Découvrez les folies en couture d’Aurélie et de sa machine à coudre Ginette !

       

Aurélie, 29 ans, est en congé parental. Elle a deux fils, un de 6 ans et un autre de 2 ans. Même si elle aimait être à la maison avec ses enfants, Aurélie doit avouer qu’elle ne s’épanouissait pas totalement. « J’avais besoin de quelque chose à moi. J’ai donc un blog depuis 4 ans où je raconte mon quotidien de femme et de maman, et où je montre mes projets de couture. Un jour, j’ai cousu une besace pour mon fils qui était en maternelle. Et peu de temps après, on m’a demandé d’en faire une autre à offrir, puis une autre, et une autre… L’idée de la boutique est ainsi née… »  

 

         

Elle a réussi à dompter Ginette, sa machine à coudre !

 

Il y a 6 ans, Aurélie a donc vraiement débuté la couture. « Pas de couture sensationnelle, des rideaux, des coussins… moches en plus ! J’ai appris seule, donc j’ai eu pas mal de loupés mais à force d’entraînement, j’ai réussi à dompter « Ginette », ma machine à coudre ! J’aime particulièrement coudre pour les enfants, surtout quand on me demande un cadeau de naissance. Je propose du sur-mesure, ce qui est agréable car je ne couds jamais la même chose, les clientes choisissant aussi bien la couleur que la déco. C’est très agréable pour moi de coudre chaque jour quelque chose de diffèrent, moi qui n’aime pas la routine ! Associer des tissus, revoir la déco, et si je mettais un bouton ici ? Et ce ruban ? J’aime imaginer le modèle, voir ce qui sera le plus joli et avoir la satisfaction de le voir fini comme je l’imaginais ! »

 

 

       

 

Une passion pour les tissus

   

Aurélie a beaucoup de tissus. « J’ai une armoire 4 portes dans le couloir qui est remplie de tissus ce qui me permet d’avoir pas mal de choix à proposer à mes clientes. Et j’achète au fur et à mesure. Je ne peux pas me permettre de stocker des tonnes de rouleaux chez moi aussi je prends ce dont j’ai besoin en fonction de mes commandes. J’ai aussi la chance d’avoir plusieurs magasins de tissus près de chez moi. Et pour les tissus précis comme ceux de créateurs américains ou des Liberty, je commande sur internet. »

 

 

 

Dans la maison qu’Aurélie occupe actuellement, son mari lui a créé un espace dans leur chambre qui est assez grande. « Il me fallait un grand plan de travail car j’ai plusieurs machines (l’ordinateur portable, machine à coudre, à broder, surjetteuse et ma machine à découper pour la personnalisation de flex). Mais nous déménageons prochainement pour une maison que nous avons acheté et j’aurais cette fois une pièce rien qu’à moi ! J’ai vraiment hâte de pouvoir l’aménager ! »

 

 

 

Ses sources d’inspiration pour créer

 

« J’ai parfois l’impression que les tissus me parlent ! Quand je vois un tissu, bien souvent, en le touchant, mon esprit d’évade et j’imagine toutes les utilisations possibles. Mon inspiration première est sans aucun doute les matières que j’utilise. Internet est aussi une source inépuisable. J’aime particulièrement les sites de graphistes ou de dessinateurs. Moi qui ne sait absolument pas dessiner, la façon dont ils mélangent formes, couleurs et techniques est très stimulante ! Et bien entendu, mes enfants même si ce sont des garçons et que la couture ne leur parle pas du tout. Mais quand je pense à des créations pour garçons, je les imagine les portant et je vois ce qui serait utile et joli pour eux. Car je trouve qu’en matière de créations pour garçons, on n’est pas vraiment gâté, on trouve surtout pour les filles ! »

 

 

 

Côté livres, Aurélie possède deux livres de Créapassions « 40 créations originales en couture pour les enfants et leur maman » et le suivant « Créations en couture pour p’tits loups et grands rêveurs » . « Avant de commencer à créer mes propres modèles, j’ai commencé par coudre les modèles de ces livres que je trouve très jolis et accessibles aux débutantes. J’ai pu, en apprenant les bases comme un appliqué, prendre mes aises et réaliser mes propres créations. »

 

 

        Et maintenant bonne découverte de l’univers d’Aurélie,     

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *