Découvrez les créations en couture et tricot de Little Clary

Derrière Little Clary, il y a Claire-Marie, une maman de 2 petits gars et d’une petite fille. Depuis 3 ans, elle vit au Havre, en plein coeur de la ville et à 10 minutes à pieds de la mer. Après avoir vécu quelques années en Belgique, elle avoue avoir été effondrée en arrivant en Normandie mais maintenant, elle est ravie ! « C’est un endroit facile à vivre avec des enfants, la météo n’est finalement pas si capricieuse (même si les températures sont bien loin de celles que j’ai pu connaître quand j’habitais Marseille et même Toulouse!) et c’est surtout la ville où j’ai vraiment découvert la couture. »


« Tout a commencé à Bruxelles, quelques mois avant d’arriver en Normandie ma belle soeur m’a offert pour Noël un col tricoté, un modèle de la Droguerie. »

Claire-Marie a toujours pensé que le tricot n’était pas fait pour elle. « J’étais plutôt tournée vers tout ce qui touchait au papier. J’adore le papier. J’aime ses couleurs, ses textures, son aspect. Quand je partais en voyage, je ramenais systématiquement du papier. J’en ai une sacrée collection. A chaque déménagement, j’étais bien plus inquiète pour mes papiers que pour notre vaisselle, c’est vous dire ! je faisais alors de l’encadrement et aussi un peu de papier mâché. Et puis, j’ai reçu ce col et je me suis dit pourquoi ne pas essayer. »

A Bruxelles, Claire-Marie connait une caverne d’Ali baba (Be creative by schleiper) dans laquelle on trouve tout ce qu’il faut pour tous les loisirs créatifs et en plus, ils proposent des cours. Il y en a pour tous les goûts : la calligraphie, modelage en pâte polymère, l’origami, la peinture, le cartonnage, la sérigraphie, les patines, la création de bijoux et le tricot. « J’ai pris 3 ou 4 cours pour apprendre à monter les mailles, les 2-3 points de base et comprendre les explications d’un patron et ça a suffit pour que j’attrape le virus.  »

Petite jupe rose et fleur

Et puis, une activité en entrainant une autre, elle s’est inscrite à une session de 5 cours de couture. « C’était assez succinct mais suffisant pour faire mes premiers pas en couture. J’y ai appris à décalquer un patron, comprendre plus ou moins les explications associées et oser me jeter à l’eau. C’était un ou 2 mois avant mon départ pour le Havre…. mes connaissances en couture étaient alors très très minimes mais internet a fait le reste. »


« J’ai une machine à coudre Pfaff que mes parents m’ont offerte pour mes 25 ans. Elle me suit fidèlement dans mes déménagements.  »

En couture, Claire-Marie a commencé par réaliser de petits ouvrages et des déguisements pour ses enfants en se disant que si ça n’était pas parfait ils n’y verraient que du feu ! « Et finalement, faire des déguisements m’a permis d’apprendre certaines techniques comme l’assemblage d’une parementure, la confection des fronces, des cols, des boutonnières…et j’ai fini par me prendre au jeu. »

pantalon R

Depuis 2 ans elle coud plus sérieusement depuis que sa fille est à l’école et qu’elle a déménagé dans sa maison où elle a la chance d’avoir une pièce rien qu’à elle. « C’est un vrai luxe de commencer un projet et de pouvoir tout laisser en plan sans avoir besoin de ranger les tissus, la MAC et tout le reste. Ma pièce est assez grande pour que les copines couturières viennent coudre avec moi. nous ne sommes pas toujours très efficaces parce que nous sommes toutes très bavardes mais on s’échange des idées, des astuces, on se donne des coups de main… »


« Mon blog a 1 an 1/2. J’y mélange mes projets couture/ tricot, les idées de goûters d’anniversaires d’enfants et mes Avant/Après. »

Au départ, son blog était plus axé vers le tricot mais très vite, Claire-Marie y a présenté de plus en plus de couture. « Surtout pour ma fille. je prends beaucoup de plaisir à lui coudre des vêtements. Mais la miss a déjà des idées bien arrêtées sur sa garde robe et je ne peux malheureusement pas coudre tous les patrons que je souhaiterais tester. J’aime beaucoup les modèles japonais pour enfants, les pantalons un peu bouffants qui ont l’air si confortables mais non, la miss ne veut que des robes, des jupes et en plus, elles doivent tourner! A la rigueur, elle accepterait des shorts mais pas l’hiver. Et sur le choix des tissus, elle est aussi pointilleuse. Ma dernière Alula (j’ai le livre Grains de couture pour enfants que j’adore) a bien failli ne jamais voir la lumière du jour parce qu’il y avait une bande de gris perle dans le bas associé à un tissu petit pan très rose mais la miss trouvait qu’il y avait trop de gris! »


« Mes garçons sont bien plus enthousiastes que leur sœur quand je leur confectionne quelque chose. »

Pour l’instant, elle crée plutôt quelques accessoires et des déguisements. Tout doucement, elle en vient aux « vrais » vêtements. « Mon numéro 2 a énormément porté un pantalon que je lui avais coupé dans un vieux pantalon de son père. et je me dis qu’il va falloir que je me lance vraiment dans le jersey puisque c’est leur matière de prédilection à tous les 2. Les modèles du magazine Ottobre me font de l’oeil…ils sont parfaitement adaptés au mode de vie de mes enfants. Je couds aussi de plus en plus pour moi. J’aime beaucoup les patrons indépendants et les modèles japonais. Dans le commerce, il est de plus en plus difficile de trouver des vêtements 100% coton, 100% lin et c’est dommage parce que ce sont des matières que j’aime porter. Mais du coup, c’est une motivation supplémentaire pour coudre mes propres vêtements. »

Côté matières, Claire-Marie aime le chambray, le jersey, le voile de coton, le velours côtelé, le Liberty. « J’adorerais coudre de la soie mais pour l’instant je ne m’en sens vraiment pas capable. Au départ, j’achetais systématiquement des tissus à motifs mais je me rends compte avec le temps que les vêtements que je porte le plus, sont souvent les plus sobres avec des couleurs assez neutres.En revanche, quand je couds pour les enfants, j’essaye de trouve des tissus aux couleurs sympas et aux dessins qui changent de ce que l’on peut trouver dans le commerce. »

Claire-Marie coud aussi beaucoup d’accessoires, des sacs, des trousses, des housses à tablette/ardoise, des pochettes, les cadeaux de naissance… Depuis quelque temps, elle utilise des emballages de bonbons, de biscuits…qu’elle plastifie et qu’elle transforme ensuite en trousses et autres petites choses. « Mes enfants adorent et ils ne sont pas les seuls ! Le résultat est en général très coloré, très gai et surtout original. Les modèles sont tous différents des uns des autres. j’y prends en plus beaucoup de plaisir et c’est un peu déculpabilisant pour ma conscience de consommatrice. »

Pour trouver des idées, elle va évidemment sur Pinterest, visite les blogs des unes et des autres. « J’admire les réalisations postées sur les blogs collectifs comme Thread&Needles. Internet est une véritable mine d’or avec ses tutos, ses conseils en tout genre ! »

Bonne découverte des créations de Claire-Mary !

1 réponse
  1. REGINE
    REGINE dit :

    bonjour,
    j’ai adoré le petit manteau de pluie rose ainsi que la super veste bleue les finitions ont l’air super.
    J’ai une plastifieuse mais je n’aurai jamais essayer de piquer du papier pour faire un sac IL FALLAIT OSER VOUS L’AVEZ FAIT C’EST SUPER
    BRAVO REGINE

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *