Découvrez les petites coutures de Julia, une sacrée poulette !

           

Julia, 34 ans et demi, prof de lettres dans un lycée, et maman de deux enfants de 3 ans et demi et cinq ans, aime dans sa vie faire de la place à son instinct créatif. « Depuis toujours, j’ai bidouillé, bricolé, essayé de faire « des trucs. J’avais vu coudre ma grand mère, et j’avais parfois enfilé et bobiné la machine de ma mère, et j’avais même fait un caleçon en EMT en 4° ! » Quand son garçon a eu 4 mois, elle s’est passionnée pour le portage. « J’ai découvert qu’on pouvait coudre facilement un porte bébé, et j’ai emprunté donc une machine à une amie ». Elle s’est donc lancée dans l’aventure couturesque !        

Pour ses 30 ans, on lui a offert une machine à coudre. Et depuis, elle ne s’est plus arrêtée de coudre : porte bébés, cadeaux de naissance, vêtements pour ses enfants, pantalons, robes, manteaux, pulls. « Je m’éclate ! ».
 
Après avoir échangé un peu avec des blogueuses dans des swaps, Julia a vite senti qu’il lui plairait à elle aussi d’ouvrir un blog. « La poulette sacrée a grandi, s’est affirmé, et a construit son petit bonhomme de chemin. Elle vit sa vie virtuelle, en racontant des histoires, et montre ses créations avec bonheur. Elle raconte aussi les aventures de ses poussins, du pousse-poussins, de ses travaux, fait partager ses lectures… Bref, la poulette est une pipelette ! »      
Ses inspirations sont nombreuses !

En couture, Julia aime ce qui est très coloré. « Je suis avant tout fan de tissus, et aussi ce qui est confortable et original pour mes enfants. Je joue avec les matières, j’intègre un peu de tissus vintage, et j’adore les nouvelles formes ». Du coup mon armoire déborde de tissus ! « Je m’inspire de certaines collections du commerce, des créatrices du web, et des mes blogs chouchous, notamment celui des lutins valseurs pour mon garçon, et des poupées rousses pour les filles. Je me promène souvent sur les blogs collectifs, et y participe activement. évidemment j’adore quand les copinautes trouvent que j’ai réalisé quelque chose de joli, ça m’encourage à continuer ! »

Ces derniers temps, Julia a entamé au sein de son établissement une formation de C.A.P couture flou et elle découvre les joies de la machine à coudre industrielle. « Je me perfectionne pour les finitions. j’aime bien aussi broder à la main. »     

Depuis peu Julia a aussi un atelier dans une annexe de son appartement.

Elle se retrouve avec sa machine, sa surjeteuse, ses patrons et ses tissus, dans le calme. « C’est un pur bonheur. Je peux tout laisser en plan sans risquer de déranger ma famille, ou que ma famille dérange mon travail. J’ai déposé là tous mes livres et mes patrons, et mon mari a même adapté l’étagère pour que rentre le superbe livre de Nadège Saladini, « Créations à coudre pour la nuit« . Pour mon fiston, je couds pas mal en m’inspirant de « Couture rétro moderne« , et évidemment je m’attaquerai très bientôt au livre d’Ivanne Soufflet. Quand aux deux livres de Laëtitia Ghéno, je suis actuellement en train de les dévorer pour un bébé à naître pas très loin de chez moi ! »

      Bonne découverte des coutures de Julia et bon week-end,     

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *