Découvrez Aglaé et son Tricocotier !

Maman de deux ados de 13 et 15 ans (vous verrez d’ailleurs son ainée participer à ses épisodes vidéos sur Youtube), Aglaé a toujours aimé les loisirs créatifs puisque toute jeune elle est tombée dans le tricot et le point de croix, et plus tard dans le crochet, et depuis quelques années dans la couture.



« J’adore découvrir tout ce qui touche aux arts du fil et associer les techniques. Mon Tricocotier est né en mars 2013 quand j’ai rejoint le Tricothé de Froufrou et Capucine qui teint les si jolis écheveaux de Graines de Laine. Les tricopines avaient toutes un blog et me poussaient à en créer un. Au début, Mon Tricocotier était un journal dans lequel je partageais mes dernières réalisations. Puis il a évolué avec moi et s’est enrichi de nouvelles rubriques et même de tutoriels. Aujourd’hui en plus des loisirs créatifs, j’y poste mes recettes préférées, mes coups de cœurs, mes avis sur les livres ou magazines et quelques astuces pour s’organiser au quotidien. La compilation des podcasts audios et vidéos prend une place importante sur le blog. Plus d’une centaine de youtoubeuses créatives se sont lancées en une année ! Ces vidéos ont créé des liens plus forts entre les tricoteuses. En mettant un visage sur un pseudo, les tricopines virtuelles paraissent plus réelles. Et parfois même, nous nous retrouvons aussi lors de vrais tricothés. »


robe


Elle a la chance d’avoir chez elle une pièce pour y mettre son bazar.

« L’inspiration et la création fonctionnent mieux au milieu de mes bouts de tissus et laines de toute sorte. Mais c’est un bazar organisé ! Je sais où se trouve chaque fermeture éclair ou petit bouton. Mes restes de laines sont dans un meuble à roulettes transparent pour pouvoir tout de suite voir quels coloris associer entre eux. Mes cotons de différentes tailles sont dans des boîtes qui doivent être toujours plus grandes car je ne peux pas m’empêcher de craquer sur de nouvelles couleurs dans ma mercerie préférée. Mes tissus sont rangés par matière, protégés de la lumière. »

Les murs de son atelier sont couverts par les jolies cartes reçues, des guirlandes crochetées et des essais de grannies qui pourront devenir un jour un tutoriel sur son blog.

« Je passe beaucoup de temps dans mon atelier. Le matin, c’est avec le chant des oiseaux que je crochète ou je couds. »



« Je préfère le style classique, voire romantique. Les petites robes que j’ai recréées à partir des robes retrouvées de ma grand-mère en sont un exemple. »


Les vêtements qu’Aglaé se coud sont aussi classiques, même si elle aime y mettre un grain de folie, par exemple une jupe avec des personnages enfantins. Elle s’adapte aussi aux demandes. D’abord celles de sa fille, pour qui elle tricote, coud et crochète de nombreux vêtements et accessoires.

« Quel plaisir de voir sa fille partir fièrement au lycée avec un sac ou un habit fait-maison. »

Et, suite à plusieurs demandes, elle a ouvert il y a quelques mois une boutique.

« Je couds et crochète des robes enfants et je couds aussi des pochons. Les clientes reviennent en boutique pour racheter des pochons. Certaines m’ont demandé des tailles plus grandes, d’autres voulaient des pochons de certaines couleurs. J’ai aussi cousu des accessoires à la demande de la professeure de piano de mon fils. Il s’agissait de courtes écharpes particulières pour ses petites élèves violonistes. »


granny


« Ce que j’aime avant tout, c’est mélanger les matières en associant le tissu et le coton crocheté. »


En regardant ses photos pour cet article, Aglaé s’est rendue compte que c’est tout de même le crochet qui a sa préférence.

« On peut tout faire avec un crochet : jouer avec les points, la grosseur du crochet et des fils. »

Côté matières, elle aime les matières douces : le mérinos, l’alpaga ou coudre le chambray, toutefois crocheter du lin ne l’effraie pas.

« La sensation est moins agréable mais le résultat est si joli. »


chale nurmilintu


Ses sources d’inspiration pour créer sont la nature, comme pour le plaid en grannies crochetés au fil de l’année 2015.

« Les grannies sont tous différents, certains rappellent l’été avec des couleurs chaudes, d’autres ressemblent aux petites fleurs du printemps. »

Évidemment comme pour beaucoup de créatrices blogueuses, Pinterest est pour elle une grande source d’inspiration.

« Je me replonge régulièrement dans mes tableaux pour voir d’anciennes épingles. Mes amies sont aussi une source d’inspiration ! Elles tricotent et cousent très bien, ce qui est très motivant. Bien souvent nos tricothés sont de petits défilés ! »



Dans sa bibliothèque créative, Aglaé a plusieurs livres Creapassions.com.

« J’ai la chance d’avoir une bibliothèque riche en livres et j’aime prendre le temps de lire pendant les leçons de piano de mon fils. Même si je ne peux pas les utiliser car les patrons s’arrêtent au 44 (et je fais du 46), je les apprécie car ce sont de beaux objets. J’ai plus particulièrement lu « Aménager son coin couture » quand mon mari m’a offert ma surjeteuse, afin d’exploiter au mieux mon espace. Dans le thème du crochet, je connais le livre de HookLook, 100 pixels au crochet. Il serait d’ailleurs intéressant de développer votre offre dans ce domaine ! » (Et bien justement regardez Aglaé la nouveauté de la rentrée : Pixel party !)

Bonne découverte de l’univers créatif d’Aglaé !


1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *