Découvrez les créations en couture d’Un matin sur la lune


Les couleurs d’un matin sur la lune


Bretonne, Maïwenn, 32 ans, habite à Poitiers depuis quelques années, entourée de son conjoint et de son fils de 3 ans. Elle jongle entre deux jobs, des activités sportives, associatives, sa vie de famille, ses amis et… sa passion pour la couture.

« Les journées sont toujours trop courtes pour tout faire !« 

Elle a ouvert il y a un an une page Facebook « Un matin sur la lune » pour publier ses réalisations couture sur la suggestion de ses amis.

« Cela me permet de garder une trace de ce que je fais et de les partager avec mon entourage mais aussi avec des internautes qui me donnent leur avis. J’adore cet échange qui me permet de me dépasser et de sans cesse me remettre en question. J’ai également un compte Instagram depuis quelques temps »



« La couture est un environnement qui m’est familier car mon arrière-grand-père était tailleur de profession et ma mère a toujours eu une machine à coudre entre les mains. »


En fait Maïwenn n’avait jamais osé essayer la couture jusqu’à ce que la grand-mère de son conjoint, ancienne couturière professionnelle, lui offre sa machine à coudre il y a 1 an et demi.

« Avec un vieux modèle Singer des années 70, j’ai commencé par des trousses et j’ai rapidement eu envie de tester beaucoup d’autres choses : des accessoires pour femmes (sacs, porte chéquier, vanity, chèches…) et pour les bébés et enfants (gigoteuses, protège carnets de santé, snoods, sacs à dos…). L’avantage de la couture, c’est qu’on a rapidement un produit fini entre les mains, c’est très valorisant. »



Chez elle Maïwenn s’est installée un petit atelier dans la mezzanine qui lui sert aussi de bureau.

« Je peux ainsi coudre tout en restant à proximité du salon, et participer à la vie de la maison. Mon fils se fait un plaisir de venir me regarder et me poser beaucoup de questions. Il a hâte de s’y mettre aussi quand il sera grand ! »



Elle aime les tons neutres, les couleurs douces, et elle travaille beaucoup avec la couleur menthe à l’eau et le saumon pour les bébés ; et les beiges, taupes et gris pour les adultes.

« J’aime les motifs à petites fleurs et les formes géométriques. »



Pour les accessoires elle utilise principalement du simili-cuir et de la toile enduite.

« Il y a un choix de couleurs très large et cela permet de faire des objets résistants et imperméables, qui durent dans le temps. Pour les accessoires pour enfants j’utilise beaucoup de coton et popeline, une matière très douce. Il y a tellement de motifs et couleurs que quelle que soit l’idée que j’ai en tête, je suis sûre de toujours trouver le tissu qu’il me faut ! »



Comme elle est très curieuse, elle s’inspire beaucoup de ce que je vois dans la rue.

« Si une forme ou une matière me plaît, j’imagine immédiatement comment je pourrais en faire quelque chose. Je regarde aussi beaucoup internet, je suis abonnée à de nombreuses pages Facebook couture, je m’inspire de Pinterest, d’Instagram, je regarde des vidéos sur Youtube. J’échange souvent avec d’autres amies couturières et nous nous entraidons quand nous hésitons sur des choix de couleurs, par exemple. »



Pour découvrir les techniques de la couture, Maïwenn a utilisé deux livres Creapassions.com : « Les sacs et les pochettes à coudre de La Petite Cabane de Mavada » et « En classe ! 25 idées à coudre pour l’école ».

« Je les conseille même aux débutants. Cette collection est un trésor pour les amoureux de la couture ! »

Bonne découverte d’Un matin sur la lune,


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *