Cet été découvrez la boutique du bigorneau

Maman de deux petites filles, Marine vit près de Rennes depuis la rentrée mais elle est originaire de Brest. Elle a créé sa page facebook « la boutique du bigorneau » fin 2012, avec l’envie de proposer aux parents des objets de décoration et des accessoires de puériculture originaux et décalés : hiboux foufous, petits monstres rigolos ou encore moutons tout ronds peuplent la boutique, sous forme de doudous, coussins, guirlandes ou mobiles.


« Pendant ma première grossesse mon envie de créer s’est révélée. »


Marine a commencé par décorer la chambre de sa fille, puis après avoir visité un salon de loisirs créatifs avec sa grand-mère, elle s’est mise à la couture, d’abord uniquement à la main, puis petit à petit à la machine à coudre.

« Cette envie est venue car je trouvais l’offre dans les magasins trop classique mais aussi trop typée garçon/fille, or j’attendais un bébé surprise. Depuis ma passion pour la couture a grandi et mon atelier aussi. Je viens même d’acquérir une surjeteuse car depuis le début d’année je me suis enfin lancée dans la couture de vêtements pour mes filles et moi. Et maintenant je n’arrête plus. »



Lorsqu’il s’agit de coudre des doudous, Marine adore travailler le minkee, même si ce n’est pas une matière facile.

« Elle est tellement douce. Pour les vêtements, j’aime les popelines et le jersey, notamment à rayures, style marinière.« 

Son inspiration lui vient principalement de ses envies pour ses filles, et de ce qu’elle voit en parcourant des blogs, des sites de décoration ou encore sur Instagram dont elle est devenue une addict.

« J’y passe des heures ! »


Malle aux trésors


« Les jolis livres de Laëtibricole m’ont également inspirée et donné l’envie de coudre. Et grâce à La petite cabane de Mavada, j’ai pu coudre le premier cartable de ma grande qui l’adore. Ses deux livres sont remplis de supers modèles très originaux, pour toute la famille ! »



Bonne découverte de l’univers de la boutique du bigorneau !


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *