la couture à la machine, car elle s’est rendue compte que les personnes possèdent des machines à coudre, mais que bizarrement elles ont peur de s’en servir ou pas le courage. « Je crois que le côté technique et la mise en place (enfilage et réglages notamment) leur parait trop long, insurmontable et du coup, elles sont découragées. Au contraire, le travail de la machine ouvre de nombreuses perspectives. » 
      
 « Je pense que ce que je propose est à la portée de tous, facile, ludique et pratique. » 
 
 Comme elle est très attirée par la décoration, Stéphanie est toujours en train de créer de nouvelles choses qui pourraient aller chez elle ou chez les autres, qui soient utiles et pratiques mais aussi que l’on, peu changer en fonction de sa déco ou de son humeur. Ses créations dépendent beaucoup des tissus qu’elle trouve. 
 
 Avant cet article Stéphanie ne connaissait pas les livres Creapassions. « Après y avoir jeté un oeil, je les trouve très bien ! C?est très courageux aujourd?hui de proposer de l’édition dans ce monde où tout est dématérialisé. C’est un métier que j’aurais aimé faire. J’attends avec impatience la sortie du livre « Mon sweet home girly », je vais sûrement y trouver pleins d’idées de déco ! » 
 
 Bonne découverte des créations de Stéphanie       

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *