Découvrez les créations en couture de améCordoanna’s feeling


Maman active de 36 ans, avec deux garçons de 6 et 8 ans, et une activité professionnelle très très loin de la création (elle est juriste dans la promotion immobilière !), Amélie vit en Bretagne, aux portes de Rennes. Elle a débuté la couture il y a trois ans sur un coup de tête, comme un défi qu’elle s’est lancée.

« J’ai toujours aimé la décoration, les associations de couleurs, l’architecture d’intérieur… J’ai une maman diplômée en histoire de l’art et professeur d’arts plastiques et j’ai toujours été baignée dans l’appréciation dès matière et des harmonies.

C’est sans doute le caractère fastidieux de mon emploi et cette aspiration forte pour les arts décoratifs ce qui m’a donné envie de partager, via une page Facebook, toutes les bonnes idées trouvées sur le net, les jolies photos de décoration d’intérieur, puis de me mettre à la couture et enfin de poster des photos de mes propres réalisations. »


« J’adore le travail de précision. Je suis très perfectionniste. je fais du coloriage, des attrapes rêves, toute sorte de bricolages avec mes enfants et

j’attache un soin tout particulier à mes ouvrages de couture et à leurs finitions, autant pour le plaisir de le faire que pour les gens à qui ils sont destinés ou encore pour respecter l’oeuvre de leurs auteurs. »


 Elle ne se désigne pas encore comme une créatrice car elle n’a aucune compétence en dessin et elle coud encore majoritairement sur les patrons créés par d’autre créatrices.

« Des créatrices talentueuses d’ailleurs publiées chez Creapassions comme Laëtitia Gheno, Edwige Foissac ou encore Laurence Bonnet mais je les adapte de plus en plus et je sais maintenant prendre beaucoup de liberté avec le modèle d’origine. « 



Elle a un atelier en sous pente à l’étage de sa maison.
« C’est la seule pièce « fille » chez moi (j’ai un mari et deux garçons !). Ici, personne n’a le droit de rentrer sans me le dire, ne de m’emprunter des choses sans mon autorisation (imaginez mes ciseaux de couture servant à couper du bon vieux scotch de déménagement…).
J’y mets tout ce qui est art créatif, et je l’ai décoré avec du rose, du doré, des tickets un peu partout, des guirlandes petit pan et bien sûr ma multitude de tissu est bien apparente, créant un panel de couleurs que j’adore ! Mes enfants sont toujours contents d’y être avec moi, soit pour coudre sur mes genoux, soit pour bricoler à côté de moi pendant que je couds. »
Côté créations, elle aime les contrastes francs, le pastel ce n’est pas pour elle. Elle ne coud que des choses qui au final lui plaisent et qu’elle aimerait porter.
« Je ne couds pas de vêtement (pour le moment !) mais des accessoires (pochettes, cartables, sacs à main, portefeuilles…). Je réfléchis toujours au côté pratique du produit fini pour l’adapter au mieux. Mes enfants sont toujours très fiers d’avoir un cartable réalisé par leur maman et d’apporter à leurs maitresse en fin d’année des cadeaux « Cordoama’s Feeling » (le nom de ma marque, issu de mon coin de paradis au Portugal) ».
Amélie ne vend que quelques une de ses réalisations.

« A des prix abordables qui souvent ne font que financer les matières premières. Mais j’aime me dire que ces projets nés dans ma tête et ayant pris vie entre mes mains, s’animent dans la rue et rendent, j’espère, les gens un peu heureux ! »



« J’aime les matières simples: la toile, le tissu, les ruban, mais tout cela très très coloré. J’aime le fluo et le pailleté mais par petites touches et en contraste avec du noir et blanc le plus souvent. J’aime aussi certains Liberty mais avec parcimonie, et surtout j’aime choisir mes tissus pour chaque projet. »


Elle choisit le projet, les couleurs, les matières en fonction de ce qu’elle sait de son destinataire, de ses goûts, de sa manière de s’habiller.

« Si c’est pour moi ou pour mon intérieur (ce qui n’arrive finalement pas si souvent car mes propres projets sont souvent mis de côté pour un temps indéterminé…), c’est un coup de cœur, une envie du moment, un état d’esprit. J’ai toujours envie de couleurs car je trouve que l’on en rencontre pas si souvent à l’heure actuelle. Je m’habille moi-même très souvent en noir alors j’adore les touche de couleurs que les accessoires peuvent apporter. »



Évidemment elle connait bien les livres Creapassions.

« J’ai vraiment appris la couture en autodidacte avec les livres très très bien conçus de Laëtitia Gheno (En Piste et Créations en couture pour petits loups et grands rêveurs). Pour tout vous dire j’ai reçu Créations en couture pour petits loups et grands rêveurs pour la naissance de mon fils Milo en 2008. Je me souviens l’avoir mis de côté en me disant, ça a l’air très beau mais je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête car moi et la couture ça fait 25… et je l’ai mis de côté.
Il a fini au grenier et je l’ai oublié. Puis, en décembre 2012 j’ai commandé ma première MAC Brother au Père Noël et j’ai acheté En Piste pour pouvoir coudre Gédéon le Dragon, Baya, la louve déguisée en mouton, Zach l’âne… Enfin bref tout plein de doudous pour mes propres petits loups. Quelques mois plus tard, j’ai acheté Créations en couture pour petits loups et grands rêveurs et puis le printemps et son ménage est arrivé et j’ai alors retrouvé avec beaucoup d’émotion ce cadeau de naissance.
J’ai donc offert celui que je venais d’acheter et j’ai gardé bien sûr celui qui m’avait été offert ! Et puis j’ai découvert ensuite les sacs et trousses de la Petite Cabane de Mavada (Edwige Foissac) et enfin j’ai fait la rencontre virtuelle de Laurence Bonnet avec qui j’échange très souvent. Je suis tombée amoureuse de ses lapin(e)s, j’en ai 8 à la maison, et nous partageons beaucoup de points communs, avec un grand besoin de douceur dans nos vies.

J’ai donc très naturellement acheté récemment Jean-Loulou, autant pour la couture que pour l’histoire à lire à mon fils Achille de 6 ans. »



Bonne découverte des créations d’Amélie !


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *