Découvrez les petites créations en couture de Sandrine

Une fan de sarouels et cie !      

 Sandrine, alias Kolepik, maman de deux petits montres de 4 et sept ans, est professeur d’arts appliqués en lycée pro. Grande adepte du « rien ne se jette, tous se transforme » par déformation professionnelle, elle s’est mise aux coutures de chambre à air de vélo. « J’adore chiner des boutons, galons ou tissus, découdre des vêtements ou sac pour leur donner un nouveau souffle ou en ré-utiliser des parties. » 
      
 Toute petite, elle se disait qu’elle serait « bobineuse » ! 
 
 Petite Sandrine rangeait les fils et les bobines de sa grand-mère qui cousait « Je crois que c’est d’elle que vient le virus. Elle m’avait donné une de ses anciennes machine pour mes bidouilles. J’ai fait des études artistiques très axées sur le textile BTS puis DSAA (sérigraphie, tissage, tricot) et j’ai toujours était attirée par les loisirs créatifs avec un faible pour la récup. Pendant ma seconde grossesse, je me suis mise au scrap et avec la découverte du livre « Scrap couture », retour à la couture avec la possibilité de mixer les deux ! Je ne peux pas m’empêcher de coudre sur mes pages de scrap ». 
      
 C’est le premier livre de Parfum du ciel « Sarouels et autre trucs de filles » qui l’a mise en confiance pour l’attaquer aux vêtements 
 
 Sandrine est une fan de sarouels et de petits accessoires originaux. « Etant prof d’art je peux me permettre un peu d’originalité ! » En plus de tous les livres de Parfum du ciel, Sanrine a dans sa bibliothèque le livre « Créations en couture pour petits loups et grands rêveurs ». » 
 
 C’était l’une des conditions pour son retour dans son Nord natal après 8 années en Bourgogne. Sandrine a la chance d’avoir sa « caverne d’Ali Baba ». « Ce sont mes 9 m2 rien qu’à moi (même si les enfants y sont souvent, pour jouer avec les boutons et les chutes de tissus). Je peux difficilement me passer de créer. J’emmène parfois la MAC en vacances si je pars plus d’une semaine et ne résiste pas aux stands de tissus même à l’autre bout de la France ! » 
      
 Elle aime les créations colorés, pratique, avec des appliqués. « Rares sont mes créations sans appliqués : j’adore ça pouvoir dessiner avec des coutures. Je ne peux m’empêcher dans les boutiques de repérer ce qu’il y a d’original de me demander comment les choses sont faites. J’en fais des petits croquis dans mes carnets d’idées qui se remplissent plus vite que je ne les exploite ! Je m’inspire aussi de certains tissus, des blogs ou encore de mes enfants qui ont des idées bien précises de ce qu’ils veulent ». 
 
 
 Bonne découverte des créations de Sandrine,            

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *