Découvrez le truc de fil de Vanessa

Vanessa alias Savanes, just married ou presque, pas encore d’enfant, a passé la barre fatidique des 30 ans mais pas encore celle des 40 (« ma mère m’interdit de révéler mon âge ! »). La grisaille parisienne ne convenant pas à son métabolisme, elle s’est expatriée à Casablanca, au Maroc.

Truc de fil, le blog

« J’aimerais dire que j’ai toujours créé mais ça ne fait que deux ans ! »

Elle a commencé les loisirs créatifs avec le tricot, un peu comme un retour aux sources. « Mes deux grand-mères tricotaient à merveille alors que moi je ne savais rien faire de mes dix doigts. Bref, ça a été un vrai coup de foudre, je ne lâche plus mes aiguilles. Ce qui est génial avec le tricot, c’est qu’il est nomade. On peut tricoter sur son canapé, au bord de la piscine (même si je conseille de rester à l’ombre, la transpiration et la laine ne font pas bon ménage), dans l’avion, dans la voiture, au café… »

Quand elle a démarré le tricot, Vanessa était loin de se douter qu’il existait une énorme communauté autour des loisirs créatifs. Le tricot lui a amené à la couture, au tissage de perles, à la broderie sashiko, à la peinture de meubles et même à un tout autre univers dont elle ne parle pas encore sur son blog : la fabrication de savon et de cosmétiques naturelles.

Depuis qu’elle a démarré ses activités créatives, Vanessa s’est rendue compte à quel point elle est bordélique ! « Sans rire, il y en a partout: des pelotes, des aiguilles, des perles, du tissus et maintenant même du savon et des cosmétiques maison! Acte manqué ou pas, ça m’a permis de négocier un bureau atelier rien que pour moi. »


« J’évite les imprimés à petits poissons, plusieurs couleurs criardes côte à côte, les pelotes multicolores (sauf exception)…
Par contre, j’adore associer le gris/beige à des couleurs pétantes, voire fluos. »

Son style et moderne un brin rétro. Pour Vanessa, on peut porter un châle et ne pas avoir l’air complètement has-been. « J’évite juste le jaquard et les dentelles massives sur mes ouvrages. Dans le domaine de la couture, j’ai hâte d’avoir le niveau suffisant pour me coudre des robes de pin-up. »

Elle aime les matières nobles et surtout naturelles. « N’en déplaise à mon banquier! Pour la laine, je suis complètement merino addict, c’est tellement doux qu’on peut porter un pull en merino à même la peau. Et je ne vous parle même pas des mélanges mérino et soie! A tomber! En ce moment mon banquier est content, on ne trouve pas ce genre de laines au Maroc mais on trouve du tissu. »


« Je ne suis une touche à tout mais pas du tout une kamikaze du diy ! »

P

our créer Vanessa s’inspire de tous les blogs auxquels elle est abonnée et Instagram principalement. « Je peux y passer la journée! Je consulte également régulièrement certains réseaux sociaux spécialisés comme ravelry, kollabora, Abracadacraft, Threads and Needles, etc. » Elle s’inspire aussi de la vie évidemment. « En vivant au Maroc, j’ai découvert leur broderie (surtout celles de Fès). C’est ma mono-obsession du moment. Je me dis que je pourrais faire des choses hyper modernes avec une petite pointe de rétro orientalisant. » Elle lit aussi beaucoup de tutoriels et de livres sur les différentes techniques. « Je ne peux pas démarrer un nouveau projet si je n’ai pas tout bien compris. Ça explique pourquoi je ne me suis pas encore cousu les millions de robes qui me font rêvée. » Dans sa bibliothèque créative, Vanessa possède quelques livres Creapassions.com, notamment Grains de couture pour hommes et femmes. « Ivanne soufflet fait un travail remarquable. Même sans savoir coudre, j’ai réussi à faire des choses tout à fait portable! Il va falloir que je m’achète très bientôt son ouvrage pour enfant. J’ai également dans mes étagères Apprendre la couture avec Lalouandco qui est très pratique quand on débute. Et en parcourant le site, j’ai repéré un ouvrage layette à paraître qui m’a tapé dans l’œil. »

Bonne découverte de l’univers créatif de Vanessa,

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *