Rencontre avec Delphine Delay-Prévé auteur de « Couture d’accessoires simili-cuir »

cover

Le simili-cuir, la toile cirée, la toile enduite, le plastique cristal… n’ont aucun secret pour Delphine Delay-Prévé qui vous dévoile dans sa nouvelle édition enrichie ses trucs et astuces pour travailler ces matières.

Les réalisations du livre sont-elles difficiles ?

Les matières dites « plastiques  » telles que le simili-cuir, le coton enduit, le plastique cristal ou encore la toile cirée impressionnent souvent les couturières qui imaginent, à tort, que ces matières sont difficiles à coudre. Or, il n’en est rien. Il suffit de posséder le matériel adéquat et d’observer les quelques recommandations, trucs et astuces présents dans le livre pour faciliter le travail. Aussi, du fait qu’elles ne s’effilochent pas, ces matières offrent une grande diversité de réalisations et de techniques. les projets présents dans le livre permettent donc aux lectrices d’acquérir aussi bien les techniques de « l’appliqué », de « l’appliqué inversé », ou encore de la « broderie traditionnelle ». Selon le nombre de techniques requis dans chaque projet, le niveau de difficulté est plus ou moins élevé. Du sac à main avec broderie et appliqués au porte-carte tout simple, chaque lectrice trouvera un projet adapté à son niveau et à son envie.

 

Pourquoi le simili-cuir et pas le cuir ?

J’ai choisi de travailler le simili-cuir et autres matières « plastiques » plutôt que le cuir pour des raisons de coût et d’usage. Le cuir est en effet bien plus onéreux que le simili-cuir. Or, lorsque l’on fabrique ses accessoires, l’un des intérêts est de pouvoir en changer souvent, et cela est d’autant plus réalisable que la matière première n’est pas très chère. De plus, le simili-cuir se trouve maintenant partout, en une multitudes de coloris et d’effets, avec des caractéristiques de résistance à l’usure comparables à celles du cuir.

Les objets sont-ils résistants ?

Il s’agit de choisir la matière qui correspond le mieux à l’objet et à l’usage que l’on en fait. On privilégiera le simili-cuir ou la toile enduite pour des ouvrages soumis à des tensions ou à des frictions (sacs et accessoires de sac). On réservera la toile cirée, étirable et déchirable, à des objets de décoration non nomades. La toile cirée offre l’immense avantage d’être particulièrement peu chère, facile à trouver et d’un vaste choix.

 

Qu’aimez-vous chez Creapassions.com ?

En tant que lectrice, j’apprécie la beauté des livres. Le papier glacé, les couleurs, les photos, les pas à pas en images, les patrons en taille réelle pour les livres de couture… font que les livres sont agréables à feuilleter et agréables à utiliser. J’apprécie également la diversité des sujets traités. Chez Creapassions il y a de la place pour tous les passionnés ! En tant qu’auteur, j’apprécie la liberté que Creapassions nous donne, et la confiance que Creapassions nous fait dans la façon de présenter et transmettre notre passion.

Bonne découverte en librairie du superbe livre de Delphine !

separator

1 réponse
  1. Gaëlle
    Gaëlle dit :

    Bonjour,

    il a l’air vraiment intéressant. je viens de finir une jupe en simili cuir et je me demande justement comment faire de la dentelle avec ou des accessoires.
    Je le rajoute à ma liste de noel. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *