Découvrez les créations tricot et couture Tout en fouinesse

Amélie, jeune maman de 29 ans est partie vivre en Suisse avec son homme pour fonder sa petite famille. Elle travaille en tant qu’ingénieure Packaging dans une grande entreprise. Elle aime les week-ends cocooning avec ses deux hommes, ses soirées pilates du mardi, tricoter devant une bonne série ou au chaud devant leur poêle, coudre des vêtements, boire du thé, les balades en forêt en automne, les jolis paysages sous la neige en hiver…et manger des sushis ! Elle a créé son blog Tout en fouinesse il y a 6 ans, alors qu’elle vivait au Canada pour sa dernière année d’études.

Une adepte du « tricothé helvétique » !

« Au départ c’était surtout pour maintenir un contact avec ma famille et mes amis, pour partager avec eux quelques photos de nos aventures et de mes premiers tricot. Mais il est très vite devenu un blog de tricot principalement avec un peu de couture aussi et parfois d’autres petites créations. Même si je ne peux pas lui accorder autant de temps que je le souhaiterai, j’aime continuer à partager ce que je fais et échanger avec d’autres. J’ai fait de belles rencontres grâce à mon blog qui se sont même concrétisées dans la réalité pour certaines : depuis quelques années, nous nous retrouvons pour tricoter de temps en temps avec quelques copines autour d’un bon thé pour papoter et tricoter. On a nommé ces rencontres le « tricothé helvétique ».

Sa grand-mère avait essayé de lui apprendre le tricot quand elle avait une dizaine d’années, mais elle n’avait pas dépassé le stade du quart d’écharpe au point mousse… Puis plus rien jusqu’aux vacances d’été, en 2012. « Nous étions partis à l’océan en famille et j’ai passé une semaine à observer ma soeur aînée tricoter un modèle Phildar… La semaine suivante, nous allions choisir un modèle et de la laine ensemble, et c’est là que tout a commencé. L’idée de fabriquer mes propres vêtements me plaisait beaucoup et le tricot a rapidement pris une place importante dans ma vie. Il me permet de me détendre et comble le manque de créativité dans mes journées de travail. Il est rare que je ne tricote pas au moins quelques rangs par jour! Je n’arrive plus à regarder la télé sans rien faire, j’ai besoin d’occuper mes mains. Mon compte Ravelry comptabilise 80 projets tricot (ou crochet pour quelques uns) depuis que j’ai débuté. »

« Je suis un petit peu moins à l’aise en couture qu’en tricot, cela me demande plus de concentrations et de temps, mais j’essaie de coudre au gré de mes envies. »

Amélie a également commencé à coudre l’été suivant, en 2013, avec les conseils de sa « mamounette » pour débuter. « Elle cousait de jolis vêtements pour ma soeur et moi. J’ai débuté avec des petites choses simples : une petite robe très épurée à partir d’un patron japonais, un sac type totebag… Mes parents m’ont offert ma première machine à coudre à Noël 2014. »

Au printemps dernier Amélie s’est lancée dans la confection d’une paire de derbys en cuir grâce au kit Bastille Atelier sur le fil. « C’était long mais pas difficile finalement et tellement gratifiant une fois que l’on porte ses propres chaussures !​​​ »

L’arrivée de son petit loup a évidemment un peu chamboulé son emploi du temps et restreint ses moments créatifs… « Mais j’apprécie d’autant plus ces moments pour moi. Aujourd’hui, la layette (si on peut encore parler de layette au-delà de 12 mois…) est venue compléter l’étendue de mes petites créations. Que ce soit en couture ou en tricot, j’adore réaliser ses petites tenues… Et bien souvent, ce sont les pièces de sa garde robe que j’aime le plus. En cette fin d’année, j’ai aussi trouvé le temps de me tricoter deux pulls et un gilet. Quel bonheur de retrouver un peu de temps pour moi ! »

« J’essaye de réfléchir de plus en plus en amont pour privilégier la qualité plutôt que la quantité, de réfléchir à comment ces pièces se placeront dans ma garde-robe pour être sûre de les porter par la suite. »

Dans son ancien appartement, Amélie avait un petit atelier rien qu’à elle. Mais avec l’arrivée de son fils, cette pièce s’est transformée en chambre pour bébé. « Depuis, nous avons déménagé dans un appartement plus grand (juste en-dessous du précédent !) mais avec le même nombre de pièces… Loupé pour l’atelier !  Mes tissus et pelotes sont « rangés » dans une armoire dans la chambre de mon petit loup. Mais mon homme est en train de m’aménager un petit coin à moi dans le salon pour la couture. Et pour le tricot, mes endroits préférés restent le canapé devant une bonne série ou encore dans notre loveuse devant le poêle tout chaud… »

 

Ses matières

Côté matières, Amélie aime les belles laines, sans acrylique. « C’est un peu plus d’entretien mais la qualité est tellement meilleure. Le tricot prend beaucoup de temps alors autant se faire plaisir en travaillant avec de belles matières. Le mérinos, l’alpaga ou encore la laine pure. Il y en a de très belles avec un aspect bien rustique mais en restant agréables à porter, ce sont mes préférées. Et en ce moment, j’ai très envie d’un gilet tout doux en mohair. »

Bonne découverte de l’univers créatif de Tout en fouinesse

voir son blog

 

4 réponses
  1. Vinie
    Vinie dit :

    J’adore !

    Le tricot aussi est ce que j’adore faire et comme cette jeune femme, je ne suis pas fan de l’acrylique même si effectivement niveau entretien c’est moins facile 🙂

    E tout cas, elle a de jolies pièces et de jolis jacquards 🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *