Direction le Brabant Wallon pour poser vos Petites valises créatives chez Cathy !

valises-cover

Cathy,  bientôt 53 ans, trois grands enfants et un mari « plus que charmant », habite un village du Brabant Wallon, à 45 km de Bruxelles. Ergothérapeute de formation avec une maitrise en santé publique, elle est aujourd’hui responsable pédagogique dans un service résidentiel pour personnes déficientes intellectuelles. Passionnée de DIY depuis la tendre enfance, et toujours un tas d’idées et de projets en tête, Cathy a décidé de créer, l’été 2015, un blog DIY qui lui ressemble.

« J’avais un grand besoin de me recentrer sur des activités manuelles, d’imaginer et faire bouger mes 10 petits doigts après un longue période professionnelle très intense (elle l’est toujours un peu quand même …). »

 

Une idée originale

L’idée des « petites valises » est née un soir de discussion avec une de ses filles dans son « bureau atelier familial » ! Pratiquer des activités créatives, c’est pour Cathy une véritable passion, mais c’est aussi un excellent moyen de détente et de lâcher prise. « Le plaisir est encore plus important quand je peux partager ces moments avec d’autres personnes. Et puis, il parait que c’est si bon pour le cerveau, alors autant ne pas s’en priver, faisons de la prévention ! »

 

 

Dans les pages de son blog, Cathy raconte ses réalisations et l’histoire de ses petites valises qui partent à gauche et à droite remplies de cadeaux. « L’idée du blog est aussi de partager des expériences, des trouvailles, des coups de coeur, de rédiger des tutoriels, d’organiser des ateliers, de faire craquer … Bref de donner envie au lecteur de s’y mettre aussi. J’ai commencé doucement à me professionnaliser, ayant reçu quelques demandes via la page facebook du blog. Je suis donc depuis tout récemment « indépendante complémentaire » ( équivalent du statut français d’ autoentrepreneur). »

« Je tricote et je couds depuis mon enfance, Maman m’ayant très vite enseigné les rudiments des arts du fil et des aiguilles. Autant que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé « chipoter » et je me vois encore, petite, investir les lieux de vie familiale avec mes projets en tout genre. »

 

Une passion de toujours

Questions loisirs créatifs, Cathy est tombée dedans quand elle était petite en voyant sa maman lui tricoter de jolis pulls et puis d’elle-même elle s’est mise à inventer à se créer des univers de jeux, à inventer des tas de choses. « Très tôt je passais des heures dans ma chambre à découper, coller, bricoler. Je fabriquais des maisons avec des caisses en cartons  pour mes Barbies (je les peignais et je fixais des petites tentures en tissus, je préparais des petits lits, découpais des mini meubles,…). Je leur cousais à la main des vêtements avec des restes de tissus que je demandais à maman ( je vous avoue avoir détourné quelques vêtements et mouchoirs en cachette !). En fait les Barbies ne m’intéressaient pas, c’était plutôt l’idée de leur fabriquer des accessoires et un « environnement de vie » qui me passionnait. Je me rappelle avoir monté un camping un été dans le jardin de notre maison de vacances à la côté. Des heures de jeu à n’en plus finir … Combien de fois Maman n’a pas « oublié de coucher sa petite dernière qui était bien occupée et silencieuse dans son univers  ! ( cela m’arrangeait bien !). Maman m’a mise ensuite, devant sa machine à coudre et appris les rudiments. »

« Je suis en fait une véritable autodidacte ! Je  me lance très vite et n’ai pas peur de l’échec ! »

Adolescente, Cathy a pas mal tricoté. « Même en classe en cachant ses pelotes dans le banc !. Rassurez-vous je n’étais pas une cancre mais déjà une addict des travaux manuels. Je me suis remise à la couture jeune adulte : quelques tenues  des robes pour des mariages, … » Ses deux aînées sont nées, et là elle leur a cousu ou tricoté une bonne partie de leur trousseau, y compris les accessoires (sacs à langer, trousses de toilette, linge de lit, tentures , . ..). « Je fabriquais leurs déguisements pour chaque événement et nous consacrions des mercredis après-midi entiers au DIY ! » Sa vie professionnelle a été plus intense par la suite à la naissance de son petit boy en 2000. » Là où d’autres auraient ralenti, moi j’ai accumulé et enchainé les projets professionnels : enseignement, missions de formation pour Handicap International, postes de coordination, … Je n’ai plus eu beaucoup de temps pour assouvir toutes ces passions. J’ai été bien occupée entre le boulot et les 3 enfants. Maintenant les enfants ont bien grandi, les aînées ont quitté la maison, et l’adorable ado est en terminale. Donc depuis deux ans, après un retour de 4 ans à l’université pour un master en santé publique, j’ai repris le chemin de la création.  Et je suis ravie et en pleine forme malgré un agenda bien rempli en permanence. »

« J’ai la grande chance de disposer d’une pièce pour moi toute seule. Le bureau familial s’est petit à petit transformé en véritable atelier. Il y reste bien un coin bureau et une bibliothèque « pro » (handicap et santé publique) mais disons que la biblio thèque « DIY » prend de plus en plus de place . je suis donc installée sous le toit de la maison. »

 

Ses inspirations créatives

Son univers est « tendre » et diversifié pour les petits et grands. Elle a commencé à créer pour les plus petits de sa grande famille : « Les naissances se sont enchainées et j’ai confectionné pas mal de cadeaux : bavoirs, gilets tricotés, bonnets, petits vêtements, doudous… Et puis pour les plus grands : sacs, trousses, pochettes,… J’allie la couture d’accessoires, les doudous au crochet, les tricot et quelques bijoux en perles. Mes réalisations au crochet sont plutôt épurées. J’attache de l’importance aux couleurs et leur harmonie, jusqu’à l’emballage. Je m’inspire de palettes de couleurs selon les saisons. Je n’aime pas les choses trop « flashy ». J’essaie que mes petits personnages au crochet fassent émerger un trait de caractère comme le chat fainéant, la souris timide, la grenouille drôle, …. »

Elle adore travailler le coton à coudre, tricoter ou crocheter. Elle aime la simplicité de la matière, la régularité qu’elle offre et le fait que son entretien soit facile. « Je n’aime pas travailler les matières comme la terre, … trop indomptable pour moi et salissante ! »

« Je chine beaucoup sur la toile et souvent la vision d’un modèle me donne une autre idée. Et puis c’est au moment où je m’y mets, alors que je n’ai pas encore terminé mon « ouvrage »,  qu’ une novelle idée émerge dans ma tête. Un véritable processus et je me retrouve alors avec un carnet de croquis bien rempli ! »

En tricot : elle suis des modèles en catalogues. En couture, elle possède pas mal de livres qui l’inspirent et achète régulièrement des magazines. En perles, elle suit les grandes perleuses comme Rose Moustache, … (dont je possède le livre !). En crochet elle a démarré après avoir acheté le livre de Virginie Karakus et les deux ouvrages de Tournicote. »Je me suis lancée à créer mes propres modèles : « les Minis des petites valises «  et « Les Elegants des petites valises », pour lesquels je commence à avoir des commandes. Mon premier tutoriel est accessible sur le blog. Il est certain que c’est dans les modèles au crochet que je suis le plus « créative ». Et cela plait beaucoup !  J’ai des retours très positifs pour ces petits personnages. »

 

Cathy possède quelques livres Creapassions achetés lors de sa visite en 2016 au salon « Aiguilles en Fête » en février à Paris. « Voilà ceux que je préfère et que j’ai donc acheté depuis quelques mois. Ils rejoignent mes intérêts diversifiés.
Je découvre le tissage de perles Brick stitch (Rose Moustache) : j’adore l’originalité de ses modèles et la délicatesse de ses créations
Cartables et sacs à dos (Edwige Foissac) : accessible et plein d’idées
Couture et accessoires en simili-cuir (Delphine Delay-Prévé)
Couture inspiration Vintage (Angélique Urvoy) : pour gâter mes princesses et peut être moi-même
Vêtements et accessoires pour mes poupées (Lise Paynot) : super l’idée que ce soit accessible aux enfants et fait sans trop de détails ou difficultés
L’univers en couture de la Petite Cabane de Mavada (Edwige Foissac) : très bien illustré et expliqué et comme j’aime pour petits et grands car les mamans aussi aiment être gâtées
La malle aux merveilles (Laëtitia Gheno) : j’aime le concept du doudou et de ses accessoires. »

« J’anime depuis 2 ans, un atelier tricot/crochet en soirée chaque du mois. C’est gratuit et accessible à tous. C’est un lieu de rencontre et d’échange. »

Sachez que Cathy propose des ateliers « solidaires » sur divers thématiques. La participation aux frais (très accessible) couvre les matériaux et les bénéfices sont alors destinés à un projet associatif. Actuellement, elle  prépare un marché de Noël qui aura lieu dans un village voisin mi-décembre. « L’idée est de me faire connaître dans la région et de faire découvrir mon univers. Je souhaite aussi créer un mini espace dans la maison pour exposer en permanence quelques articles. Et puis le plus important, c’est la création de tutoriels, de kits avec mes petits modèles au crochet, leurs accessoires et garde-robe. J’aimerais aussi participer à un salon de créateur. »

Bonne découverte de l’univers créatif de Cathy

separator

voir son site internet    I    voir sa page facebook

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *