Découvrez la petite maison haute couture de Johanna

Originaire de la Région Parisienne, Johanna, 28 ans, a fait des études en Communication qui l’ont amenée dans le Sud et à Aix en Provence plus particulièrement il y a maintenant 6 ans. Elle a démarré son blog « Petite maison haute couture » pendant une période de chômage, ne supportant pas l’inactivité. « L’intérêt de mon blog est avant tout de partager mes créations pour recueillir les avis et conseils des personnes qui me suivent mais il me permet également de partager sur des sujets autres que la couture (comme des looks, des habitudes alimentaires, des photos du quotidien…). »

« 

J’ai réellement découvert les loisirs créatifs il y a deux ans »

Ses débuts DIY Johanna les a fait en créant des bracelets en macramé et en tissage de perles. Puis, à Noël, elle a reçu sa première machine à coudre et là cela a été comme une révélation. « Je n’avais jamais cousu de ma vie sur une machine et me voilà qui me mets à apprendre à coudre en lisant le manuel de ma Singer … Et étrangement ça a fonctionné ! J’ai senti que ça coulait de source. À croire que j’étais faite pour ça. »

Elle a commencé par coudre des pochettes basiques puis elle s’est dit qu’il fallait qu’elle se lance dans un projet beaucoup plus personnel et créatif. « C’est comme ça qu’est née Petite Maison Haute Couture (une marque petite par la taille mais avec un haut niveau d’exigence et d’envie). J’apprends chaque jour un peu plus (surtout de mes bêtises) et quant à ce penchant particulier pour la couture plus que pour un autre loisir créatif je ne saurais répondre. J’ai l’impression que c’est la couture qui m’a choisie plus que l’inverse. J’ai toujours été passionnée de fringues et accessoires du coup les créer moi-même c’était devenu une évidence. »

Pour créer Johanna a une salle à manger/salon/cuisine qui (avec un peu d’ingéniosité) se transforme rapidement en atelier couture ! « Bien sûr, l’objectif (que dis-je, le rêve !), quand la marque sera plus développée, ce serait d’avoir une vraie pièce entièrement dédiée à la création. Mon atelier, dans ma maison… J’ai déjà des idées pour la déco et l’agencement de mon bazar

. »

Son style elle le qualifie d’actuel et coloré. Fan de mode, Johanna a tendance à suivre les tendances sans vraiment sortir des sentiers battus. « Par contre je ne crée rien qui ne me plaise pas d’abord à moi. Avant de faire un modèle je me demande toujours « Est-ce que je le porterais et avec quoi je le porterais ? ». »

« J’ai une réelle passion pour la suédine. Au toucher c’est tellement agréable ! »

Avec la suédine, Johanna a toujours l’impression que cette matière donne aux couleurs certaines nuances vraiment cools. Le seul hic selon elle c’est sa souplesse, qui l’empêche d’être travaillée sur tous les modèles de sacs. « C’est une matière qui demande pas mal d’entretien, de précaution et de renfort. Mais c’est aussi pour ça que je l’aime tant. »

La majeur partie du temps c’est le tissu lui-même qui va inspirer tel ou tel modèle de Johanna. Elle a toujours en tête des formes et couleurs qu’elle affectionne particulièrement, mais ensuite selon le tissu, elle imagine un rendu ou un autre en particulier. « Parfois je me trompe, mais ça m’inspire vers autre chose le plus souvent alors tout n’est pas perdu ! »

Après, ses copines sont également une source intarissable d’inspiration. « Leurs envies m’aiguillent vers une base et avec ça je me lance comme mission de leur proposer quelque chose de différent mais qui reste dans l’esprit initial. J’essaye de regarder le moins de tutos possibles pour empêcher mon cerveau de s’inspirer même inconsciemment de ce qu’il pourrait voir sur la toile afin de rester le plus personnel et distinct possible. »

Côté lecture, Johanna ne possède pas encore de livre Creapassions.com. « J’en ai feuilleté en librairie (d’avantage quand je tissais des bracelets) mais du coup je vais aller voir ce que je peux trouver concernant la couture, car j’ai encore beaucoup à apprendre ! »

Bonne découverte de la petite maison haute couture de Johanna !

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *