DineMozaïc créatrice de bijoux en mosaïque

Créatrice de bijoux et monteuse audiovisuelle dans le milieu du dessin animé pour la télévision, Sandrine travaille dans plusieurs sociétés de production sur Paris, et en parallèle elle a pu donc créer son auto-entreprise de création de bijoux en mosaïque, DineMozaïc.

« Mon statut d’intermittente du spectacle me permet de jongler entre mes deux activités et ma vie familiale. »

Sandrine aime énormément son métier de monteuse mais sa passion pour la mosaïque et pour l’artisanat, le fait-main, a fait qu’elle a décidé d’en faire une seconde activité professionnelle.

Autodidacte, elle s’est formée avec les livres, le net, en rencontrant d’autres mosaïstes tout cela étalé sur une dizaine d’années. « J’ai commencé à faire de petites pièces puis petit à petit j’ai commencé à « mosaïquer » toute ma maison, plateaux de table, rebords de fenêtres… Mes premières créations sur les marchés étaient axées sur l’art de la table et la déco intérieur, puis je me suis spécialisée dans la bijouterie fantaisie. »

« J’ai créée DineMozaïc il y a maintenant 3 ans. « Dine » pour Sandrine, mon prénom, et « Mozaïc » pour ma première passion la mosaïque. »

Son déclic pour la bijouterie a été suite à des rencontres avec des artisans d’art qui l’ont poussé à se lancer.

« Je me suis équipée en matériel de bijouterie et avec de nombreux conseils et d’aide j’ai fais mes premiers essais, puis j’ai fais une formation en bijouterie qui m’a permis d’assoir mes connaissances et d’apprendre les différentes techniques de bijouterie. »

Aujourd’hui Sandrine a son petit atelier chez elle en Ile-de-France.

« J’y crée mes bijoux comme des tableaux, ils sont uniques, ou en très petites séries. Je travaille le laiton, je le forme, le martèle, le brase et j’y associe le verre, le miroir, la terre cuite, la céramique, la feuille d’or et l’ardoise. Je pense faire dans mes prochaines collections du plaqué or ou du plaqué argent. »

Elle commence toujours par travailler d’après un dessin sur le support en laiton et ensuite vient le travail de la mosaïque.

« Je recherche à opposer les matières, … les matières lisses, rugueuses, les matières mates, irisées, brillantes. Les bijoux ainsi jouent avec la lumière et changent de couleur avec les mouvements du corps. Ma ligne directrice dans la création est toujours de faire des bijoux originaux, colorés, lumineux … en y associant l’art de la mosaïque. »

Bonne découverte de l’univers créatif de dinemozaic.com sur internet et sur certains marchés artisanaux cet été !
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *